[8ème art] Doisneau, le peintre de l’instant…

Art et photographie, ils/elles sont nombreux/nombreuses à considérer la photographie comme un art à part entière. On y met sa passion, ses sentiments, sa sensibilité. Le hasard, parfois, fait bien les choses, mais c’est surtout l’instantanéité de l’action qui fait LA photo… être là au bon moment, être professionnel dans le geste et l’attitude, dans le mouvement et le positionnement. Comme photographe, être là au juste   moment, mieux à l’aboutissement d’un moment intense.

Les gens acceptent volontiers d’être photographiés. Bien que se prêtant volontiers au jeu, la photographie d’enfants reste un moment particulier : il faut saisir l’instant. Robert Doisneau fait partie de ces photographes qu’on aime, car il a su observer, repérer, percevoir, attraper l’instant, capter l’atmosphère, pour nous faire partager ces émotions… tout comme un peintre du Temps. Merci !

Un petit gang de Paris en 1950 © Robert Doisneau

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

[Peintres] Paysage d’hiver

Gudrun Rojahn « Winterlandschaft » – 1982, 43×36 , crêpe de chine, sennerlierfarben

Gudrun Rojahn, née en 1943 à Hamburg (Deutschland), a suivi des études sur la linguistique. En 1973, elle s’intéresse aux activités culturelles et artistiques, notamment aux différentes techniques et pratiques artistiques. Elle se spécialise sur la peinture sur soie, l’art décoratif de la soie et du textile, l’aquarelle sur soie… depuis 1978.

Elle expose régulièrement dans les Länder (Hambourg, Cologne, Essen, Düsseldorf, Dortmund… ).

[Peintres] Changement de direction

Karin Vollenbruch_Spiegelung (Réflexion], 1982, 36×46, pongée

Karin Vollenbruch est née en 1937, à Magdebourg (Allemagne). Qzq spécialités : aquarelle, huile, travail et peinture sur soie, artwear (art et vêtements), art et textile, collages et techniques mixtes

Compte Facebook

2021-01 Les réclames murales

Une publicité murale ou mur réclame (plus rarement enseigne murale) est un pan de mur, en général peint à la main, dont l’objet est d’indiquer la présence d’un magasin ou de faire la réclame d’un produit.

Le mur réclame apparaît au XIXe siècle et est très en vogue dans la première moitié du XXe siècle. Des reliquats de ce type de signalisation peuvent être trouvés un peu partout dans le monde, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Belgique ou au Canada.

Cet art (réalisation d’enseignes murales) a quasiment été relégué au passé, mais les murs qui en possèdent sont jalousement conservés et font le plaisir des passants et des locaux. Les annonceurs de l’époque recherchaient la monumentalité et la durabilité, deux qualités qu’offraient les murs peints.

Ci dessous quelques illustrations provenant du site officiel du CONservatoire des Publicités Extérieures et Routières , de Wikipédia et des plate-formes Pinterest.

Source

Lien court : https://wp.me/p5riis-1B1

[Peintres] L’Art au service de la Mode

Ursula Hess, Herbstauskland, 1982, 78×78, Pongée, princolor – Photo Galerie Smend

Ursula Hess, née en 1935 à Coblence (Koblenz, Deutchland) suivit un cursus artistique qui la formera à différentes techniques : aquarelle, travail et peinture sur soie, lithographie, graphisme, stylisme

Elle étudia ainsi le design graphique dans la Werkschule de Trèves (ancienne colonie romaine, haut lieu historique), les métiers de la Mode (Art et Fashion) à la Meisterschule de Mode de Münich, et la lithographie à l’Académie de Salzbourg (La vieille ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO), puis aux Beaux-Arts de Paris.

La Maison des Peintres, pour promouvoir et développer la pratique des arts