L’élégance, par Norman Norell

Norman David Levinson (1900–1972) connu professionnellement sous le pseudo de Norman Norell, était un créateur de mode américain célèbre pour ses robes élégantes, ses costumes et ses silhouettes sur mesure. Norell fut le fondateur et le président du Council of Fashion Designers of America (CFDA) (conseil des couturiers américains), le bureau de l’industrie de la mode américaine. 

Pour son arrivée à New York où elle élisait désormais domicile, et sur les conseils d’Amy Greene, Marilyn Monroe l’engagea pour renouveler entièrement sa garde-robe. Il confectionna avec l’aide de John Moore, la robe de mousseline beige pour son mariage avec Arthur Miller.

Biblio : wikipedia ; Getty images; Cursum Perficio ; pinterest (défilé Memphis 1969/70); Une robe signée Norman Norell ; Archives Alain Truong ;

Nota : Cecilia Ann Renee Parker (1932-2003), connue sous le nom de scène Suzy Parker, est un mannequin américain et une actrice active de 1947 au début des années 1960. Elle fut l’épouse du journaliste français Pierre de la Salle, puis celle de Bradford Dillman en 1963. Suzy et Juliette Greco deviendront très amies. Suzy Parker en robe rouge à paillettes‘ est une illustration du symbole de l’élégance.

lien court : https://wp.me/p5riis-2eG

Henri Tanoux, poète du nu féminin

Adrien-Henri Tanoux – ‘Harem Beauty’

Antoine Auguste Adrien Henri Tanoux (1865-1923) a évolué vers la peinture de genre, les portraits et les scènes orientalistes. Il acquit une place durable comme peintre de nu et pratique aussi le paysage.

Wikipedia

De l’art des costumes…

Costumes – Opéra de Paris (ph. Elena Bauer / OnP)

Les ateliers des costumes de l’Opéra de Paris sont un réservoir de connaissances et de richesse artistique, une mine de savoir-faire et de technique.

Ces artistes costumiers/costumières sont enthousiastes et passionnés. Profitez des Journées du Patrimoine pour les rencontrer et admirer leurs travaux. Découvrez leur métier. [Onisep; Cidj; INMA-Institut National des Métiers d’Art))

STAGE ‘Peinture aborigène’ – janvier 2022

stage aborigene 2021-01_vignetteLa Passerelle des Arts et Pascale WIRTH ont le plaisir de vous proposer le stage ‘Peinture Aborigène’

… le dimanche 30 janvier 2022

… de 9h à 13h

…. dans les locaux de l’association, 40/42 rue de la Passerelle, 92370 Chaville (accès/parking via sente de la villa du roi Henri IV)


Le stage consistera en la création d’un tableau sur toile ou papier  reprenant la technique aborigène.

Les élèves amènent des bâtonnets  ou des cotons tiges. Prévoir un format assez petit car l’exécution est longue !


LES INFORMATIONS PRATIQUES

Le pass sanitaire est exigé (un contrôle sera fait). Les pratiques sanitaires recommandées seront appliquées (gestes barrières, port du masque, distanciel) et aménagées selon le contexte. Merci de votre compréhension.  

  • Nb de stagiaires : 10 maxi
  • matériel de peinture et toiles non fournis.
  • L’association peut fournir un support en carton.
  • Renseignement : contact[at]la-passerelle-des-arts.org
  • Tarif : 32€ (adhérent) – 38€ (non-adhérent)
  • Inscription confirmée après réception de votre règlement par chèque …40/42 rue de la Passerelle – 92370 CHAVILLE  au plus tard le MERCREDI 26 JANVIER.
  • L’inscription est actée par ordre d’arrivée du règlement/courrier.

Inscrivez-vous sur la plateforme CALLY.comAttention, il ne s’agit pas d’une inscription, mais d’une réservation qui devra être confirmé par règlement (chèque ou virement). 


Avertissement :

  • Pour tout virement, contactez-nous.
  • L’endossement des chèques se fera le lendemain de la date du stage.
  • La Passerelle des Arts se réserve le droit de ne pas ouvrir le stage, si le nombre de stagiaires est insuffisant à la date du 26 janvier.  En cas de virement bancaire, un chèque de remboursement sera émis.
  • En cas de désistement à partir du 26 janvier ou en cas d’absence au stage, le règlement reste acquis à l’association.

Le terme art aborigène désigne aussi bien l’art des Aborigènes d’Australie qui précédèrent la colonisation que celui d’artistes aborigènes contemporains encore influencés par leur culture traditionnelle. Cela inclut la peinture, mais aussi d’autres médias comme la gravure sur bois, la sculpture, les costumes de cérémonie, ou les décorations trouvées sur les outils ou les armes anciennes.

L’art est un élément clé dans la culture aborigène. Il est toujours lié à un territoire (itinéraire, site, grotte, point d’eau…).

Le temps sacré, celui des Grands Ancêtres, continue à nourrir la vie du temps profane et il faut continuer à le faire vivre.

Le tableau correspond donc à une sorte de chant religieux qui décrit une aventure, et comme dans une litanie dans laquelle il y a des refrains, les motifs se répètent. Le mouvement perpétuel de chaque oeuvre vient notamment de cette répétition.

C’est une sorte de carte aérienne qui représente les itinéraires de ces grands ancêtres.

Pour mieux connaitre cette culture, nous vous invitons à parcourir les pages du Glossaire sur l’art aborigène. Ce site se veut pédagogique, explicite et fort bien documenté.  

Permalien : https://wp.me/p5riis-2fc

La Maison des Peintres, pour promouvoir et développer la pratique des arts