Archives pour la catégorie Vu-Lu-Entendu sur le Web

Rue de Bagnolet, Paris

Photo Pierre Jahan – Rue de Bagnolet, 1947 Paris

Pierre Jahan (1909-2003) est un photographe et illustrateur français. Ses œuvres majeures se situent aussi bien dans le registre d’une photographie naturellement directe et rayonnante que dans les étrangetés d’une veine surréaliste et fantastique.
Il a exposé avec les grands noms de la photographie… Ergy Landau, Laure Albin-Guillot, François Kollar, Rogi André, Henri Cartier-Bresson, Man Ray…

Le changement climatique au travers des œuvres d’arts

Année sans été, montée des eaux, érosion des littoraux, bouleversement des températures… Pour appréhender ces évolutions environnementales et climatiques, les artistes du passé se révèlent être de précieux alliés des sciences.

Comment étudier la manière dont les bouleversements climatiques ont affecté les paysages, à des périodes où les outils scientifiques qui nous permettent aujourd’hui de mesurer précisément ces changements (comme l’imagerie satellitaire) n’existaient pas encore ? En allant au musée, répondent certains scientifiques ! S’appuyer sur des œuvres d’art, par définition subjectives, pour reconstruire le passé climatique et évaluer scientifiquement l’évolution d’un paysage, l’idée peut surprendre. Mais ces vues d’artistes, parce qu’elles sont le fait d’explorateurs au XVIIIe siècle, qu’elles donnent à voir des types d’environnements disparus ou montrent certains motifs ou même couleurs, constituent un précieux témoignage, à la fois historique et culturel, sur l’évolution des paysages et la façon dont ont pu être vécues des périodes de bouleversements climatiques.

Un article passionnant et instructif sur les témoignages picturaux à propos de Dame Nature, qui permettent ainsi de prendre conscience de l’évolution des panoramas. Les peintres et graveurs, ces artistes de l’image, ont photographié et documenté leur environnement. « Un miroir déformant de la réalité ! » fustigent les climato-sceptiques. Faux, au titre d’exemple, les peintures et croquis des artistes à l’époque fascinés par les paysages alpins, ont permis à une équipe de chercheurs suisse d’appréhender les évolutions des glaciers alpins du XVIIe siècle au XIXe siècle, aujourd’hui bien amenuisés.

Source

Zentralbibliothek_Zürich_-Vallée_de_Chamonix_Traversée_de_la_Mer_de_Glace

Lire aussi : L’Hiver au siècle d’or hollandais ; D’une rive à l’autre, ce que disent les littoraux de l’état de la planète ;

Glacier inférieur de Grindelwald après l’avancée de 1770, par Caspar Wolf (1774)

Permalien : https://wp.me/p5riis-2oP

Idée pour un parcours artistique

« Le but de cette opération est d’inciter le public à venir découvrir et admirer l’architecture, les vitraux, les anciennes peintures murales qui sont des éléments un peu oubliés aujourd’hui », explique Antoine Bodénès, président de l’association culturelle Art Maine Saosnois.

Pour la troisième année consécutive, dix peintres de l’association vont exposer dans cinq édifices cultuels de la région. Ce sera le cas les samedi 25 et dimanche 26 juin, de 10 h à 18 h.

« L’ensemble de ce circuit artistique constitue une boucle d’environ 15 kilomètres, susceptible d’intéresser les amoureux du patrimoine mais aussi les randonneurs et les cyclistes », argumente Antoine Bodénès.

Ouest France