Archives pour la catégorie Portraits d’artistes

2018-12 L’histoire des Noirs dans la peinture

« On a tendance à penser qu’étudier l’art sous le prisme de la couleur est une entrée communautaire, ce qui est faux. »

Employees pose for photographers with an oil painting of black African muslim, Ayuba Suleiman Diallo, a freed slave, painted in 1733 by William Hoare, during a photocall at the National Portrait Gallery in London, on July 7, 2010. The gallery Wenesday launched an appeal to raise 100,000 GBP to aquire the image. AFP PHOTO / BEN STANSALL (Photo by BEN STANSALL / AFP)

Que dit la peinture de la perception des Noirs dans les sociétés européennes du XIVe au XXe siècles ? Après avoir étudié près de 5 000 tableaux sur lesquels figurent des personnages noirs, Naïl Ver-Ndoye et Grégoire Fauconnier en ont tiré l’anthologie Noir : entre peinture et histoire.

Cet ouvrage dense met en lumière des figures restées dans l’ombre de l’histoire de l’art. Leurs trajectoires singulières, du diplomate au soldat en passant par le domestique, éclairent l’histoire des relations entre l’Europe et l’Afrique.

Entretien avec Naïl Ver-Ndoye, professeur d’histoire-géographie.

Au-delà des préjugés, vous expliquez que les peintres ont eu du mal à reproduire la couleur des Noirs…

Les peintres ont fait de nombreuses expérimentations pour obtenir une teinte comme la mienne, c’est-à-dire marron. Il fallait faire des mélanges, travailler les pigments et le reflet de la lumière sur la peau. Or la lumière ne se reflète pas de la même manière sur les peaux noires ou blanches. On remarque cette difficulté dans les tableaux de Véronèse [1528-1588] datant de la Renaissance.

Le Radeau de la Méduse, exposé au Louvre, est l’un des tableaux les plus connus du grand public. On y voit trois hommes noirs. Le peintre Géricault les a volontairement ajoutés. Pourquoi ?

C’est un tableau militant. Géricault [1791-1824] raconte le naufrage d’une frégate coloniale sur les côtes mauritaniennes, le 2 juillet 1816. Sur le radeau, il fait figurer trois hommes noirs, dont un appelle au secours avec un haillon blanc. Pour les peindre, il s’est servi du même modèle, Joseph, un homme noir très connu à Paris. Il peint trois hommes alors qu’un seul a survécu au naufrage, pour interpeller sur le sort des Noirs et dénoncer la traite négrière.

accès vidéo


Lire aussi Avec Jay-Z et Beyoncé, « le Louvre devient une marque cool »


Sources : babelio.com  (« Noir » de Grégoire Fauconnier et Naïl Ver-Ndoye ; 27/09/2018)  ;  lemonde.fr

 

Publicités

[Art et images] Expo Dorothea Lange au Jeu de Paume

Jeu de Paume

Dorothea Lange « Politiques du visible« 
du 16 octobre 2018 au 27 janvier 2019
Concorde, Paris

 

Présentant des œuvres majeures de la photographe américaine de renommée mondiale Dorothea Lange (1895, Hoboken, New Jersey ; 1966, San Francisco, Californie), dont certaines n’ont jamais été exposées en France, l’exposition « Dorothea Lange. Politiques du visible » est articulée en cinq ensembles distincts. Ceux-ci mettent l’accent sur la force émotionnelle qui émane de ces photographies ainsi que sur le contexte de la pratique documentaire de la photographe.

Ses travaux les plus connus ont été réalisés pendant la Grande Dépression, dans le cadre d’une mission confiée par la Farm Security Administration (FSA) (« Administration de sécurité des fermiers »).

Dossier de presse

Florence Owens Thompson, Mère migrante (Migrant Mother), photographie de Dorothea Lange prise en 1936

2018-11 Portrait of an Artist (Pool with Two Figures)

Jeudi 15/11, le tableau « Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) » de l’artiste britannique David Hockney a été vendu aux enchères chez Christie’s à New York… 79,5 millions d’euro [69,7 millions de dollars] !

Cela se fera dans le cadre d’une vente aux enchères unique d’art de l’après-guerre et d’art contemporain. On s’attend à ce que ce tableau devienne l’oeuvre vendue la plus chère du vivant de l’artiste. Cet honneur revient pour le moment à l’artiste Jeff Koons avec sa célèbre œuvre « Balloon Dog » pour l’enchère phénoménale de 58,4 millions de dollars en 2013.

Le « Portrait of an artist » de Hockney pourrait recueillir 80 millions de dollars…

Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) de l’artiste britannique David Hockney

 

Source :  fr.express.live

Permalien : https://wp.me/p5riis-KF

2018-11 Nature morte à la chaise cannée par Picasso

Cette œuvre réalisée en 1912 constitue le premier collage de l’histoire de l’art, une des nombreuses inventions à porter au crédit du cubisme, mouvement fondateur de l’histoire de l’art moderne auquel le Centre Pompidou à Paris rend actuellement hommage.

Curieusement, l’œuvre reste longtemps dans les cartons de Picasso. Elle n’est exposée qu’en 1930 à Paris, attirant l’attention de Louis Aragon. Cet « acte capital de la peinture moderne », comme il le qualifie, a ouvert la voie aux papiers collés, aux assemblages et au collage en général, sans doute la technique la plus caractéristique des ruptures intervenues dans l’art du XXe siècle.

Source : connaissancedesarts.com


Permalien : https://wp.me/p5riis-Kk