Archives pour la catégorie Portraits d’artistes

[Peintres] Bruce Clarke

Bruce Clarke, Head for the Border, Aquarelle et collages sur papier @galeriefrancony

Plasticien et photographe, Bruce Clarke est né en 1959 à Londres. Il réside depuis le début des années 90 en France. C’est aux Beaux-Arts de l’Université de Leeds, dans les années 1980, qu’il est initié au mouvement « Art & Language » animé par Michael Baldwin, David Bainbridge, Terry Atkinson, Harold Hurrell.

Art and Language est un collectif d’artistes conceptuels britanniques fondé en 1968 à Coventry en Angleterre.

Découvrir ses oeuvres : Galerie Francony ; afikaris.com ; artsper.com ;

Nota : les photos ci-dessous sont issues de son site @Bruce Clarke

[Peintres] Linda Mellin, l’art du détail

Née et élevée dans une ferme des Dales en activité (Yorkshire Dales, National Park, Angleterre), Linda a vécu toute sa vie près de la nature.

La peinture et le dessin ont toujours fait partie intégrante de sa vie. Pendant ses études en design graphique, on a souvent dit à Linda qu’elle passait trop de temps sur les détails – des années plus tard, elle se perdait encore dans les détails, passant souvent des heures à perfectionner chaque partie de la mise en page de ses peintures complexes – et c’est avant même qu’elle ne commence à le faire. appliquez la peinture!

Linda travaille depuis son atelier à la maison, ce qui lui permet de combiner son amour de la peinture de longue date avec son aide à la ferme – elle est vraiment une artiste «pratique» !!

(Traduction de la page de smithykettlewell)

Autres sources : son site ; son compte Twitter ; artinthepen.org ;

[Peintres] Yann Letestu

Yann Letestu
Entre deux Trains
Aquarelle, huile et acrylique sur carte marine marouflée sur toile
dim. : 65 x 92 cm @galeriefrancony

Très jeune, Yann Letestu a silloné les mers, l’Atlantique, de Marseille au Venezuela…. Un périple d’un an qui lui laissera le gout des voyages et dont les peintures portent l’empreinte de ses souvenirs du Sud marocain et de voyages marins, déclinés sur des supports tout aussi variés que la toile ou d’anciennes cartes marines chinés chez des antiquaires et les libraires.

Diplômé de l’Institut des Arts Visuels d’Orléans, Yann Letestu a aussi réalisé des décors d’opéra ainsi que des illustrations pour l’édition.

Voir+ sur son site et/ou le site de la Galerie Francony

Autres sources : galerie 1809 ; artsper.com ; patchwork Google

2020-11 En vrac, à la une artistique

À Angoulême, les créatrices sont à l’honneur pendant un mois à la Cité de la BD

Du fait du confinement, La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image vous propose une programmation culturelle en ligne : « La Cité de la BD s’invite chez vous« . Explorez les richesses patrimoniales de la Cité à travers des sélections thématiques.

Marie Laurencin, Les Biches, 1923, huile sur toile, 73 x 92 cm, musée de l’Orangerie. Photo ©Agathe Hakoun

Les Biches de Marie Laurencin en majesté au musée de l’Orangerie

Le 16 septembre dernier, le musée de l’Orangerie a rouvert son parcours permanent en mettant à l’honneur Les Biches de Marie Laurencin (1923), du 16 septembre 2020 au 11 janvier 2021. Retour sur ce chef-d’œuvre aux tons pastel et aux corps vaporeux.

Marie Laurencin se consacre à l’art tout d’abord à travers la peinture sur porcelaine en 1902, à la Manufacture de Sèvres. Deux ans plus tard, elle se forme au 3e art en suivant les cours de l’académie Humbert à Paris où elle rencontre Francis Picabia et Georges Braque. Familière de la cité d’artistes du Bateau-Lavoir, elle entretient une relation amoureuse avec Guillaume Apollinaire de 1907 à 1912 et entre par la même occasion dans le cercle du poète ami des artistes de la bohème montmartroise. Elle participe aux expositions cubistes puis, en 1921, après un mariage, la Grande Guerre et un nouveau marchand (Paul Guillaume), elle rentre seule à Paris où le succès l’attend. Elle fait alors le portrait de personnalités incontournables de l’entre-deux-guerres, telles que Coco Chanel ou Jean Cocteau.

Voir l’interview de Olivier Saillard (directeur du Palais Galliera, musée de la Mode) sur la savoureuse relation entre Mademoiselle Chanel et Marie Laurencin.

Hong Kong ville d’art

Véritable pont entre la Chine et l’Occident, Hong Kong a joué un rôle de passeur, y compris dans le domaine de l’art. Cette année, Art Basel et Art Central, deux événements majeurs de la vie culturelle et artistique de Hong Kong, n’ont malheureusement pas pu se tenir à cause de l’épidémie de Covid-19.

Invitation au voyage : Les musées de Suisse vous emmènent de l’Afrique à la Chine.

Certains rendez-vous, comme celui de l’artiste d’origine ghanéenne El Anatsui au Musée des beaux-arts de Berne, ont été prolongés jusqu’à cet automne. Au Mamco de Genève, les travaux du Suisse Olivier Mosset, grande figure de la peinture abstraite, vont rester aux murs jusqu’à décembre. Le Romand Julian Charrière propose une vision des défis environnementaux empreinte des découvertes scientifiques les plus récentes à l’Aargauer Kunsthaus. Dépaysement à Zurich, avec une exposition consacrée à l’art de représenter la nature en Chine au Musée Rietberg. Et un retour sur l’œuvre révolutionnaire de Jean Dubuffet au Musée d’ethnographie de Genève (MEG).

France 2 : Clap de fin pour l’émission culturelle ‘D’art d’art’ après 18 ans d’antenne. À la place, la chaîne du service public diffusera deux nouvelles pastilles consacrées à l’art.

Dès janvier 2021, Oh ! AfricArt prendra la relève. Le programme, présenté par la journaliste Elizabeth Tchoungui, s’attachera à présenter un artiste, une œuvre et un pays du continent africain. 24 numéros sont prévus pour le moment.

Une autre pastille culturelle succédera à cette nouvelle émission au mois de mars, avec Adèle Van Reeth à l’animation cette fois-ci. Dans Ouh là l’art !, l’animatrice tentera de « découvrir quel élément déclencheur a permis à un artiste de réaliser certaines œuvres à travers des anecdotes ».

@GUYON Nathalie

Zürich, à l’écoute de la nature avec les artistes chinois

Depuis plus de mille ans, le lien entre l’homme et la nature est au cœur des recherches des peintres et lettrés chinois. L’exposition du musée Rietberg à Zurich, Nostalgie de la nature – L’art chinois à l’écoute du paysage en offre un dialogue passionnant, de la peinture de paysage la plus traditionnelle à son expression contemporaine.

J-M Beurdelay : “Le marché de l’art en Thaïlande est en plein boom”

Fondé par une famille franco-thaïlandaise, le musée MAIIAM offre un véritable panorama de l’art contemporain en Thaïlande, un secteur en plein boom comme l’explique Jean-Michel Beurdeley.

Les femmes artistes font l’objet, aujourd’hui, de l’attention des conservateurs qui leur donnent une place au-devant de la scène.

Exemple cet été, à Dieppe, à Normandie Impressionniste.

Guilaine : ou le pouvoir féminin de la peinture !

Découvrir les femmes artistes peintres et plasticiennes de la Caraïbe, voilà un bel exercice qui offre la possibilité d’explorer des créatrices talentueuses des plus en vue, qui proposent des œuvres merveilleuses et intemporelles, en dehors de leurs discours et leurs visions élargies, éclatées ou éclectiques sur l’art contemporain. Coup d’œil sur le parcours et les peintures de « Guiliane Art ».

La broderie bretonne bientôt inscrite au patrimoine culturel immatériel

Après l’inscription des pardons et troménies à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel, celle des savoir-faire de la broderie et de la dentelle en Bretagne est en passe d’être finalisée.

Le patrimoine audiovisuel, un trésor mondial fragile

Chaque année, le 27 octobre, se tient la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel, initiée par l’Unesco en 2006. Depuis, cette date est un rendez-vous important pour sensibiliser opinions et pouvoirs publics à la nécessité de préserver cet héritage. En juin 2005, l’appel du 18 juin 1940 a ainsi été inscrit au registre de ce programme.
vidéo

Street art : utiliser le bois carbonisé pour créer une oeuvre ! Un street artiste vous en démontre la faisabilité. Chapeau bas !

@Limportant_fr

Des pétroglyphes mis en danger par l’exploitation d’une nouvelle mine de charbon

Un photojournaliste turc a tiré la sonnette d’alarme sur la possible destruction de pétroglyphes préservés depuis des milliers d’années dans le sud du Kirghizstan.

Beyrouth : Plus de 650 bâtisses classées et plusieurs musées ont été endommagés

Sinistrée depuis la double explosion du 4 août, Beyrouth tente de préserver son patrimoine culturel et architectural. Fortement endommagé, le palais Sursock, qui abrite une importante collection d’art moderne et contemporain, a reçu la visite de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit et de ses partenaires. La reconstruction est en marche.

Permalien

[Peintres] Anna PUGH

Anna Pugh, « Everglade »

Anna Pugh is a British folk artist, born in Kent in 1938. She has been painting her whole life. Her parents were a vet and a gardener, which set the tone for her artistic direction. Anna is known for her scenes of animals, notably birds, although she sometimes spices her paintings up with a unicorn. Anna also specialises in drawing plants. There may be buildings, such as a magical treehouse. Less often, there will be people. Her paintings are loved for their explosions of colour and detail, weaving a dream, telling a story you’ll never forget. Her style is unconventional, playing with geometry, perspective and colour at every turn. This developed from her early training in graphic design. Her work is extremely popular with American collectors, who love Anna’s style of painting. At The Rose Gallery, we’re pleased to stock a wide range of Anna’s beautiful limited edition prints. With a bespoke frame, they will be enjoyed and cherished for many years.

Biblio : The Rose Gallery ; Pinterest ; Aquarelle Publishing ;

Permalien