Archives pour la catégorie Social, solidaire et collaboratif

L’Harmonieuse, un tiers-lieu culturel

Un pan tiers-lieu d’artisanat d’art, de créativité, allant de la création de vêtements, céramique, poterie, peinture, dessins, des ateliers créatifs, restauration de meubles et une ferme à fleurs. Vous pourrez échanger dans un salon de thé. Dans un cadre unique, convivial où l’on se retrouve, où l’on échange. Il sera l’axe de collaboration des savoirs faire, un véritable lieu de mise en avant des talents, de permettre à des artistes et artisans d’art de cohabiter et d’avoir une vitrine de qualité, une boutique, un lieu d’accueil, ainsi de recevoir la clientèle dans un cadre privilégié, propice au temps long et aux échanges. D’avoir un espace de vente inspirant et propose une approche différente.

Découvrir le projet sarthois ‘Le Mans)

2020-12 Belgique : le parcours d’éducation est lancé

ART ET CULTURE À L’ÉCOLE, LE PARCOURS D’ÉDUCATION EST LANCÉ

De la maternelle à la fin du secondaire, tous les enfants de tous les réseaux suivront un « parcours d’éducation culturel et artistique » (Peca). Le gouvernement désigne les dix coordinateurs (référents) culturels des dix bassins scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles et constitue ainsi les consortiums de « médiation culturelle ».

Source.

2020-12 L’artisanat d’art… en mode click and collect

Céramique, maroquinerie, objets de décoration, tapisserie, sculpture, bijoux… le deuxième confinement interdit à ces objets non essentiels de trouver leur public.

En attendant, les artisans ont besoin de travailler et vendre pour vivre. Comme beaucoup d’autres, la boutique est donc passée au click and collect.

Les artistes exposant à la boutique et souhaitant participer ont donc mis leurs objets sur le site fairemescourses.fr La plateforme solidaire propose aux commerçants, artisans et producteurs de vendre sur ce site, dans une logique de proximité. « Tous les artistes exposant en magasin n’ont pas souhaité être sur la plateforme. Une œuvre, un ouvrage ont besoin d’être regardés en vrai pour leurs dimensions, leurs couleurs etc. », regrette une des artistes.

Source

2020-11 Des artistes et artisans d’art malmenés

Même s’ils travaillent tout au long de l’année, autant en production qu’en expositions et salons, la période de fin d’année est souvent pour eux un temps fort de leur activité. Certains ont une boutique, fermée car ne faisant partie des «besoins essentiels», d’autres enchaînent les salons, annulés car recevant du public.

Bref, ces professions sont perdantes sur les deux tableaux. Ne restent que les réseaux et la vente en ligne pour tenter d’écouler la production. L’art n’est pas un produit comme les autres. Autant il est facile de vendre sa trottinette sur le web, autant l’outil est inefficace pour certaines productions artistiques.

… »ça ne donne rien. Ma peinture est très tactile. On ne ressent aucune émotion devant un écran, il y a un aspect qu’on ne peut pas retranscrire sur Internet » (Stéphane Dubois, artiste-peintre)

Le cliqué-emporté

L’Espace Métiers d’art de la rue de la Capelle a tenté l’aventure du numérique. Depuis vendredi dernier, il est présent sur le site mis à disposition par la Région, dansmazone.laregion.fr. Prendre des photos de qualité et les mettre en ligne a pris plusieurs semaines de travail.

2020-11 No culture, no futur !

En raison de l’épidémie de Covid-19 et des mesures sanitaires prises, la moitié du tissu culturel et associatif est en danger de disparition. « Les dispositifs annoncés oublient des pans entiers du tissu culturel ancré dans les territoires » déplore l’Union fédérale d’intervention des structures culturelles qui appelle à se mobiliser pour un plan de revitalisation. Voici leurs propositions.

Plaquette à télécharger => ici

Source : Bastamag