Archives pour la catégorie Art et photographies

Sobriété tonale…

Sobriété lumineuse ? Pour les artistes (au sens large des Arts) ou les aficionados de l’art ou des arts, il est difficile d’éteindre la lumière. L’éclairage est art, l’éclairage met en lumière les formes, glorifie les tonalités, encense la couleur, exalte la Vie et en honore les contours. « La couleur est mon obsession quotidienne, ma joie et mon tourment » énonçait Claude Monet.

« Ce n’est pas la lumière qui manque à notre regard, c’est notre regard qui manque de lumière »

Le Noir est couleur, certes. Pierre Soulages nous l’a rappelé (le « noir-lumière ») : « au-delà du noir une lumière reflétée, transmutée par le noir. Outrenoir : noir qui cessant de l’être devient émetteur de clarté, de lumière secrète. Outrenoir : un autre champ mental que celui du simple noir« . Le noir s’oppose ainsi à toutes les couleurs, mais surtout au blanc, la plus claire de toutes les couleurs. Il a été l’un des premiers pigments préparés par l’homme et rehausse par contraste les autres couleurs. Les imprimeurs en ont rapidement compris l’intérêt.

C’est avec la couleur que tu rends la lumière, mais tu dois aussi ressentir cette lumière, l’avoir en toi.

Henri Matisse – Artiste, Peintre, Sculpteur (1869 – 1954)

Œuvre intitulée ‘On n’est pas à Versailles‘ – Peintre inconnu, Gouache (Palalumière)

Légendes d’Automne

En cette période, Dame Nature use de son charme séculaire pour sculpter ses paysages, dompter ses teintes primaires, secondaires ou tertiaires et livrer aux yeux du promeneur.e ses nuances tonales aux couleurs de l’automne . Elle nous raconte, comme ce vieil indien du film réalisé par Edward Zwick, des histoires et des contes de couleurs que les artistes adorent, pour lesquelles les photographes s’émerveillent ou que les enfants chérissent au travers des feuilles séchées et de leurs cahiers partagés.

Lorsque Ours blanc jeta de nouveau son gros manteau blanc sur le dos de la terre-mère, les enfants se rendirent compte que les oiseaux étaient de la même couleur que la neige et qu’ils pouvaient à peine les voir. Même les oiseaux étaient bien ennuyés pour se reconnaître entre eux. Ils étaient tous de la même couleur. Ils retournèrent dans leur tee pee avec encore beaucoup de tristesse.

Grand-maman marmotte vit la tristesse des enfants. Elle retourna voir Tabaldak, le Créateur, et lui dit : « Tabaldak, je crois que tu as créé les oiseaux un peu trop vite. Tu as donné aux adultes une nature toute colorée à ton image, mais tu as oublié que les petits enfants méritaient aussi ses mêmes couleurs pour leurs oiseaux ».

Tabaldak réfléchit et finit par dire à grand-maman marmotte : « Tu as bien raison. Je vais réparer mon erreur. Appelle tous les oiseaux et dis-leur de se rassembler ici devant moi ».

Tabaldak alla prendre de la brune terre, de la verte pelouse, du vert arbuste, du bleu ciel, du jaune soleil, du rouge feu, du gris nuage et fabriqua de merveilleuses teintures qu’il mit dans de magnifiques pots en écorce de bouleau que grand-maman marmotte avait fabriqués pour lui. Les pots sentaient bon l’écorce fraîche.

Le Créateur plaça les pots de teinture devant lui. L’oie blanche s’avança la première près de Tabaldak et lui donna une plume afin qu’il puisse colorer les oiseaux. L’oie blanche lui dit :

« Prends ma plume pour faire ton travail de création. Moi je resterai blanche afin que tes enfants s’en souviennent. Chaque année, je passerai au-dessus de leur territoire pour qu’ils se souviennent de toi.

Légende abenakis d’Odanak au Québec [légendes amérindiennes]

De gauche à droite, de bas en haut

  • Stephanie Lambourne (born in Sawbridgeworth in 1973) => South World Gallery ; bio
  • Ed Sandoval (born in Nambe, New Mexico) => galerie ; tuttartpittura ;
  • Edouard Léon Cortés (1882-1969, Lagny-sur-Marne, France) – Returning Home => wiki
  • Douglas Aagard (Utah, USA) – Landscape painting => home ; facebook ; whooarts ;
  • Hiroshi Nagai – Automn => redbobble ; tiktok ; audio ;
  • Anna De Ludicibus, illustratrice
  • Ed Sandoval – Autumn in pilar
  • Douglas Aagard – painting-wooarts-02 [peinture à l’huile et au couteau] => Manitou Gallery

Feuille rousse, feuille folle

Feuille rousse, feuille folle
Tourne, tourne, tourne et vole !
Tu voltiges au vent léger
Comme un oiseau apeuré.
Feuille rousse, feuille folle !
Sur le chemin de l’école,
J’ai rempli tout mon panier
Des jolies feuilles du sentier.
Feuille rousse, feuille folle !
Dans le vent qui vole, vole,
J’ai cueilli pour mon cahier la feuille qui dansait.

Luce Fillol est née en 1918. Poète et romancière pour la jeunesse, « Le 47 bis de la rue des trembles » (son premier roman), et « Prune » (Édit Flammarion collection Castor Poche), sont ses œuvres les plus connues.

De gauche à droite, de bas en haut

de gauche à droite…

  • Vincent Van Gogh – Alychamps, 1888
  • Debbie Criswell – Frisky Autumn Eve A Folkartmama (folk art)
  • Debbie Criswell – When Will All The Leaves Fall

Permalien : https://wp.me/p5riis-2Cm

Luiz Carlos Carrera, peintre numérique

Luiz est Artiste visuel, chez Carlos Carrera Estudio (Florianopolis, Brésil) en tant qu’illustrateur et peintre numérique pour des écrivains. Il est également spécialisé en art photographique.

Luiz Carlos Carrera est né à São Paulo, au Brésil en 1959. Après son doctorat en ingénierie en France, il travaille pendant de nombreuses années comme professeur à plein temps dans d’importantes universités technologiques.

Artiste autodidacte, Luiz Carlos se consacre depuis de nombreuses années à l’art numérique qui combine la photographie haute résolution avec l’illustration et la manipulation numérique. Ses travaux ont été salués dans plusieurs expositions au Brésil et à l’étranger.

Récemment, il s’est consacré à la création de peintures utilisant l’intelligence artificielle (IA).

Voir quelques unes de ses oeuvres sur Instagram ou sur Saatchi Art.

Lien court : https://wp.me/p5riis-2zx

Le muralisme de Mona Caron

Née en Suisse et basée à San Francisco, Mona Caron utilise le
muralisme, l’illustration et la photographie dans son travail
artistique, qu’elle aime qualifier d’artivisme.

L’artiste a réalisé des fresques murales monumentales aux États-Unis, en
Europe, en Amérique du Sud et en Asie avec la même volonté de susciter
auprès du grand public des conversations et une conscience critique de
l’espace public que nous partageons.

Source : Quai36

source : Twitter