Tous les articles par maisondespeintres92

Ce blog est une vitrine sur les arts au sens large. Nous y évoquons les activités de l'association bien entendu, mais celles des peintres, sculpteurs, dessinateurs... leurs actualités, leurs œuvres, leur vie. Conférences, expositions, patrimoine, marché de l'art, bandes dessinées, architecture, street art... sont cités. La Passerelle des Arts - Maison des peintres, association située à Chaville (92), rassemble peintres adultes débutants et/ou confirmés. Tous types de techniques sont développées. Les professeurs accompagnent les peintres, partagent leur savoir-faire, suscitent les vocations. L'association accueille également de jeunes peintres (enfants de 7 à 11 ans; voire +) pour du dessin/peinture et/ou arts plastiques (dessin, modelage, peinture). Merci aux abonnés pour leurs marques d'attention et aux visiteurs pour leur navigation.

2019-08 Arp, le premier logiciel dédié aux arts plastiques

(c) Claude Husson ‘Paysage’

C’est grâce à son métier de professeur d’arts plastiques qu’il a découvert l’informatique dans les années 80. Depuis, Claude Husson ne cesse d’utiliser cet outil pour arpenter la peinture sous toutes ses formes. Comme le démontrent les 23 œuvres visibles actuellement à l’Atelier Legault.

Plus cartésiennes, plus rationnelles, plus… mathématiques. Ce qu’il réalise «est une série d’algorithmes, même si avec l’informatique, j’en ai d’autres», avoue celui qui, depuis plus de trente ans, a prouvé qu’on pouvait être peintre et avoir le teint maths.

(c) Claude Husson ‘Tableau 16’

Depuis 1982, plus exactement, année où il créé Arp, le premier logiciel dédié aux arts plastiques. Arp, comme Jean Arp, le célèbre peintre et sculpteur, qu’il admire. L’outil sera d’abord exposé au Musée Sainte Croix de Poitiers, où il enseigne alors, avant de se retrouver au Centre Georges Pompidou à Paris l’année suivante. «L’informatique ne joue pas contre l’homme mais avec», martèle-t-il. A noter qu’il a été consultant de l’Unesco pour l’enseignement artistique. 

Source : hautanjou.com

Publicités

2019-08 L’Art comme thérapie personnelle

Sardoine Mia n’a que 21 an et ses toiles sont déjà la promesse d’un avenir radieux pour sa carrière artistique. Rencontre avec une jeune femme artiste dans l’âme qui a trouvé son refuge dans la peinture.

Peintre et photographe, ses toiles étant inspirées de ses clichés, la jeune artiste plasticienne, aujourd’hui totalement apaisée, ne vit plus que pour l’art et y consacre, en dehors de ses études en bâtiment et travaux publics,  l’essentiel de son temps. Et de conclure : «  Je peux enfin être moi, sans avoir à prouver au monde. L’Art est ma guérison et cela m’est suffisant ».

source : adiac-congo.com

[Art et images] la Fondation Cartier célèbre la beauté des arbres

Dans sa nouvelle exposition, la Fondation Cartier rend hommage à la beauté des arbres et invite surtout à mieux les considérer. Une bouffée d’oxygène.

Le chêne de Venon (Isère), photographie prise par Raymond Depardon lors du tournagedu film « Mon Arbre ». Raymond Depardon
Par Christophe Levent

 

Guide « Nous les arbres » – Fondation Cartier

« Nous les arbres », Fondation Cartier pour l’art contemporain (Paris, 14e), de 11 heures à 20 heures, jusqu’au 10 novembre. Tarifs : 10,50 euros et 7 euros (tarif réduit). Gratuit pour les moins de 13 ans. Fermé le lundi.

Source : leparisien.fr