Archives pour la catégorie Patrimoine

Bibliothèques à travers le monde…

L’artiste italien Massimo Listri (1) est parti à la conquête des bibliothèques du globe et en présente les merveilles qu’il a découvert. La bibliothèque de l’abbaye de Saint Gall en Suisse ressort première du classement par les internautes du site BoredPanda.

Un passionnant reportage à (re)lire !

(1) Massimo Listri born in 1953 began his career as a photographer at a very young age. At 17 he was collaborating with numerous magazines dedicated to Art and Architecture. During his university years he studied Arts and Letters and continued to expand his work, contributing numerous photographic services to publications devoted to Art, Architecture, and Interior Design. bibliographie

bibliothèque de l’abbaye de Saint Gall en Suisse

La Bibliothèque Sainte-Geneviève, Paris, n’aurait-elle un p’tit air de bibliothèque de Poudlard ?

La Maison Horta

Demeure de l’architecte belge Victor Horta (1898–1901), cet hôtel particulier a été construit au tournant du siècle. Elle représente une tentative de créer un environnement Art nouveau complet, des mosaïques aux vitraux et au mobilier. Horta a accordé une place prépondérante à la lumière, se différenciant des intérieurs de maisons bourgeoises, généralement sombres. C’est l’exemple d’une œuvre individualiste, moderne, anti-conservatrice.

Source : beauxarts.com ;

The 6 Forgotten Giants by Thomas Dambo

Pour faire sortir l’art du musée et inviter les visiteurs à découvrir la nature, Thomas Dambo, un artiste danois, a eu l’idée d’une chasse au trésor… Il crée des sculptures géantes en bois et les cache dans les forêts de Copenhague !

Thomas Dambo est un artiste danois. Sa spécialité ? L’Upcycling. Il récupère des déchets et des matériaux inutilisés pour les transformer en oeuvres, sculptures ou même en mobilier.

Ces 6 sculptures géantes et oniriques en bois recyclé ont été réalisées par l’artiste et plusieurs volontaires en cours de réinsertion. 600 palettes, un cabanon et une vieille clôture ont ainsi été transformés en « géants oubliés ».

« Ce projet a pour vocation de faire sortir l’art du musée, de montrer la nature magnifique et trop souvent méconnue de l’ouest de Copenhague, et dans le même temps, d’offrir une expérience excitante et différente. »

Partons à la rencontre de Louis, Oscar, Hilltop Trine, Thomas, Little Tilde et Teddy…


Vidéos : The Six Forgotten Giants – Recycle Sculpture Treasure Hunt ; Meet the wooden giants lurking in the woodlands near Copenhagen

Sources/biblio : web site ; positiv.fr ; localisation et circuits ;

Lien court : https://wp.me/p5riis-1PJ

Kees Van Dongen : Fauve, anarchiste et mondain

Kees van Dongen (1877-1968) est né dans le quartier de Delfshaven (Rotterdam), dans une famille appartenant à la classe moyenne. Il est le deuxième d’une fratrie de quatre enfants. En 1892, à l’âge de 16 ans, Kees commence ses études à l’Académie royale des beaux-arts de Rotterdam, où il travaille avec J. Striening et J. G. Heyberg. Durant cette période (1892–1897), van Dongen fréquente le quartier rouge du port, où il dessine des scènes de marins et de prostituées.

Kees van Dongen photographié par Henri Manuel.

En 1904, il expose au Salon des indépendants et se lie avec Maurice de Vlaminck et Henri Matisse. En 1905, il participe au Salon d’automne avec le groupe de peintres : les fauves. Après la Première Guerre mondiale, il s’installe près du bois de Boulogne, notamment à la villa Said, et fréquente les milieux privilégiés. Il a vécu notamment dans le palais Rose du Vésinet, appartenant à la marquise Luisa Casati.

Kees van Dongen est catégorisé comme prompt à la caricature et à la dénonciation sociale. il est un artiste d’avant-garde et figure du fauvisme, devenu une des grandes figures de la scène parisienne des années folles.

Sources : Wikipédia ; « Kees van Dongen » [archive], sur blogspot.de ; Van Dongen – Fauve, anarchiste et mondain ;

Lien court : https://wp.me/p5riis-1Pt