Archives pour la catégorie Patrimoine

2017-03 La destruction délibérée du patrimoine est un crime de guerre

New York, 24 mars – La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, est intervenue aujourd’hui en séance publique d’information du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le « Maintien de la paix et de la sécurité internationale : destruction et trafic de biens faisant partie du patrimoine culturel par des groupes terroristes et dans des situations de conflit armé », au cours de laquelle le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l’unanimité la résolution 2347 en faveur de la protection du patrimoine (link is external).

« La destruction délibérée du patrimoine est un crime de guerre, elle est devenue une tactique de guerre pour mettre à mal les sociétés sur le long terme, dans une stratégie de nettoyage culturel. C’est la raison pour laquelle la défense du patrimoine culturelle est bien plus qu’un enjeu culturel, c’est un impératif de sécurité, inséparable de la défense des vies humaines », a déclaré Irina Bokova alors qu’elle s’exprimait en faveur de la résolution, en présence du Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies sur la drogue et le crime, Youri Fedotov et du commandant des carabinieri italiens, Fabrizio Parrulli.

L’UNESCO est dépositaire d’un large éventail d’instruments normatifs qui sont d’une importance capitale pour la protection du patrimoine culturel : la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé (1954) et ses deux protocoles, la Convention concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher, l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels (1970) et la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel (1972).

source : unesco

2017-07 Vers la fin du musée ?

Désormais, on le veut plus « ouvert », plus « ludique », plus « participatif ». Le musée que nous connaissons est-il en train de disparaître ? À Genève, une exposition consacrée aux « nouveaux musées » analyse, de l’architecture à la programmation, le bouleversement culturel en cours.

Le musée traditionnel, temple du savoir et lieu d’exaltation esthétique, attire de moins en moins. Trop impressionnant, trop rigide, trop « savant ». Reflet de son temps et outil de transformation des consciences, le musée a besoin de nouveaux modèles. Quel est son devenir en temps de crises – tant économique que sociale et environnementale ? Quelle est aujourd’hui sa légitimité, quand on sait qu’il est, au moins depuis les guerres napoléoniennes, un instrument politique majeur, notamment de l’impérialisme culturel, imposant un discours… que l’on songe par exemple aux divisions en « écoles » de peinture, qui sous-tendent une vision nationaliste de l’art ?

source : beauxarts.com

 

2017-07 Agnès b. va ouvrir une fondation à Paris pour sa collection d’art

PARIS [10.07.17] – La styliste Agnès b. va ouvrir au printemps 2018 à Paris une fondation pour y exposer sa collection d’art contemporain, a-t-on appris vendredi auprès de sa société.

Passionnée d’art, galeriste et mécène, Agnès b. a constitué au fil des ans une collection de quelque 5 000 œuvres (photographies, peintures, street art, sculptures). « Elle souhaite que le public puisse y avoir accès et en profiter », a expliqué la marque de prêt-à-porter. La fondation sera installée « dans un quartier populaire de Paris intra-muros », ajoute la maison Agnès b. qui ne souhaite pas communiquer sur le lieu pressenti tant que les négociations ne sont pas finalisées. Agnès b., de […]

Lire+ lejournaldesarts.fr

 

2017-07 Exposition « Regards Voyageurs »

La Mezzanine (Mairie de Sèvres – 54 Grande Rue – SEVRES 92310 – France)

Exposition du 6 juillet au 2 septembre 2017
Vernissage ce jeudi 6 juillet à partir de 19h00

 

EXPOSITION « REGARDS VOYAGEURS »
CLUB REVELATEUR PHOTO

Du 6 juillet au 2 septembre 2017

Des photographies pour rappeler la beauté de la planète et de ses habitants.

L’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé de proclamer 2017, Année internationale du tourisme durable pour le développement.

Une année pour « favoriser la compréhension entre tous les peuples, de faire mieux connaître le riche héritage des différentes civilisations et de faire davantage apprécier les valeurs inhérentes aux différentes cultures. »

C’est dans le contexte de cette année emblématique que Révélateur, le club photo de Boulogne-Billancourt, vous propose d’explorer le monde à travers les « Regards voyageurs » de ses membres.

Ces photos figent le temps, traversent les frontières et mettent en exergue la ville, la nature, les lieux chargés d’histoire, les populations… pour rappeler à quel point ces patrimoines, qui font la force de chaque nation, doivent être préservés.

Le club Photo Révélateur de Boulogne-Billancourt rassemble une centaine de passionnés de photographie pour parfaire leur technique et leur créativité tant par des échanges théoriques que pratiques. Les membres du club ont, à leur disposition des laboratoires, argentique et numérique ainsi qu’un studio photo. Ils participent, avec quelques succès, aux concours de la Fédération Photographique de France… mais sont également passionnés de tourisme et de voyages.

Source : La Mezzanine

2017-06 Prix de la calligraphie marocaine

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 6 octobre. Ce prix annuel (3ème édition) récompense les meilleurs décorateurs marocains et rend hommage aux grands maîtres. Il a pour mission de préserver et valoriser ce patrimoine tout en encourageant la relève chez les jeunes artistes. Pour le Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine, 11ème édition, les candidatures sont ouvertes jusqu’au 22 septembre.

Vidéo et source : luxeradio.ma