Archives pour la catégorie Non classé

2020-02 La Joconde version Street Art d’Invader

Alors que l’exposition « Léonard de Vinci » s’est achevée en grande pompe au musée du Louvre avec des nocturnes exceptionnelles, la Joconde d’Invader, intitulée Rubik Mona Lisa (2005), a également fait des ravages lors de la vente d’Artcurial dédiée à l’Art urbain, dimanche 23 février.

À gauche : Léonard de Vinci, La Joconde, 1503-1506, huile sur toile, 77 x 53 cm, Louvre, Paris
à droite : Invader, Rubik Mona Lisa, 2005, assemblage de Rubik’s cubes ©Artcurial

Estimée entre 120 000 et 150 000 euros, l’œuvre, proposée pour la première fois aux enchères, a été achetée 480 200 euros (frais compris) par un collectionneur international. En quadruplant son estimation, la Joconde version Street Art devient le nouveau record mondial pour une œuvre en Rubik’s Cube d’Invader vendue aux enchères. Elle dépasse ainsi les 356 200 € qu’avait réalisé Vienna le 5 mai 2019, toujours chez Artcurial.

Seul reste indétrônable le record absolu de TK_119 fixé à plus de 1,1 million d’euros à New York chez Sotheby’s en novembre 2019, à ce jour le record mondial pour une œuvre d’Invader vendue aux enchères.

source : connaissancesdesarts


permalien : https://wp.me/p5riis-14G

[Art et peintres] Daniel Castan

Daniel Castan  » NYC # Street (Green) « _Huile sur toile 100 x 100 cm

 

Lire+ sur Carré d’artistes

Pages Google


Il y a 10 ans, Daniel Castan expose pour la première fois dans les galeries Carré d’artistes. De Bordeaux à Lyon, en passant par Lille et Paris, ses œuvres trouvent un public passionné dès les premières heures.

Lors de sa première vie professionnelle, Daniel voyage beaucoup à New York et Hong Kong. Il garde de ces déplacements une fascination pour les univers urbains et les perspectives démesurées. Il essaie dans ses toiles de recréer ces ambiances graphiques. Les lignes des immeubles se perdent dans le ciel, les larges avenues semblent sans fin, les couleurs s’entrechoquent.

Le couteau, son outil de prédilection lui permet de travailler à la fois en pâte, en large touche et de dessiner dans la matière.


 

2019-02 L’Art nouveau, mis à mal par les promoteurs (Montréal)

Un rare édifice de style Art nouveau, signé en 1914 par l’architecte Joseph-Arthur Godin (1879-1949), est voué à la démolition par son propriétaire, la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM). Selon l’arrondissement de Ville-Marie, parmi une courte liste de sept bâtiments, l’immeuble est considéré comme ayant une « valeur exceptionnelle ».

Joseph-Arthur Godin était un architecte et un entrepreneur montréalais. Architecte à 19 ans il reçut sa formation d’un certain Max Doumic de l’École des beaux-arts de Paris. Il mena seul sa carrière et s’associa brièvement avec Albert Mesnard. Il se démarque par l’utilisation du béton. (wikipédia)

Source : ledevoir.com

 

2019-01 les Playmobil revisitent l’art

À Saint-Quentin, dans l’Aisne, c’est plus d’une centaine d’œuvres qui sont revisitées en Playmobil (R).

capture écran FR3

Des créations ludiques et amusantes : une façon pour l’artiste Richard Unglik de rendre l’art accessible à tous les publics. « Ça permet de faire rentrer dans la tête des enfants des images qu’ils n’auraient peut-être pas remarquées si ce n’était pas avec des Playmobil », explique-t-il. La Laitière, le Radeau de la Méduse

Les inspirations de l’artiste sont multiples. Assistant réalisateur, photographe, graphiste, Richard Unglik a toujours rêvé d’une carrière de cinéaste. Dans son monde imaginaire, ses Playmobil sont ses acteurs.

capture écran FR3

 

Source et vidéo : francetvinfo/FR3