Archives pour la catégorie Non classé

2017-07 La Gaîté lyrique reprend vie

Réhabilité par la Ville de Paris, après une fermeture de plus de 20 ans, le théâtre emblématique de la Gaîté Lyrique – créée en 1862 – a rouvert ses portes en 2011. Après une première étape sous la direction de Jérôme Delormas, la Gaîté lyrique continuera l’exploration de toutes les formes de la création numérique et du dialogue entre les arts, les sciences et les nouvelles technologies.

Défricheuse, l’équipe déploiera – dès janvier 2017 – un nouveau projet autour d’une programmation à la croisée de la création artistique, des innovations technologiques et sociales. L’esprit d’audace et la curiosité seront au rendez-vous à tous les étages et sur tous les terrains.

 

2017-05 Exposition ‘Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck’

Cette exposition présente une sélection d’œuvres rassemblées autour du thème de la banlieue et de son évolution, vues à travers le regard de peintres du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.

Elle a été préparée en liaison avec le Centre d’Arts « L’Atelier Grognard » de Rueil-Malmaison qui l’a présentée du 9 décembre 2016 au 10 avril 2017. Différents prêts obtenus auprès d’institutions françaises (Musée d’Orsay, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Musée des Beaux-Arts d’Orléans, Musée des Beaux-Arts de Reims entre autres) permettent d’offrir à la curiosité du visiteur des tableaux réalisés par des artistes au renom aussi grand que Camille Corot, Charles Daubigny, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Maurice Denis, Maurice Utrillo, Raoul Dufy notamment.

… du 17 au 31 mai 2017

lire+

2016-10 Les Huaxtèques, peuple précolombien méconnu

Figurine en terre cuite. 100 av. J.-C.-200 ap. J.-C. Crédits : © Photographie Jean-Michel D’Agruma, Conservation départementale Alpes de Haute-Provence
Figurine en terre cuite. 100 av. J.-C.-200 ap. J.-C.
Crédits : © Photographie Jean-Michel D’Agruma, Conservation départementale Alpes de Haute-Provence

Le Huastèque est, de nos jours, une langue parlée par quelques dizaines de milliers d’âmes. Vaincus par les Aztèques, acculturés par l’arrivée espagnole de 1529, les Huaxtèques restent un peuple précolombien encore peu connu de nos jours. Déformation artificielle du crâne, mutilation dentaire, perforations du nez, scarifications ou tatouages, furent quelques marqueurs de leur identité culturelle. Que nous raconte l’archéologie sur ce peuple ?

Les Huaxtèques possédaient la caractéristique inhabituelle d’être l’une des rares cultures qui avait atteint la civilisation et construit des cités, mais ne portait pas habituellement de vêtements. Ils étaient admirés pour leurs qualités de musiciens par d’autres peuples de Mésoamérique.

Vaincus par les armées aztèques, ils ont été ensuite conquis par les espagnols entre 1519 et 1530.  Avec la conversion forcée à la religion catholique, ils ont été contraints de porter des vêtements.

Source biblio

lien court : http://wp.me/p5riis-gH

Tbilissi – Narikala — Globe-T.

Globe-T. @ Tbilissi (Géorgie). Construite au IVe siècle, la forteresse de Narikala se compose de deux enceintes fortifiées sur une colline escarpée entre les bains sulfureux et le jardin botanique de Tbilissi. Globe-T. @ Tbilisi (Georgia). Established in the 4th century, Narikala fortress consists of two walled sections on a steep hill between Tbilisi’s […]

via Tbilissi – Narikala — Globe-T.

2016-08 Marseille se prépare à ‘Manifesta’

Depuis sa première édition en 1996 à Rotterdam, Manifesta est organisée tous les deux ans dans une ville européenne différente. L’édition 2016 se tient jusqu’au 18 septembre à Zurich en Suisse, et l’édition 2018 est prévue à Palerme, en Sicile. Marseille sera la première ville française à accueillir l’événement (en 2020).

Après la vague de 2013 Capitale européenne de la Culture, la Ville s’était portée officiellement candidate à l’organisation de la 13e édition de Manifesta en octobre 2015. Et avait vu son dossier accueilli avec succès deux mois plus tard.

Pour les non initiés, cette manifestation a l’ambition de se hisser à la hauteur de la très courue Biennale de Venise ou de la prestigieuse Documenta de Kassel, deux rendez-vous de référence, eu égard à l’originalité des propositions artistiques qui tentent ici d’aborder tous les champs de la création contemporaine.

Sources : lemonde.fr ; laprovence.com

Biblio : Biennale de Venise (wikipédia) ; La Biennale ; lesechos.fr ; telerama.fr