Archives pour la catégorie Matériels et Peintures

2017-12 Sculpture sur textile : un art méconnu

L’Atelier De Recherche D’Art Contemporain {ARAC], situé dans l’Indre-et-Loire, à proximité de Tours, a organisé un stage d’initiation à l’art textile contemporain. Objectif : réaliser une sculpture sur textile à partir d’un oreiller.

Un art pour le moins « insolite », dont la difficulté de l’exercice est de passer du dessin au volume à travailler.

Les sculpteurs doivent constamment prendre du recul, s’éloigner du sujet. Cette recherche artistique demande une maîtrise de geste que les participants s’efforcent d’acquérir pour, au final, des résultats très honorables.

Source : lanouvellerepublique.fr

 

Publicités

2017-12 Paris ouvrira un « Centre d’Art Numérique »

Nouveau projet culturel à Paris, un « centre d’art numérique » devrait ouvrir ses portes aux alentours du printemps 2018. Dans celui-ci seront projetées des peintures célèbres en grand et très grand format.

L’annonce de cette ouverture a été faite par « Culturespaces », une société privée qui gère notamment le musée Maillol à Paris et les Arènes de Nîmes.

Le projet de plus de 2000 mètres carrés devrait voir le jour dans l’est parisien. Ce concept de « musée virtuel » est déjà développé  aux Baux-de-Provence, dans le sud de la France, depuis 2012.

Source :  parisvox.info

2017-10 Les Havrais veulent garder leurs œuvres d’art

Après les célébrations autour des 500 ans de la ville portuaire, les pièces d’art contemporain vont être dispersées malgré la mobilisation des Havrais.

Depuis le 27 mai, Le Havre (Seine-Maritime) fêtait son cinquième centenaire. Une célébration qui s’est terminée dimanche. Elle était notamment matérialisée par 16 œuvres installées un peu partout dans la ville. Depuis lundi, le démontage de certaines d’entre elles a commencé, à la plus grande déception de beaucoup de Havrais et de visiteurs. Lancée par les Havraisemblables dès le début des festivités, une pétition sur le site Change.org, « Pour la pérennité des œuvres des 500 ans du Havre », a rassemblé plus de 4 530 signatures.

(…) Mais quid de la colorée « Catène de conteneurs », de Vincent Ganivet, sur le quai Southampton, d’« Up#3 », de Lang et Baumann, sur la plage, ou des 473 « Cabanes de la plage » — sur 700 — colorées par Karel Martens ? « Nous devrions conserver Etant donné un mur, installé sur les pignons de 22 immeubles, poursuit Thomas Malgras. Nous sommes en réflexion pour trois autres. » « La Catène » reste pour le moment. Le souci est qu’elle se trouve dans l’espace Perret, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

source :  leparisien.fr

2017-10 La Bible au regard de l’art contemporain

L’imprimerie et la Réforme, rencontre historique

Mai-Thu Perret, Vidya Gastaldon, John Armleder et Marc Bauer, quatre artistes genevois à la reconnaissance internationale, ont accepté le défi lancé par le Musée international de la Réforme. Ils ont réalisés des œuvres pour une impression contemporaine de la Bible. «Le Temps» en a choisi quatre pour ses lecteurs.

Pour le 500e anniversaire des thèses de Luther, le Musée de la Réforme de Genève présente une réplique de la presse de Gutenberg de 1450. Quand la technique a appuyé les nouvelles idées…

Vidéo :  les 4 artistesLa Réforme

2017-10 Street Art : les dessins hydrophobes de Peregrine Church

capture vidéo

Les oeuvres de Peregrine Church ont beau avoir recouvert Seattle, il vous faudra attendre la pluie pour les voir. En effet, la série Rainworks ne se révèle qu’une fois humide et ce, parce qu’elle est peinte avec une solution hydrophobe. Church en a déjà réalisé plus de 25 dans les rues de Seattle et chacune de ces oeuvres tient entre quatre mois et un an. L’aspect éphémère de ces Rainworks rend le travail de l’artiste parfaitement légal. Bien joué Peregrine. Retrouvez Rainworks ci-dessous ainsi que sur le site du projet.

Voir les vidéos

Source : creators.com