Archives pour la catégorie Matériels et Peintures

[Art et Peintre] Léonard de Vinci, le peintre de la Renaissance

Exposition Léonard de Vinci du 24 Octobre 2019 au 24 Février 2020

L’année 2019, cinquième centenaire de la mort de Léonard de Vinci en France, revêt une signification particulière pour le Louvre qui possède la plus importante collection au monde de peintures de Léonard ainsi que 22 dessins.

Le musée trouve en cette année de commémoration l’occasion de rassembler autour des cinq tableaux essentiels qu’il conserve, à savoir la Vierge aux rochers, la Belle Ferronnière, la Joconde — qui reste dans la salle où elle est habituellement exposée —, le Saint Jean Baptiste et la Sainte Anne, la plus grande part possible des peintures de l’artiste, afin de les confronter à un large choix de dessins ainsi qu’à un ensemble, restreint mais significatif, de tableaux et de sculptures de l’environnement du maître.

C’est dans ce contexte que Bernard JOHNER, l’un des professeurs de l’association La Passerelle des Arts, a souhaité évoqué le « Maître », son art du discernement, ses capacités d’observation,  ses facultés scientifiques et son intelligence d’innovation. Léonard a compris qu’il faut façonner la matière comme le maçon le fait avec le ciment.

Découvrir l’article dans nos pages Intelligence de l’Art

autoportrait de Léonard de Vinci à la sanguine

 

Permalien : https://wp.me/p5riis-13f

2019-11 Les peintures de Picasso en sculptures 3D

 

page accueil – http://www.behance.net/omaraqil

Omar Aqil est un jeune artiste pakistanais qualifié dans le domaine de la typographie, de l’illustration et du graphisme. Il reproduit avec brio plusieurs des peintures les plus emblématiques de Pablo Picasso en sculptures 3D. Ses œuvres sont d’une précision incroyable, intégrant tous les détails de la peinture originelle.

« J’ai étudié son œuvre depuis le jour où j’ai commencé ma carrière d’artiste, son langage abstrait m’a toujours inspiré. » explique l’artiste sur sa page Behance. À travers ce mimétisme visuel, j’ai montré de quelle façon les « compétences » de chacun diffèrent, selon qu’elles soient utilisées par des individus aux systèmes de pensées différents, et comment les significations des formes peuvent changer et créer de nouvelles qualités physiques. »

Ainsi nous pouvons retrouver les peintures emblématiques «Femme au fauteuil rouge» de 1929, «La tête au chapeau» de 1947, et «La femme au chapeau vert» également de 1947, de l’artiste espagnol. Des portraits transformés en sculptures, dans tes tons pastel.

Vous pouvez retrouver toutes les œuvres d’Omar Aqil sur sa page Behance ici.

Source : golem13.fr


Permalien : https://wp.me/p5riis-11v

http://www.behance.net/omaraqil

 

http://www.behance.net/omaraqil

[Art et Halloween] La pop culture s’invite sur des ballots de paille

 

Au cours des dix dernières années, l’artiste Jean Marie Smith a créé des oeuvres sur des ballots de paille géants à l’occasion de la période d’Halloween.  « Pour apporter des sourires et de la joie aux petits et grands » explique Jean Marie. De Harry Potter aux Simpson en passant par Star Wars ou encore Dora l’exploratrice, les créations de l’artiste basée dans le Kentucky, passent en revue les personnages du monde de la culture populaire. Coté technique, certains ballot de paille sont empilés ou ajustés en fonction du personnage à sculpter.

Source : golem13.fr

 

 

 

 

2019-10 Carnets de voyages avec Hachemi Ameur

Artiste peintre et globe trotter, il ponctue ses escales de tableaux, comme un marin qui signe ses amarrages par des unions matrimoniales. Sauf que les œuvres de Hachemi sont éternelles, et les relations du navigateur sont passagères. «J’ai sillonné toutes les régions d’Algérie…», dit-il, simplement.

Ses quarante tableaux – des croquis intitulés «Carnets de voyages II» – qu’il expose actuellement à la galerie d’art El Yasmine à Dély Ibrahim (Alger) sont réalisés sur du papier avec des techniques souvent mixtes… en travaillant préalablement le dessin d’une façon très rapide tout en captant l’essentiel avec beaucoup de sensibilité au niveau du trait. « Je rehausse le croquis avec de la sanguine ou des encres souvent noir, rougeâtre et très souvent couleurs terre, ocre ou marron et parfois je donne une légère lumière écarlate afin de créer des contrastes. »

Les Chinois disent : «Un croquis vaut mieux qu’un discours», nous dira encore l’artiste. Ses travaux d’une grande beauté feront l’objet d’une exposition itinérante prochaine à Paris, Marseille et Nice … «Carnets de voyages II» mérite un déplacement à la galerie d’art El Yasmine à Dély Ibrahim. On ne le regrettera pas.

elwatan.com

Lire également :

Permalien : https://wp.me/p5riis-ZC