La saison 2019-2020

1- Accueil & saison 2019-2020

La Passerelle des Arts  propose la pratique des arts (peinture, dessin, modelage, sculpture …) aux adultes, qu’ils soient débutants ou confirmés, et aux enfants âgés de 6 à 12  ans.

L’association rassemble chavillois et non chavillois qui veulent pratiquer ou pratiquent ces disciplines. Depuis sa création, près de 370 peintres se sont joints aux cours, stages et événements.

Elle met à disposition de ses adhérents
– les moyens pédagogiques nécessaires,
– des espaces pour l’exercice de ces arts,
– et la possibilité de faire connaître leurs réalisations.

Des peintres confirmés, entre autres chavillois, transmettent leurs expériences et leurs conseils.

            La saison 2019-2020 débute le lundi 16 septembre.

Venez exprimer votre talent, nous vous accueillons dans un lieu de rencontres et d’échanges artistiques.

Le Conseil d’administration
contact[at]la-passerelle-des-arts.org

La Passerelle des Arts a ouvert ses locaux pour l’événement « Parcours d’Artistes » les 29 et 30 juin de 14h à 19h. Exposition « La Mode »

‘L’Atelier De La Modiste’ – F Mouclier

 

Inscription pour la saison 2019-2020 :  ouverte à partir du 17/06/2019… contactez-nous

Nous serons présents au Forum des associations de Chaville (le samedi  7 septembre (10h-18h) dans les Jardins de l’Hôtel de Ville et organisons la visite des locaux (présentation des œuvres des élèves, réalisées au cours de la saison 2018-2019) de 10h30 à 18h.

2- Dates 2019-2020

La saison est organisée du …lundi 16 septembre 2019 au samedi 04 juillet 2020

Les locaux sont fermés pendant les vacances scolaires :

  • Toussaint : du 20 octobre au 03 novembre 2019
  • Noël : du 22 décembre 2019 au 05 janvier 2020
  • Hiver : du 09 au 23 février 2020
  • Printemps/Pâques : du 05 au 19 avril 2020
  • Juillet / Août / mi-Septembre

… consultez le calendrier de l’Éducation nationale

 

3- Horaires des cours 2019-2020

Horaires des cours (ateliers pédagogiques) & professeurs

* Mardi 14h15-17h15     peinture à l’huile avec Bernard JOHNER

* Mardi 19h-22h     aquarelle avec Jean-François VAUCOURT

* Jeudi 19h-22h     expression contemporaine avec Pascale WIRTH

* Vendredi 9h-12h     peinture à l’huile avec Bernard JOHNER (1)

* Samedi 9h-12h     dessin, peinture … avec François de MERE (1)

* Samedi 15h-18h     Ateliers « libres »

PEINTURE ENFANTS (avec Sanguie)

* Mercredi 15h00-16h30 => triptyque Modelage

* Vendredi 17h30-19h00 => peinture, dessin

(1) planning des modèles vivants : consulter le calendrier

 

4- Tarifs & modalités pratiques 2019-2020

Cotisation annuelle  20

LES TARIFS

  • ATELIERS PÉDAGOGIQUES
    1 activité correspond à 32/35 séances de 3h

 

  • PEINTURE – DESSIN
    1 cours …  GPSO (460 €) – Extérieurs (510 €)
    2 cours…   GPSO (740 €) – Extérieurs (810 €)

GPSO : Communauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest (8 Villes – Boulogne-Billancourt; Chaville; Issy-les-Moulineaux; Marnes-la-Coquette; Meudon; Sèvres; Vanves; Ville-d’Avray )

Les professeurs vous apprendront, par une méthode plaisante et professionnelle, à regarder vos thèmes autrement, à en sentir les reliefs pour ensuite les recréer.

OPTIONS
* trimestre = 190 €
* carnet de 10 séances  = 210 € (valable du 16-09-2019 au 04-07-2020) – carnet de 5 séances… nous consulter
* à l ’unité = 30 €

 ATELIERS pour les 18 à 25 ans
* GPSO / Extérieurs     310 €
* Trimestre    140 €
* 1 carnet de 10 séances  160 €

ATELIERS pour les ENFANTS (6/12 ans)
* GPSO / Extérieurs    250 €
* Trimestre    120 €
* Durée du cours  1h30

ATELIERS « LIBRES »
3h/semaine (soit 105h pour l’année)
* pour les adhérents prenant …1 cours = 60 € ; 2 cours = 40 €
* pour les adhérents  » libres  » : GPSO & Extérieurs : 120 €

5- CONDITIONS GÉNÉRALES

Il est possible d’aménager les modalités de paiement (sauf pour les stages). La cotisation annuelle est exigée à l’inscription. 

Tout trimestre commencé est dû. Les tickets délivrés pour la saison ne sont ni repris, ni échangés.

Les jours peuvent être modifiés en fonction du nombre d’inscriptions.

L’Association se réserve le droit de ne pas ouvrir ou de fermer un cours, si le nombre de participants n’est pas suffisant.

Pour les stages, la réservation effective est soumise au paiement ou à des arrhes. Le montant total est exigé une semaine avant le début du stage. En cas d’annulation de notre fait dans le temps imparti, le remboursement est acquis. Dans le cas d’une annulation du fait du stagiaire (sauf cas de force majeure) et de l’exécution effective du stage, les sommes versées sont acquises à l’Association.

photos : @LpdA/BJ/JGG/X


Télécharger la plaquette de la saison => ACTIVITES 2019-20_vf_ACapital

Permalien : https://wp.me/p5riis-Fd

Publicités

Planning des « Modèles vivants » (saison 2019-2020)

Dates des prestations « modèles vivants » pour les activités de la saison 2019-2020

LES VENDREDIS 9H-12H

LES SAMEDIS 9H-12H

Nos activités => le programme de la saison 2019-2020

Permalien : https://wp.me/p5riis-Uu

2019-08 Exposition itinérante, les Flâneurs sur la route

L’œuvre de José Luis Torres de Montmagny, Theatrum Mundi au Parc Blais, lors de l’exposition urbaine Les Flâneurs de Voir à L’Est en 2013. – Photo: archives, Andréanne Lebel

Le regroupement d’artistes Voir à l’Est – art contemporain présente pour une troisième année un projet d’exposition itinérante, les Flâneurs sur la route, sur tout le territoire du Bas-Saint-Laurent (1). Il sera inauguré le 16 aout par la tenue d’une table ronde ouverte au public entre le commissaire et les artistes entre 16h et 17h à la Goélette de Rivière-du-Loup, située au 67, rue du Rocher.

L’organisme Voir à l’Est – art contemporain est un regroupement d’artistes qui a pour mission de produire des expositions et des évènements en arts visuels afin de stimuler la production d’oeuvres d’art et favoriser les échanges entre les artistes professionnels de la région du Bas-Saint-Laurent et de l’extérieur.


(1) Le Bas-Saint-Laurent est une région administrative du Québec située sur la rive sud de l’estuaire du Saint-Laurent. Il est bordé au sud par l’État du Maine et le Nouveau-Brunswick, et par les régions de Chaudière-Appalaches et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Wikipédia


Source : InfoDimanche

2019-08 L’art dans la ville, c’est inspirant et gratuit

Quimper (Finistère).  Emmanuelle Briat est une artiste plasticienne. Ou une « ambassadrice de la nature » : comme elle aime se faire désigner. C’est avec la nature, souvent dedans et toujours pour elle qu’elle crée des œuvres d’art. L’artiste landernéenne a participé au parcours artistique et poétique des Arts dînent au vert, installé au Moulin Vert par l’association Courgettes et compagnie. Entretien.


(c) Ouest France

Vous pratiquez le land art : qu’est-ce que cela représente pour vous ?

C’est très vaste, au départ ça n’avait rien à voir avec l’écologie. Land art, c’est travailler dans l’environnement. Mon but c’est de mettre en avant le végétal, sensibiliser à la nature, mettre en relation l’art, l’environnement, les être humains. Le land art peut être pérenne.

À quoi ça sert, l’art dans la ville ?

Même si je travaille en land art, j’aime beaucoup travailler dans la ville. On sort des galeries, on sensibilise les gens à l’art, à l’environnement. Parfois, cela crée des situations conviviales. C’est instigateur de création. Je fais des ateliers avec des enfants ou des adultes. On se rend compte de l’effet que cela a : je revois un adulte, à quatre pattes en train de faire une petite cabane, me dire : « Je me sens vraiment comme en enfance ». Les enfants, beaucoup devant leurs écrans, c’est leur montrer qu’on peut aller dehors et faire quelque chose. Et c’est gratuit !


Source :  Ouest France

2019-08 Bienvenue chez les ch’tis musées

La Piscine de Roubaix (Nord) s’est agrandie de 700 m2 à l’automne

Expo de street art à Calais, piscine transformée en musée à Roubaix

La Piscine de Roubaix (Nord) s’est agrandie de 700 m2 à l’automne. Dans ses nouveaux locaux, le musée accueille notamment des œuvres qui mettent en avant les artistes de la région. Une grande exposition street art, « Conquête urbaine ».

 

L’hommage au couple Bacall-Bogart dans ‘Casablanca’ réalisé par le graffeur Jef Aérosol

Le street art débute dès les années 1960. On le croit américain et lié au hip-hop, mais le Parisien Gérard Zlotykamien, né en 1940, est le tout premier artiste au monde à intervenir dans la rue de façon illégale, en 1963. Il trace aussi des figures fantomatiques dans le trou des Halles, avant l’émergence du Forum.

« Conquête urbaine », au musée des Beaux-Arts de Calais (Pas-de-Calais), jusqu’au 3 novembre, 4 euros, 13 heures à 18 heures, du mardi au dimanche.

La Piscine à Roubaix (Nord), 9 euros, de 11 heures à 18 heures, du mardi au jeudi ; 20 heures vendredi ; 13 heures à 18 heures, du samedi au dimanche.

Source : Le Parisien

 

La Maison des Peintres, pour promouvoir et développer la pratique des arts