2020-07 Rascar Capac sème la discorde en Belgique

La momie, qui a inspiré Hergé pour les « 7 boules de cristal »

 

Le Musée Art et Histoire (MAH) de Bruxelles expose de nombreux objets reproduits dans les aventures de Tintin. Cette institution du paysage culturel belge pensait avoir mis tout le monde d’accord il y a dix ans en indiquant que c’est sa momie péruvienne au squelette recroquevillé qui avait inspiré à Hergé son personnage de Rascar Capac présent dans « Les 7 boules de cristal« . (NDLR : les décors sont signés Edgar P. Jacobs ). 

Mais la semaine dernière, le parc zoologique Pairi Daiza, en Wallonie (Sud), pilier de l’industrie touristique belge, a bousculé la réputation du musée en répétant qu’il abritait dans ses murs l' »authentique momie surnommée Rascar Capac« .

Source

2020-07 La Peinture pour décor dans les hôpitaux !

Offrir aux patients (adultes ou enfants) un environnement ou un espace décoré d’œuvres d’art, plutôt qu’un « mur blanc », est une action hautement séduisante et enrichissante.  Nous faisons régulièrement l’écho de ce type d’initiative, humain et solidaire, touchant l’art dans sa globalité : « des artistes auprès des enfants hospitalisés » ;  « L’association ‘rêves de Lilou’ veut décorer les chambres des hôpitaux » ;  « L’art au chevet des patients dans les hôpitaux » .  Rien de mieux que de se divertir l’esprit et de lui porter de la saine émotion !

Certains hôpitaux déploient ce type de « décor », marque d’attention de la gouvernance d’un hôpital pour l’art.

Nous avons récemment découvert l’activité ô combien bénéfique pour l’art (les artistes, les « visiteurs ») et valorisante en terme d’échange, de partage et de découverte.  Nous sommes ravis de vous la faire connaitre et d’accorder notre humble reconnaissance à Bernard Honig, à l’origine de ce projet.

« Art pour l’hôpital » (1) est une association d’intérêt général, sans but lucratif, dont l’activité vise principalement à décorer l’hôpital au moyen de reproductions de peintures et dessins d’artistes-peintres contemporains.

A partir de photos des œuvres d’artistes-peintres, gratuitement mises à disposition par ces derniers, l’association fait établir des reproductions qui permettent de décorer les hôpitaux (entrées, salles d’attente, corridors, chambres, bureaux, etc.).

Ces reproductions sont ensuite remises gratuitement à l’hôpital.

L’activité de l’association peut aussi s’étendre à d’autres formes d’art et diverses institutions, telles que les Ehpad, les maisons de retraite et toutes entités privées ou publiques dans le domaine social, médical ou d’intérêt public.

Quelques reproductions dans l’Hôpital de Montélimar_24910115 – photo Art pour l’hôpital(1) siège social à Montboucher-sur-Jabron (Drôme, 26)

Permalien : https://wp.me/p5riis-1k9

2020-07 C’est en bande dessinée que j’ai poussé ma démarche artistique (Bilal)

chessboxer_oxymore_2012_enki_bilal_collection_particulire_courtesy_mel_publisher_-_fhel_2020

BD, peinture, cinéma, mise en scène… L’œuvre du dessinateur Enki Bilal, se déploie cet été à Landerneau (Finistère) en Bretagne au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour une importante rétrospective thématique. Retour sur un parcours artistique débuté dans les années 1970.

Bilal publie pour le journal Pilote , ainsi que pour les éditions Dargaud et Autrement.  Il travaille pour Resnais, Mon oncle d’Amérique. En 1985, il fait des recherches graphiques pour Le Nom de la rose, le film de Jean-Jacques Annaud.

En janvier 1987, il obtient le Grand Prix du 14e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême . En mai 2006, il crée l’illustration du timbre de FranceEuropa sur le thème de l’intégration. En 2019, il est membre du jury au Festival de Cannes

Enki Bilal explore le temps à travers des mondes « passé, présent, futur [qui] sont toujours intimement liés »

NDLR : Bilal est une figure emblématique de la BD dans l’univers de la science-fiction au même titre que Philippe Druillet  appelé « le marginal » par ses camarades (cf. – 1974 – le mensuel Métal hurlant et la maison d’édition Les Humanoïdes Associés).  On aime ou on n’aime pas son style, mais il ne laisse pas indifférent, tant son graphisme est puissant et chargé de sens. 


Biblio :

 

imbroglio 1990 : dessin pour serie transit (enki bilal), atelier de l’artiste_fhel_2020

Permalien ; https://wp.me/p5riis-1jL

[Peintres] Berthe Morizot, la rebelle…

Berthe Morisot – Le cerisier, 1891 Musée Marmottan Monet Paris France

 

Berthe Marie Pauline Morisot, née le à Bourges et morte le à Paris 16, est une artiste peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d’avant-garde que fut l’Impressionnisme.

Elle était dans le groupe impressionniste, respectée par ses camarades et admirée. À sa table, se réunissent son beau-frère Édouard Manet qui est le plus mondain, Edgar Degas, le plus ombrageux, Pierre-Auguste Renoir, le plus sociable, et Claude Monet le plus indépendant du groupe. Stéphane Mallarmé l’introduit auprès de ses amis écrivains

bibliographie :

 

permalien :  https://wp.me/p5riis-1jx

[Art et photo] Voyages oniriques avec Angelilie

portrait-by-angelilie

 

Bienvenue dans mon univers photo. Nouvelle sur le blog depuis 3 ans. Je vous invite dans un monde fantastique, féerique et onirique. Un voyage à travers de belles images et photos, diverses et variées. Wallpapers, fonds d’écran HD et d’Artistes. Mes coups de coeur et mes plaisirs photos. Des mots en image. Un rêve onirique, une bulle d’évasion. Pour le plaisir des yeux et des sens. Un voyage chimérique, une ode à la photo… servi d’une larme de fantaisie. Au gré de ce voyage j’espère vous apporter du rêve.

Source (juin 2020) ; blog  ;  A propos ;

 

La Maison des Peintres, pour promouvoir et développer la pratique des arts