Archives du mot-clé Ukraine

Marie Bashkirtseff, diariste, peintre et sculptrice

Marie Bashkirtseff, née Maria Kostiantynivna Bashkirtseva, 1858-1884, est issue d’une famille noble ukrainienne et fortunée et grandit à l’étranger, voyageant à travers l’Europe avec sa mère, qui l’adorait. Elle étudia la peinture en France à l’Académie Julian, l’une des rares en Europe à accepter les femmes.

Elle produisit une oeuvre importante en regard de sa vie brève ; ses tableaux les plus connus sont Un meeting, représentant des enfants mendiants à Paris, et l’Atelier des femmes, ses compagnes artistes au travail. Beaucoup de ses oeuvres seront néanmoins détruites par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.
À 12 ans, elle commença à tenir son journal en français, ce qui contribua beaucoup à sa célébrité. Ses lettres, notamment une correspondance avec Guy de Maupassant, seront publiées en 1891.

Féministe, elle contribua, sous le pseudonyme de « Pauline Orrel », avec la critique du Salon de 1881. Marie s’engagea en faveur de l’égalité du droit des femmes « J’estime que les hommes ne doivent être que des accessoires pour les femmes fortes », Lettres, p. 240).

[Images de g à d] Marie_At_a_book [@wikipedia] ; [Musée d’Orsay – pinterest.fr] ; Un meeting, 1884, Paris, musée d’Orsay [@wikipedia] ; lilacs-1880 [@ciaovivalaculture.com];

Elle mourut de tuberculose. Sa tombe (cimetière de Passy, 75016), représentant un studio d’artiste en taille réelle, a été déclarée monument historique . En 1995, le musée des Beaux-Arts de Nice lui a consacré une exposition .

Sources : Wikipedia ; les musées en France ; peintre et sculpteur ;

Académie Julian (photo de groupe) ; l’académie en 1889 ; In_the_Studio – L’Académie Julian (1881), huile sur toile, musée d’art de Dnipropetrowsk.

Permalien : https://wp.me/p5riis-2om

Irina Karkabi, de l’Art nouveau au Symbolisme moderne

Irina Vitalievna Karkabi est une artiste contemporaine, née en 1960, à Kharkov (Ukraine), de parents scientifiques. Son talent artistique a été remarqué par son entourage dès la petite enfance. En 1982, après avoir obtenu son diplôme de l’Académie des arts de Saint-Pétersbourg, elle déménage avec son mari et son fils dans la ville de Haïfa, dans le nord d’Israël (Palestine occupée). Là, au carrefour méditerranéen des idées culturelles et des tendances artistiques, Irina fonde son studio.

Elle peint exclusivement à l’huile sur toile. L’artiste a participé à plusieurs reprises à des expositions internationales, par exemple à l’Art Expo de New York et de Los Angeles. Ses œuvres font partie de collections privées en Israël, aux États-Unis et en Europe.

Les peintures d’Irina explorent les secrets de l’amour et de la beauté féminine. Dynamisme, sensualité, expression, féminité, rêverie, romance, charme – tout cela se reflète dans les peintures de l’artiste. Sur la base des connaissances acquises à l’Académie de Saint-Pétersbourg et de ses propres recherches sur le travail des maîtres de la Grèce Antique, de l’Égypte et des œuvres de style Art nouveau, elle combine habilement la beauté classique avec le symbolisme moderne. Ses images éternelles, le plus souvent féminines, aux résonances de sensualité, explorent les profondeurs de la psyché humaine.

Traduction via Google

Sources ; artliveandbeauty ; Facebook ; Tutti’Art ;

Alina Maksimenko

Alina Maksimenko est née en 1974 à Kiev, en Ukraine.

Après des études d’art, elle commence à exposer en 1996 à Kiev, où elle vit et travaille. »La peinture vient de manière simple – une bagatelle rencontre un truc, une machine Rube Goldberg déclenche une réaction en chaîne, comme une réaction sur un vaccin, et ça continue encore et encore. Donc je commence à réaliser que si je change quelque chose une fois de plus, j’obtiens un tout nouveau travail, pour lequel, peut-être, j’ai déjà un nouveau sens et une nouvelle toile. « 

Depuis 2004, elle expose en Europe (Roumanie, France, Suisse, République tchèque)

Sources : Pinterest ; Artnet ;

Lien court : https://wp.me/p5riis-1RM

L’Expressionnisme de Denis Sarazhin, peintre ukrainien

Denis Sarazhin • Weightless, 2018

Denis Sarazhin est né à Nikopol, Ukraine in 1982. Il a fréquenté l’Académie d’art et de design de Kharkov, dont il sortit diplômé en 2008.

Il participe à des festival internationaux et expose dans différentes galeries (USA, Allemagne, Ukraine, Espagne, Danemark, Chine).

Pour découvrir ses œuvres, voir son portfolio.

lien court : https://wp.me/p5riis-1LX