Archives du mot-clé taille douce

2016-05 8ème Biennale de Gravure

Du 20 au 29 mai, au cours de sa 8ème BiennaleL’Estampe de Chaville présente les œuvres de ses élèves, ainsi celles de son invitée d’honneur Christine Ladevèze, céramiste.

Diapositive1

 

LEstampe_8è biennaleL’événement est parrainé par Jean-Jacques Guillet  (Député-maire) et Hervé Meudic (Directeur de l’Atrium de Chaville).

André Bongibault (Directeur de l’Atelier de Gravure), France Tessier (Présidente de l’Estampe de Chaville) et Jean Benais (Commissaire de l’exposition) ont le plaisir de vous accueillir tous les jours de 14 à 19 heures.

 

Samedi 28 mai :

15h… les étapes d’une gravure, du dessin à l’estampe …par André Bongibualt

17h… A livres ouverts, présentation de livres d’artistes …par Hélène Baumel

LEstampe_presse

 

Comment s’y rendre

Atrium de Chaville  : site, infos pratiques

L’Estampe : site, téléphone (01 47 09 02 71)

 

Diapositive2

lien court : http://wp.me/p5riis-bt

Publicités

2016-04 Cézanne et la « taille douce »

Artiste tout aussi incontournable qu’inclassable, le peintre Paul Cézanne (1839-1906) a marqué de ses couleurs vibrantes et de ses volumes vigoureux l’histoire de l’art moderne. Originaire d’Aix-en-Provence, il fréquente à Paris dans les années 1860 de jeunes artistes qui seront bientôt désignés comme les « Impressionnistes ». En 1862, il fait la connaissance d’Armand Guillaumin (1841-1927) à l’Académie suisse, peu de temps après celle de Camille Pissarro (1830-1903). Son amitié avec ces deux artistes lui ouvre les yeux sur une autre manière de créer, plus délicate et plus expressive.

ROUILLAC TRESOREnsemble, ils séjournent chez le docteur Gachet à Auvers-sur-Oise où Pissarro et Guillaumin initient alors Cézanne à une technique ancestrale : la gravure. Durant l’année 1873, Cézanne réalise ses cinq uniques gravures sur la presse que possède le docteur
Gachet. Parmi elles, le célèbre portrait de « Guillaumin au pendu » que l’on trouve fréquemment en salle des ventes ou chez les antiquaires. Cézanne esquisse un portrait très expressif de son ami, assis les bras croisés, le regard perdu vers un horizon…

Sources: