Archives du mot-clé surréalisme

[Photographes] Man Ray, artiste-peintre

Man Ray, 1917

 

Man Ray, pseudonyme d’Emmanuel Radnitsky, est un peintre, photographe et réalisateur de cinéma américain né le à Philadelphie (États-Unis) et mort le à Paris (France).

Acteur du dadaïsme à New York, puis du surréalisme à Paris, Man Ray a perfectionné la technique du photogramme de Christian Schad et inventé, aux côtés de la photographe Lee Miller, le procédé dit de solarisation.

Découvrir Man RayMan Ray, le photographe du surréalismeMan Ray  ;  Et Man Ray réinventa la femme   ;  La photographie et le cinéma de Man Ray   ;

[Peintres] Marc Chagall

Vitrail de Chagall

 

Marc Chagall, né Moïche Zakharovitch Chagalov (russe : Мойшe Захарович Шагалов), est un peintre et graveur, né le à Liozna, près de Vitebsk, en Biélorussie (alors intégrée à l’Empire russe), naturalisé français en 1937, et mort le , à Saint-Paul-de-Vence, où il est enterré.

Chagall est l’un des plus célèbres artistes installés en France au XXe siècle, avec Pablo Picasso. Son œuvre, sans se rattacher à aucune école, présente des caractéristiques du surréalisme et du néo-primitivisme. Inspirée par la tradition juive, la vie du shtetl (village juif en Europe de l’Est) et le folklore russe, elle élabore sa propre symbolique, autour de la vie intime de l’artiste. Chagall s’est essayé, outre la peinture sur toile, à la gravure, à la sculpture, à la poésie, à la peinture sur vitrail, sur émail, etc.1.

Sources :  Wikipedia  ;   Musées nationaux  ; Marc Chagall en 2 minutes  ;

Lire également nos publications sur Chagall


Permalien : https://wp.me/p5riis-1hS

2020-04 Meret Oppenheim, artiste femme

Meret Oppenheim Paris 1934 photo Man Ray

Meret  Elisabeth Oppenheim (1913-1985)  est une écrivaine, artiste peintre, photographe et plasticienne suisse.

Elle est membre du mouvement surréaliste à partir des années 1920 aux côtés d’André BretonLuis Buñuel ou encore Max Ernst. En 1932, elle se rend à Paris et fréquente irrégulièrement l’Académie de la Grande Chaumière (quartier Montparnasse, 75014).

Le Déjeuner en fourrure est une sculpture surréaliste de l’artiste suisse Meret Oppenheim, réalisée en 1936.

Meret Oppenheim travaille avec divers matériaux dans le cadre du surréalisme. Elle s’empare de situations du quotidien, comme par exemple dans son œuvre Le déjeuner en fourrure, où le café devenu froid devient le sujet (1). Cette œuvre devient rapidement un modèle pour le mouvement du surréalisme. En 1997 est fondée la fondation Meret Oppenheim pour la promotion de son œuvre artistique.


(1) Le Déjeuner en fourrure est un assemblage : une tasse, sa soucoupe et une petite cuillère recouvertes de fourrure de gazelle. Réalisée en 1936, l’œuvre est aussitôt achetée par Alfred H. Barr et conservée depuis au Museum of Modern Art de New York.


Sources et bibliographie : Stéphanie Huguenot, « Une artiste femme déjeunant avec les grands artistes de son temps : Rétrospective Meret Oppenheim (1913-1985) » ;  Wikipediacollection ;  rétrospective vidéo par Judith Benhamou-Huet. LAM de Villeneuve d’Ascq (dailymotion) ;

Permalien : https://wp.me/p5riis-1a7

Académie de la Grande Chaumière – 14, rue de la Grande-Chaumière, 75014 @google