Archives du mot-clé risques sanitaires

2015-11 Un biodétecteur fongique pour la préservation du patrimoine

En France, plus d’un tiers du parc de logements est touché par le développement de moisissures, source de diverses pathologies, notamment respiratoires (risques sanitaires, contamination de l’air intérieur). La France comptait 40 % de logements touchés par ce problème en 2007. Or, seulement 10% de ces contaminations sont visibles. Aussi, sans le savoir, une majorité d’occupants est exposée à ces contaminants délétères (plus de 7 millions de français sont allergiques).  (source : Wikipédia)

champignon_mérules_fongique

De nombreux éléments sont touchés : livres, tapis, murs, boiserie, vêtements, alimentation… Certaines moisissures, qui sécrètent des mycotoxines, sont responsables d’intoxications alimentaires, d’autres sont plus résistantes et indétectables au goût. Les effets de ces polluants sur la santé peuvent donc être particulièrement alarmants. Deux facteurs sont en cause :   les composés organiques volatils (COV), les spores.

Détail de développement de moisissures (visite-d-atelier.blogspot.com)
Détail de développement de moisissures (visite-d-atelier.blogspot.com)

Les autres lieux de vie tels que les écoles, hôpitaux, maisons de retraite, bureaux sont également concernés. Certains secteurs d’activités sont particulièrement vigilants : l’agriculture,  la fromagerie et… les tableaux !…  une enquête de l’École du Louvre Junior Conseil montre qu’un quart des monuments historiques et environ la moitié des collections nationales, sont infestés.

Les enjeux sont donc d’améliorer l’hygiène des lieux de vie et de préserver le patrimoine.

Dans cette situation, et pour « nettoyer » les toiles,  le Restaurateur de tableaux apporte toutes ses compétences et son savoir-faire.

En ce qui concerne la détection d’aérocontaminants, le  CSTB détecte les moisissures en temps réel, grâce à une nouvelle technologie dorénavant mise à disposition des musées.

biodetecteur-fongique-121015Le CSTB, labellisé Carnot, a développé le biodétecteur fongique pour préserver la santé des usagers et la qualité des bâtiments. Cette balise de surveillance est aussi discrète qu’efficace. Elle détecte tout développement de moisissures à un stade très précoce, même si celles-ci sont récentes ou cachées. Un atout pour intervenir dans les meilleurs délais !

Une pré-série industrielle, en cours d’élaboration, a fait l’objet de tests en laboratoire. Dès 2015, des actions de démonstration in situ sont envisagées dans des musées, champignon_mérules_fongique 2bibliothèques et archives, en collaboration avec le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH), la bibliothèque nationale de France (BnF) et les Archives nationales.
Ce projet a été lancé en 2007, suite au développement, par la division Agents Biologiques et Aérocontaminants du CSTB, d’un Indice de contamination fongique breveté, permettant de détecter des proliférations récentes ou cachées (derrière un revêtement par exemple).

 

Bibliographie:

CSTB: Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

Environnement-magazine

Prix des Techniques innovantes pour l’Environnement

Wikipédia

Restauration de tableaux

 

 

 

Publicités