Archives du mot-clé recyclage

2018-11 La Réserve des Arts donne une seconde vie aux déchets de la culture

… initiative sociétale remarquable à destination des acteurs culturels et des artistes.

C’est la caverne d’Alibaba des professionnels de la culture. La Réserve des Arts récupère chaque année à la fin des défilés de mode, des expositions et des événements culturels des tonnes de matériaux destinés à la poubelle. Elle les revend un tiers du prix dans son entrepôt de 1 000 mètres carrés près de Paris, à Pantin (Seine Saint-Denis). Une démarche d’économie circulaire en milieu culturel.

147 tonnes de matériaux destinés à la poubelle revendus

« On va récupérer les matériaux à la fin d’un défilé de mode, d’une exposition, d’un évènement ou même les chutes de bois d’un ébéniste« , explique Louisiane Roy, chargé des partenariats de la Réserve des Arts. En 2017, l’association a collecté et revendu 147 tonnes de matériaux qui auraient dû partir à la poubelle.

La Réserve des Arts compte s’agrandir. L’équipe voudrait ouvrir un autre entrepôt, quatre fois plus grand que l’actuel, en Île-de-France mais ambitionne aussi d’ouvrir d’autres réserves des arts dans l’Hexagone.

Sources : novethic , vidéo

 

Publicités

2018-05 LE RECYCL’ART

Choisissez un atelier créatif autour du upcycling pour votre prochaine activité team building ! #art #rse #entreprise

Le recycling c’est bien. Le upcycling c’est mieux.

Technique utilisée pour donner une deuxième vie aux objets, le upcycling (1) est un moyen pour les artistes de créer des œuvres d’art à partir de matériaux recyclables. Les œuvres d’art upcyclées trouvent leurs sens et leurs valeurs dans les matériaux qui les composent et dans les processus de fabrication.

Intégré dans votre entreprise, cette pratique vous permet de répondre de manière créative à vos enjeux de responsabilité sociétale et environnementale !

Nota : chacun se rappellera des cours d’arts plastiques ou de ceux organisés par les animateurs de centres aérés, au cours desquels l’art du recyclage est/était monnaie courante. 

Trash to Trend est une plate-forme web qui fait la promotion de l’upcycling et de la revalorisation des matériaux dans la filière textile.

Pour lire l’article complet sur cette nouvelle tendance, c’est par ici https://lnkd.in/dcKnHPA ! #UPCYCLING

(1) Le surcyclage ou upcycling est l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure. On recycle donc « par le haut ».  En plus des bénéfices écologiques de la réutilisation, le surcyclage donne l’occasion de créer et recréer des objets uniques. De ce fait, on rencontre le surcyclage dans de nombreux contextes : à domicile1, en entreprise2, en galerie d’art3,4, etc. (source : wikipédia)

Lire également :

Hermès a décidé de prouver que luxe et écologie peuvent parfaitement cohabiter, voire s’unir en créant des objets décoratifs et des accessoires à partir de déchets. La grande maison utilise ainsi les rebuts issus de ses ateliers.

 


Permalien : https://wp.me/p5riis-D0

2016-01 Métamorphoser les sacs plastique en fleurs

… une idée originale a germé dans les mains de William Amor, âgé de 35 ans et habitant à Paris.  Sous le nom des « Créations Messagères », il lance son premier projet, intitulé Flowers.

 

Une fleur Clematis "petroliferus azurea" réalisée avec un sac d'épicerie et du cœur filet de pêche (Crédit : William Amor)
Une fleur Clematis « petroliferus azurea » réalisée avec un sac d’épicerie et du cœur filet de pêche (Crédit : William Amor)

Défenseur de la nature dans l’âme, il œuvre depuis six ans à la récolte de divers éléments en plastique qui polluent nos paysages pour leur donner une seconde utilité, artistique cette fois.

 

La dégradation naturelle d’un sac plastique prend environ 450 ans, alors que nous n’en faisons souvent l’usage à peine quelques instants.  L’invasion des plastiques dans l’environnement est tellement prégnante (… le 7ème continent) que William a décidé de récupérer et stocker de vieux sacs, puis de les utiliser comme sa matière première, tout en apportant un message sensible et écologique. Découverte artistique.

Le Front de mode (Crédit : William Amor)
Le Front de mode (Crédit : William Amor)

Pétales de coquelicots ou fleurs de cerisiers, clématites, pistils et  étamines ornent des substances végétales (branches d’arbres…) ou ustensiles (cordes de bateaux, filets de pêches, plumeaux ou même  perruques)… A son actif, plusieurs centaines de créations que vous pouvez découvrir (et+) dans la vitrine de Front de mode, un magasin de créateurs du IIIe arrondissement de Paris .

Artisan d’art, William  entend ainsi dénoncer le gaspillage et la pollution, et appliquer le  principe de « l’upcycling », une activité qui consiste à transformer les déchets pour les valoriser. Dans sa démarche, il aide également des personnes sans emploi à se réinsérer socialement.

Chapeau, l’artiste !

 

Pour découvrir l’artiste :

 

S’informer sur la dérive du 7ème continent !