Archives du mot-clé portraits féminins

2018-05 Lauren Brevner, une passion artistique dédiée aux portraits féminins

credit photo : dailygeekshow.com / Instagram

 

Lauren Brevner, utilise sa passion artistique pour créer de magnifiques portraits  féminins. Elle utilise des couleurs électriques qui rendent ses peintures « hypnotisantes » et mêle les arts contemporains et traditionnels japonais.

Cette peintre fait ressortir la beauté féminine sur chacune de ses toiles à l’aide de peinture acrylique et d’huile avec de la résine brillante, de l’argent et de la feuille d’or. Mais ce n’est pas tout, pour arriver à un tel résultat, elle se sert aussi de papier japonais traditionnel et réalise des collages.

voir+ sur dailygeekshow

Source : My Modern Met


Permalien : https://wp.me/p5riis-Ei

2016-02 « Belles de Jour », une fenêtre sur les femmes

Le Palais Lumièreimageflyerbellesdejour-28327-28894 de la Ville d’Evian-les-Bains, présente du 6 février au 29 mai 2016 l’exposition « Belles de jour » qui se propose d’étudier, à travers un parcours rassemblant plus de 70 œuvres provenant des collections du musée des Beaux -Arts de Nantes, la représentation de la figure féminine du XIXe au début du XXe siècle. De la femme au foyer à la travailleuse, de l’héroïne historique à la figure mondaine, de la courtisane à la muse, la femme est vue comme un symbole de fantasme et de liberté.

Maurice Denis, Soir de septembre, 1911. Huile sur toile. Coll. Musée des Beaux-Arts de Nantes © RMN-Grand Palais / Gérard Blot
Maurice Denis, Soir de septembre, 1911. Huile sur toile. Coll. Musée des Beaux-Arts de Nantes © RMN-Grand Palais / Gérard Blot

Le fonds XIXe siècle du musée des Beaux-Arts de Nantes est particulièrement important et riche d’une très grande collection en peintures, dessins, estampes et sculptures. Scènes d’histoire littéraire, religieuse ou mythologique illustrent le goût des artistes jusqu’au début du XXe siècle pour les œuvres destinées au Salon mais aussi à une clientèle aisée et cultivée. En ce sens, la collection illustre particulièrement la représentation des portraits féminins, tout particulièrement pour la période 1860-1930. Les plus grands artistes de l’époque sont figurés, de Baudry à Van Dongen, de Maxence à Lempicka. Tous les courants artistiques majeurs sont représentés : l’académisme, mais aussi le symbolisme, le cubisme, le fauvisme reprennent ainsi l’allégorie féminine pour en développer des thèmes propres et singuliers.

Evian_Palais lumière_12986334705_s

 

Sources (curation, images, photos)

Ville d’Evian-les-Bains… l’exposition du 6 février au 29 mai 2016, le Palais Lumière et sa brochure de présentation, l’office du Tourisme

A l’été 2006, la Ville d’Evian a ouvert les portes de son « Palais Lumière ». Autrefois établissement thermal, ce fleuron retrouvé du patrimoine évianais abrite un espace d’exposition et un centre de congrès de renommée internationale.

Le Dauphiné, l’article de presse publié