Archives du mot-clé musée du Luxembourg

2019-11 L’âge d’or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner

L’exposition « L’âge d’or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner » est visible au Musée du Luxembourg.

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
Tél. : 01 40 13 62 00
http://www.museeduluxembourg.fr
Du 11 septembre 2019 au 16 février 2020


Une sélection d’œuvres prêtée par la Tate Britain éclaire la scène artistique anglaise de la période de son Âge d’or. Sous le règne de George III, entre 1760 et 1820, le pays s’affirme comme puissance et la société britannique connaît une transformation décisive où l’art sort de la sphère privée pour devenir public. Les peintres de cette génération cherchent à rivaliser avec les écoles européennes les plus prestigieuses tout en cultivant une identité proprement britannique.

En 1768, sur le modèle français, est fondée la Royal Academy of Arts, témoin d’une ambition esthétique nouvelle de la société civile. Outre la noblesse, les nouveaux acteurs du commerce et de l’industrie créent une demande accrue qui fait émerger de fortes personnalités sur le marché de l’art. C’est l’époque de la grandeur et du sublime.

Sept salles offrent un large panorama de l’évolution de cette époque jusqu’au début du XIXe siècle.

Bande annonce de l’exposition – cliquez sur l’image

 

Sources : atlantico.fr // Musée du Luxembourg


Les 3 et 10 décembre 2019 à 19h, le Musée du Luxembourg organise une Visite à thème  tout public.
Une visite originale, riche en émotions : le duo « Jeux d’interprètes » s’appuie sur vos perceptions pour dévoiler les multiples dimensions d’œuvres majeures de l’exposition. Delphine Grivel, spécialiste des rapports entre musique et arts plastiques, interprète les impressions des participants tandis que Jean-Marc Leone, violoncelliste, les traduit en musique à partir d’œuvres de Bach, Dvŏrák, Gluck, Lalo…
@museeduluxembourg.fr

2016-11 Quelques expositions d’hier, d’aujourd’hui et de demain…

  • Exposition « Speedy Graphito, un art de vivre », Musée du Touquet-Paris-Plage (22 octobre 2016 au 21 mai 2017).
  • Fresnes, une conférence sur la gravure libertine (conférence du 19 novembre)
  • Foire d’art contemporain Art Up à Rouen (du vendredi 7 au dimanche 9 octobre 2016)
  • Rodin, l’exposition du centenaire au Grand Palais (du 22 mars au 31 juillet 2017)
  • Mexique 1900-1950, l’exposition du Grand Palais (du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017)
  • Tobeen, poète du cubisme en Baie de Somme (26 novembre)
    Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme au musée d’Orsay (du 15 novembre 2016 au 5 mars 2017)
  • Pissarro, l’exposition au musée du Luxembourg (du 16 mars du 9 juillet 2017)
Exposition Speedy Graphito, un art de vivre

Une exposition présentée au Musée du Touquet-Paris-Plage (22 octobre 2016 au 21 mai 2017).

Alter Natif, 1989
Alter Natif, 1989

Olivier Rizzo alias Speedy Graphito expose depuis plus de trente ans son regard amusé et ironique sur le monde. Des murs peints aux expositions, ses œuvres reflètent la mémoire de notre époque.

La rétrospective, à travers soixante-dix oeuvres de l’artiste : peintures, dessins, sculptures, photographies, installations et vidéos, propose un parcours à la fois thématique et chronologique, des années 1980 à nos jours.

Le musée du Touquet se trouve à l’angle de l’avenue du golf et de l’avenue du château, au cœur de la forêt. Les collections sont installées dans la villa Way-Side, villa typiquement touquettoise (Wikipédia)
Adresse : Avenue du Château, 62520 Le Touquet-Paris-Plage
Téléphone : 03 21 05 62 62

Source : artactu.com

 

Fresnes, une conférence sur la gravure libertine

Professeur de littérature française à l’université de Paris VIII, Patrick Wald Lasowski a animeé ce samedi 19 novembre, à la bibliothèque Gabriel-Bourdin de Fresnes, une conférence intitulée « La gravure libertine ou le plaisir en scène ». Entre galanterie et obscénité, la gravure libertine, qui a connu son essor au XVIIIe siècle, se situe à la croisée de l’histoire de l’art et de celle de la sexualité.

Source : leparisien.fr

 

Foire d’art contemporain Art Up à Rouen 

50 galeries et 250 artistes présentés

art-up-a-rouen-_1031-tab-sImplantée depuis 9 ans à Lille (Nord), cette foire d’art contemporain destinée au grand public ouvre une antenne à Rouen (Seine-Maritime) pour la première fois du vendredi 7 au dimanche 9 octobre 2016. Trois jours pour découvrir l’art d’aujourd’hui au Parc Expo de Rouen.

source : tendanceouest.com

 

Rodin, l’exposition du centenaire au Grand Palais

web12-auguste-rodin_m_ditation-sans-bras_mus_e-rodin_photo-christian-baraja_largeLe Grand Palais célèbre le centenaire de la mort du sculpteur Auguste Rodin (1840-1917) dans une grande exposition à voir du 22 mars au 31 juillet 2017. À travers 200 travaux du maître, le musée rend hommage à un artiste dont l’influence a été immense, sur ses contemporains comme sur ses successeurs, ici présents en nombre.

À ses côtés, Antoine Bourdelle, Constantin Brancusi, Pablo Picasso, Henri Matisse, Alberto Giacometti, Joseph Beuys, Georg Baselitz, Antony Gormley, en héritiers, successeurs et pourfendeurs. C’est donc à la fois l’oeuvre et le mythe de Rodin qui sont ici étudiés : ambitieux !

Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris
M° Champs-Elysées Clemenceau
Tarif : 13 euros (tarif plein) – 9 euros (tarif réduit)

source : sortiraparis.com

 

Mexique 1900-1950, l’exposition du Grand Palais

Le Grand Palais invite le public parisien à un grand et beau voyage dans le Mexique de 1900 à 1950. À travers un panorama complet de la création artistique (peinture, sculpture, architecture, musique…), l’exposition offre une immersion unique dans un pays d’une créativité sans borne. À voir du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017.  Voir la vidéo.
mexique-1900-1950-video-capture
Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris
M° Champs-Elysées Clemenceau
Tarif : 13 euros (tarif plein) – 9 euros (tarif réduit)

Source : sortiraparis.com

 

Tobeen, poète du cubisme en Baie de Somme

Félix-Elie Bonnet, alias Tobeen, peintre des avant-gardes, a vécu, travaillé et fini son existence à Saint-Valery-sur-Somme, où une conférence va lui être consacrée le 26 novembre.

La nageuse, huile sur toile du peintre Tobeen (45,5 cm X 55 cm)
La nageuse, huile sur toile du peintre Tobeen (45,5 cm X 55 cm)

Alias Félix-Elie Bonnet, né en 1880 à Bordeaux et mort et enterré en 1938 à Saint-Valery-sur-Somme, en Picardie maritime. Il est méconnu, hors les spécialistes, et pourtant auteur d’œuvres tout à fait originales, d’inspiration cubiste, adoucies par «  une tâche mouchetée qui confère à ses œuvres (…) un aspect velouté captant la lumière dans une douce sensualité  », écrit Jean-Luc Destruhaut, du musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Lequel a consacré une exposition à Tobeen, en 2012 : « Tobeen, un poète du cubisme ». Cet artiste a beaucoup représenté le Pays Basque (Pelotaris), le monde du cirque (L’écuyère), les paysages, les travaux des champs, les bouquets de fleurs.

Parcourir ses oeuvres.

Source : courrier-picard.fr

 

Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme
"Renoir", par Bazille
« Renoir », par Bazille

Le musée d’Orsay accueille une remarquable exposition autour du peintre Frédéric Bazille (1841-1870), impressionniste de la première heure au talent certain, mais mort à 28 ans, trop tôt pour laisser dans l’histoire de l’art la même empreinte qu’un Monet ou qu’un Pissarro. Son oeuvre montre toutefois son génie, que l’on découvre avec bonheur du 15 novembre 2016 au 5 mars 2017.

Ouverture de 9h30 à 18h le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche
De 9h30 à 21h45 le jeudi
Tarifs : 12 (plein), 9 (réduit) 

Source :  sortiraparis.com

 

Pissarro, l’exposition au musée du Luxembourg

Le musée du Luxembourg accueille une grande exposition consacrée au peintre impressionniste Camille Pissarro (1830-1903) du 16 mars du 9 juillet 2017. Première grande rétrospective depuis 35 ans en France, elle se concentre sur les vingt dernières années de vie et de création du peintre, une période méconnue mais riche de magnifiques toiles.

19, rue de Vaugirard – 75006 Paris
12 euros (tarif plein) – 8,5 euros (tarif réduit)

source : sortiraparis.com

 

lien court : http://wp.me/p5riis-jz

 

2016-06 Chefs d’œuvre de Budapest au musée du Luxembourg

Chefs d’œuvre de Budapest

József Rippl-Rónai, Femme à la cage, 1892, Huile sur toile, Budapest, Galerie nationale hongroise © DR

Des « Chefs d’œuvre de Budapest », on ne connaissait rien avant d’arriver au musée du Luxembourg, à Paris. D’où le défi lancé à Cécile Maisonneuve, co-commissaire de l’exposition, de nous les faire découvrir. Elle nous les a même fait aimer.

Albrecht Altdorfer, peintre allemand du XVIe; Albrecht Dürer, l’un des génies de la Renaissance; Giovanni Antonio Boltraffio, Véronèse, El Greco…, mais aussi Rembrandt van Rijn, Pieter de Hooch, Pierre Paul Rubens. Sans compter les Impressionnistes : Paul Cézanne, Paul Gauguin, Édouard Manet. Il y a aussi Vincent Van Gogh et sa Femme tricotant à la fenêtre, et puis Claude Monnet avec Trois bateaux de pêche et L’Estocade de Trouville.

Jusqu’au 10 juillet au musée du Luxembourg, 12 € en tarif plein, 7,50 € en tarif réduit.

Téléchargez l’e-album de l’exposition sur l’AppStore

Source : La Voix du Nord, Musée du Luxembourg

Adresse : 19 Rue de Vaugirard, 75006 Paris
Téléphone : 01 40 13 62 00