Archives du mot-clé Moyen-âge

2019-02 Ces livres anciens renferment des illustrations cachées

Quand la tranche d’un livre cache une mystérieuse illustration. Ces fresques (Fore-Edge Painting) que l’on peut découvrir sur la tranche de certains livres anciens sont le fruit d’un travail très minutieux. Cette méthode qui consiste à peindre un petit peu le bord de chaque a pris naissance au cours du Moyen Age européen, mais s’est  fait connaître au milieu du 17ème siècle et a perduré jusqu’au 19ème siècle.

Il existait même des livres qui avaient trois peintures sur la tranche, l’une quand on pliait les pages dans un sens, une autre quand on les pliait à l’envers et une dernière directement sur la tranche.

Sources : Limportant_fr ; golem13.fr ; laboiteverte.fr ;

(c) laboiteverte.fr
Publicités

2018-11 Histoire des modes et du vêtement

La mode comme on ne vous l’a jamais racontée, ou plutôt les modes. Le pluriel est important dans le titre de cet ouvrage ambitieux qui repose sur une démarche radicalement neuve, ouverte et transversale. 500 pages, 400 images, une cinquantaine de focus aux angles originaux et surprenants rythmant les 7 chapitres chronologiques, ce livre au design somptueux est destiné à un large public : étudiants, enseignants, professionnels ou passionnés de la mode.

En choisissant d’élargir leur focale au contexte historique, sociologique et économique, Denis Bruna et Chloé Demey, avec leur équipe de jeunes chercheurs, racontent une toute nouvelle histoire des modes où les usages, les modes de vie, les matériaux, les savoir-faire jettent un éclairage passionnant au-delà de l’histoire de l’art.

Ils ne se limitent pas aux vêtements des élites et confrontent les habits de cour ou de la bourgeoisie à ceux du peuple, de même qu’ils ne s’intéressent pas uniquement à la mode des podiums mais à celle de la rue. Ils se font aussi l’écho des anti-modes et des mouvements marginaux, du Moyen Âge à nos jours.

Il s’agit d’une histoire sur la longue durée, de 1330 aux années 2000…

D’autres ouvrages à parcourir et à lire…

Maquettes de costume de scène dessinées par Christian Lacroix : Instrument de recherche des maquettes de costumes de scène et esquisses préparatoires pour une trentaine de représentations scéniques, dessinées entre 1986 et 2009 par Christian Lacroix et conservées au CNCS de Moulins.

Histoire de la mode et du vêtement Programme réalisé (2011-2017) : L’intérêt pour le vêtement n’a cessé de croître en anthropologie, sociologie, sémiologie et psychanalyse, depuis les perspectives méthodologiques ouvertes par Roland Barthes, qui y voit un langage, « à la fois système et histoire, acte individuel et institution collective », jusqu’aux journées Vêtement et sociétés du musée de l’Homme en 1981 et 1983.

Dame Tafel

Le vêtement au Moyen Âge : de l’atelier à la garde-robe : Le vêtement dans la société médiévale est un bien coûteux. La qualité des étoffes de laine ou de soie est ce qui garantit, en premier lieu, la tenue et la beauté d’un habit. Les grandes foires sont des relais entre les centres de production d’étoffes et les détaillants présents dans chaque ville. Chacun, selon ses moyens, son état et ses envies, fait appel aux drapiers pour lui fournir des étoffes de laine, dont les plus onéreuses viennent de Flandre, et aux merciers et marchands de soie, qui lui propose des soieries communes de premier prix ou des tissages complexes mettant à profit les nouvelles techniques.

(c) fineanddandy.centerblog.net

Le vêtement est un identifiant fort. Chacun s’habille selon son sexe, son âge, son rang et son rôle dans la société. Il différencie un groupe d’un autre, mais il peut également isoler un individu du groupe qui l’entoure.

Déjà au Moyen Âge, les auteurs de récits et les artistes revêtent leur héros de vêtements allégoriques chargés de sens. De nombreux archétypes, comme celui de l’apparence de la sorcière, alimentent donc l’imaginaire collectif médiéval. Plus près de nous au XIXe siècle, alors que l’art troubadour s’empare d’un Moyen Âge rêvé, les motifs des étoffes médiévales sont des sources d’inspiration pour l’industrie de la soie.

peinture de Simone Martini, faite en 1312 (www.flute-a-bec.com)

Source :  fnac.com

Permalien : https://wp.me/p5riis-Kl

2017-12 The Mysterious World Map of Urbano Monte

Des chercheurs américains ont reconstitué une carte géante montrant les croyances et les représentations qui étaient en vigueur il y a 400 ans, avec quelques nouveautés. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’auteur, l’italien Urbano Monte (1544-1613), avait fait preuve d’originalité.

Comme l’indique le National Geographic, cette carte a été produite par Urbano Monte en 1587. Celle-ci, composée d’une soixantaine de feuillets réunis dans un énorme atlas, a été assemblée par des chercheurs de l’Université de Stanford au Centre cartographique David Ramsey. Résultat, une immense carte de près de trois mètres de large, considérée comme une véritable œuvre d’art.

Les recherches entourant cette carte ont commencé en septembre 2017 lorsque le collectionneur-historien David Ramsey a acquis le fameux atlas et décidé de réaliser des scans des feuillets. Par ailleurs, chaque feuillet est disponible sur le site officiel du centre cartographique.

selon la carte médiévale, la Terre ne tourne pas autour du Soleil, et notre Soleil et la Lune tournent autour de lui

Source :  sciencepost.fr

Biblio : David Rumsey Map Collection ; National GeograhicMashableThe Mysterious World Map of Urbano Monte

Lien court : https://wp.me/p5riis-xz