Archives du mot-clé Manufacture de Sèvres

Festival de la céramique à Sèvres

Berceau de la céramique depuis plus de 260 ans avec en son sein l’ancienne Manufacture royale de porcelaine, la ville de Sèvres ne pouvait pas passer à côté de cette occasion : celle de créer son premier Festival de la céramique !

Regrouper les biennales ArtCeram et Terre de Sèvres, les saupoudrer d’expositions éphémères et de conférences dans plusieurs lieux de la ville pour faire naître un seul rendez-vous exceptionnel et de grande qualité : le Festival de la céramique, du 5 mai au 18 juin.

  • ArtCeram2022, du 19 mai au 6 juin – SEL (Sèvres Espace Loisirs)
  • Terres de Sèvres, Dimanche 22 mai 2022 de 11h à 19h – Square Carrier Belleuse
  • « Autour de la table » avec les artistes sévriens Monique Le Goff et Manuel Cordel, du 5 mai au 12 juin – La Mezzanine (Hôtel de ville
  • Être peintre à la Manufacture de Sèvres, Samedi 18 juin de 11 h à 12 h 30 – Médiathèque de Sèvres, avec Nathalie Lehmann, artisan d’art et peintre sur porcelaine
  • « Invente un décor à la manière de Nicolas Buffe« , Samedi 18 juin de 14 h 30 à 16 h 30 – Médiathèque de Sèvres, avec les apprentis-dessinateurs qui imaginent un décor, mêlant patrimoine et bande-dessinée.
  • Ateliers municipaux de sculpture, Samedi 4 et dimanche 5 juin de 14 h à 18 h – Galerie Loubat

2020-09 Les Biches de Marie Laurencin en majesté au musée de l’Orangerie

Du 16 septembre au 11 janvier, le musée de l’Orangerie dédie une de ses salles permanentes aux Biches de Marie Laurencin. Créée pour la saison 1924, l’œuvre est une commande de Serge Diaguilev. Le célèbre directeur des Ballets russes cherchait alors de jeunes artistes déjà en vogue pour son nouveau ballet.

Marie Laurencin se consacre à l’art tout d’abord à travers la peinture sur porcelaine en 1902, à la Manufacture de Sèvres. Deux ans plus tard, elle se forme au 3e art en suivant les cours de l’académie Humbert à Paris où elle rencontre Francis Picabia et Georges Braque. Familière de la cité d’artistes du Bateau-Lavoir, elle entretient une relation amoureuse avec Guillaume Apollinaire de 1907 à 1912 et entre par la même occasion dans le cercle du poète ami des artistes de la bohème montmartroise. Elle participe aux expositions cubistes puis, en 1921, après un mariage, la Grande Guerre et un nouveau marchand (Paul Guillaume), elle rentre seule à Paris où le succès l’attend.

Source : Connaissance des Arts

permalien : https://wp.me/p5riis-1nt