Archives du mot-clé Les Nabis

Le musée Maurice Denis

L’ancien « Prieuré » de Maurice Denis et son écrin de verdure vous accueille 2 bis, rue Maurice Denis – 78100 Saint-Germain-en-Laye

01 39 07 87 87

Vous y découvrirez un patrimoine remarquable, tant pour son architecture que pour ses collections. Vous accéderez à la roseraie et au théâtre de verdure bordé de grands arbres. Dépaysement total, vous baignerez dans un havre de paix et de nature !

Le musée départemental Maurice Denis recèle une histoire dense dans le dédale de ses couloirs voûtés et fait la part belle aux peintres symbolistes et nabis dont les œuvres se dévoilent au fil de votre périple.

Découvrez un jardin parsemé de sculptures et planté de grands arbres, en contrebas d’une terrasse et d’un ancien hôpital du XVIIème siècle.

Aujourd’hui classée monument historique, cette imposante bâtisse construite à la fin du 17e siècle à la demande de Madame de Montespan était alors un hôpital général royal qui accueillait les nécessiteux. En 1914 Maurice Denis acquit cet édifice dans le jardin duquel il disposait déjà d’un atelier. Il le restaura, le nomma « Le Prieuré » et y résida en famille jusqu’à la fin de sa vie.

Source : musée

lien court : https://wp.me/p5riis-2GC

La Cellule d’or, idéal du mouvement Nabi

Véritable idéal du mouvement des Nabis, « La Cellule d’or » est réalisée par Odilon Redon en 1892. Le mélange entre le bleu cobalt, intense, du visage stylisé et le fond d’or entraîne une spiritualité qui fascine. On imaginerait bien une icône byzantine, résolument moderne.

Odilon Redon, 1892, La Cellule d’or, véritable idéal du mouvement des Nabis

Permalien : https://wp.me/p5riis-2tO

Maurice Denis, le Nabi

Afternoon in the Woods, 1919 – Maurice Denis

Maurice Denis, né le 25 novembre 1870 à Granville (Manche) et mort le 13 novembre 1943 à 75014 Paris, est un peintre français du groupe des Nabis, également décorateur, graveur, théoricien et historien de l’art.

Biblio : Musée départemental Maurice Denis (1) ; Wikipedia ; le groupe des Nabis ; Salon des Indépendants ;

(1) 2 bis, rue Maurice Denis – 78102 Saint-Germain-en-Laye cedex – 01 39 07 87 87

M Denis ‘Bonheur Rêvé’ – 18sept2021 au 29mai2022

Exposition « Maurice Denis, Bonheur Rêvé » – au Musée M Denis, St-Germain 78100 du 18 sept 2021 au 29 mai 2022

Félix Vallotton, peintre et critique d’art

Félix Vallotton (1865-1925) naquit à Lausanne (Suisse) et fut inhumé à Paris au cimetière du Montparnasse, 28e division.


Il exposa régulièrement à Paris (dont la galerie Druet) et participa aux expositions d’envergure internationale en Europe et aux États-Unis.
Sa vie fut guidée par le souci du devenir de son œuvre que de fonder une famille. C’est l’intérêt qui l’amena à épouser en 1899 Gabrielle Bernheim (1863-1932), fille du marchand de tableaux Alexandre Bernheim.

Félix Vallotton est un artiste réaliste. Il peint des scènes d’intérieur, puis se consacre à des thèmes classiques, paysages (ie ses couchers du soleil), nus, portraits et natures mortes qu’il traduit d’une manière personnelle, hors des courants contemporains. Sa vie artistique le fera connaitre comme peintre, sculpteur, critique d’art, xylographe, illustrateur, romancier, graveur, écrivain, artiste graphique.

Vallotton (1865-1925) : ‘Coucher de soleil, bronze-violet », 1911


Quand, en 1882, il entra à l’Académie Julian à Paris, aux ateliers fréquentés par de nombreux artistes postimpressionnistes, il y rencontre les futurs nabis. Il s’y lie à Félix Stanislas Jasinski, auprès de qui Felix apprendra la technique de la pointe sèche. Travailleur acharné, il se fait un nom auprès de l’avant-garde parisienne. Sa renommée devient internationale grâce à ses gravures sur bois et à ses illustrations en noir et blanc qui font sensation. Il participe régulièrement à différents Salons (Salon des artistes français, Salon des indépendants, Salon d’automne).

Felix Vallotton, La Paresse, 1896, gravure sur bois
Valloton – Coucher De Soleil, 1913

Permalien : https://wp.me/p5riis-28q

Henri Lebasque, le peintre de la lumière

Henri Lebasque ‘By the Sea’ 1865 – 1937

Joseph Henri Baptiste Lebasque dit Henri Lebasque (1865-1937), né à Champigné (Maine-et-Loire), est un peintre postimpressionniste français. Il est un des fondateurs du Salon d’automne.

Autoportrait

Il rencontre des impressionnistes (Pissaro, Renoir), des fauvistes (Matisse), des Nabis (Édouard Vuillard) . Il collabore avec Félix Vallotton et Georges Rouault à des essais de céramique. Il fréquentera Dunoyer de Segonzac et Pierre Bonnard, après avoir acheté une maison au Cannet (Alpes-Maritimes) dans la rue des Danys en 1930.

Source : Wikipédia; Rivages de Bohême; Artnet ; Repro-tableaux


lien court : https://wp.me/p5riis-1W4