Archives du mot-clé Journal intime

Marie Bashkirtseff, diariste, peintre et sculptrice

Marie Bashkirtseff, née Maria Kostiantynivna Bashkirtseva, 1858-1884, est issue d’une famille noble ukrainienne et fortunée et grandit à l’étranger, voyageant à travers l’Europe avec sa mère, qui l’adorait. Elle étudia la peinture en France à l’Académie Julian, l’une des rares en Europe à accepter les femmes.

Elle produisit une oeuvre importante en regard de sa vie brève ; ses tableaux les plus connus sont Un meeting, représentant des enfants mendiants à Paris, et l’Atelier des femmes, ses compagnes artistes au travail. Beaucoup de ses oeuvres seront néanmoins détruites par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.
À 12 ans, elle commença à tenir son journal en français, ce qui contribua beaucoup à sa célébrité. Ses lettres, notamment une correspondance avec Guy de Maupassant, seront publiées en 1891.

Féministe, elle contribua, sous le pseudonyme de « Pauline Orrel », avec la critique du Salon de 1881. Marie s’engagea en faveur de l’égalité du droit des femmes « J’estime que les hommes ne doivent être que des accessoires pour les femmes fortes », Lettres, p. 240).

[Images de g à d] Marie_At_a_book [@wikipedia] ; [Musée d’Orsay – pinterest.fr] ; Un meeting, 1884, Paris, musée d’Orsay [@wikipedia] ; lilacs-1880 [@ciaovivalaculture.com];

Elle mourut de tuberculose. Sa tombe (cimetière de Passy, 75016), représentant un studio d’artiste en taille réelle, a été déclarée monument historique . En 1995, le musée des Beaux-Arts de Nice lui a consacré une exposition .

Sources : Wikipedia ; les musées en France ; peintre et sculpteur ;

Académie Julian (photo de groupe) ; l’académie en 1889 ; In_the_Studio – L’Académie Julian (1881), huile sur toile, musée d’art de Dnipropetrowsk.

Permalien : https://wp.me/p5riis-2om