Archives du mot-clé impressionnisme

[Peintres] Berthe Morizot, la rebelle…

Berthe Morisot – Le cerisier, 1891 Musée Marmottan Monet Paris France

 

Berthe Marie Pauline Morisot, née le à Bourges et morte le à Paris 16, est une artiste peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d’avant-garde que fut l’Impressionnisme.

Elle était dans le groupe impressionniste, respectée par ses camarades et admirée. À sa table, se réunissent son beau-frère Édouard Manet qui est le plus mondain, Edgar Degas, le plus ombrageux, Pierre-Auguste Renoir, le plus sociable, et Claude Monet le plus indépendant du groupe. Stéphane Mallarmé l’introduit auprès de ses amis écrivains

bibliographie :

 

permalien :  https://wp.me/p5riis-1jx

[Peintres] Caillebotte, régatier de renom

G._Caillebotte_-_Voiliers à Argenteuil (1888), Paris, musée d’Orsay

Gustave Caillebotte (1848-1894) lègue sa collection de peintures impressionnistes et de dessins à l’État. Passionné de nautisme, membre du Cercle de la voile de Paris, dont le siège est à Argenteuil, Caillebotte est aussi un architecte naval et un régatier qui a marqué son époque.

bibliographie :

Le-Casin-Maison-Caillebotte
Gustave-Caillebotte-Portraits-a-la-campagne

 

permalien : https://wp.me/p5riis-1j6

[Peintres] ‘A Walk On The Beach’ with Joaquín Sorolla

‘A Walk On The Beach’ by Spanish artist Sorolla (1909)

Joaquin Sorolla (1863-1923) est connu pour ses scènes de genre alliant réalisme et lyrisme ainsi que pour ses scènes de plage et sa maîtrise de la couleur blanche dont il use avec brio dans de nombreux tableaux. Son style a été qualifié d’impressionniste, de post-impressionniste ou encore de luministe.

Si vous êtes de passage à Madrid, visitez sa maison/atelier-musée.

Source/biblio : WikipediaExposition Sorolla (juillet 2016)  ; Rivages de Bohème ;

Publié le 23 juin 2020 – Modifié le 26 juin 2020

[Art et tableau] Dans un café (Degas)

« Dans un café », dit aussi L’absinthe – Edgar Degas (1834-1917) – Entre 1875 et 1876
Huile sur toile – H. 92 ; L. 68,5 m
©RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

 

A la différence des autres impressionnistes, ses amis, Degas est un peintre foncièrement urbain, qui aime peindre les lieux clos des spectacles, des loisirs et des plaisirs.

La scène se passe au café de la Nouvelle Athènes, place Pigalle, alors lieu de réunion des Impressionnistes.

Le titre originel de ce tableau est Dans un café : il fut présenté à la Deuxième exposition des impressionnistes en 1876.

sources :  musée d’Orsay ; wikipédia ;

[Art et tableau] Chez la modiste (Degas)

 

‘Chez la modiste’ – d’après Edgar de Gas, dit Degas (1834-1917) – Pastel on paper mounted on board – 70.2 x 70.5 cm

hisSource : wikipédiaimage  ; Histoire de Parislithographies du Musée Aquitaine-Bordeaux ;

‘Chez La Modiste’ d’Edgar Degas – lithographie

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les modistes constituaient une petite classe de la coquetterie parisienne. De fait, elles logeaient dans les quartiers chics de Paris, dans les rues avec beaucoup de passage.

L’ambiance chez les modistes

Les modistes tenaient des petites boutiques, installées par exemple dans un entresol coquet. Là, elles avaient nombre de sièges et un décor à la mode. Sur les murs, on trouvait souvent des peintures, mais aussi des portraits de clientes célèbres. Partout, des glaces et des miroirs pour se remaquiller, se coiffer.

Les clientes venaient chez les modistes en cinq et sept heures. Elles étaient, selon les dires de Gustave Coquiot, à « apaiser » en leur proposant une multitude de tenues. En effet, c’était alors le coup de feu avec les nombreux essayages, mais aussi les craintes, les cris, les jalousies des clientes. Toutes étaient obnubilées par trouver la meilleure tenue pour la sortie ensuite.