Archives du mot-clé impressionnisme

Le Moulin de la Galette

Vincent van Gogh , né le 30 mars 1853 à Groot-Zundert, aux Pays-Bas, et mort le 29 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise, en France, est un peintre et dessinateur néerlandais. Son œuvre pleine de naturalisme, inspirée par l’impressionnisme et le pointillisme, annonce le fauvisme et l’expressionnisme.

Après avoir tenté de faire carrière comme marchand d’art, puis comme pasteur, Vincent explore la peinture et le dessin à la fois en autodidacte et en suivant des cours. Passionné, il ne cesse d’enrichir sa culture picturale : il analyse le travail des peintres de l’époque, il visite les musées et les galeries d’art, il échange des idées avec ses amis peintres, il étudie les estampes japonaises, les gravures anglaises, etc . L’œuvre de Van Gogh est composée de plus de 2 000 toiles et dessins datant principalement des années 1880.

Ce sont les nombreuses lettres qui ont été envoyées à son frère  » Theo é, qui permettent de comprendre ses vie personnelle et vie professionnelle.  

Sources : Wikipedia ; Le Moulin de la Galette (série de Van Gogh) ; Moulin de la Galette ; Bal du moulin de la Galette (Renoir) ; Montmartre (série de Van Gogh) ; le moulin (principe et fonctionnement) ;

Vincent Van Gogh – Le Moulin de la Galette, 1887

William Merritt Chase, peintre photographe

William Merritt Chase (1849-1916) est un peintre américain connu pour son engagement en faveur de l’impressionnisme et comme enseignant (« Chase school », aujourd’hui Parsons).

Il travaille sur tous supports : peinture à l’huile, pastel, encre. Ses thèmes sont nombreux : paysages, natures mortes, portraits ; mais ce sont les portraits qui le rendent célèbre, de nombreuses personnalités souhaitant devenir ses modèles.

Idle_Hours_1894 détail

Chase gagne de nombreux honneurs et devient un membre de la National Academy of Design, New York, il dirige durant dix ans la Society of American Artists. Il devient membre du Ten American Painters après la mort de John Henry Twachtman.

Membre du Salon des artistes français, il y obtient une mention honorable en 1881. Il remporte aussi une médaille d’argent à l’exposition universelle de Paris de 1889 et une médaille d’or à celle de 1900.

Biblio : Wikipedia ; Wikiart ;

Chase_William_Merritt_The Tenth Street Studio 1880-1915

August Macke ou la modernité française

August Macke né en 1887 est un peintre expressionniste allemand. Son père, artiste dans l’âme, était très doué en dessin et en musique.

Il commença ses études artistiques en octobre 1904 à l’académie des Beaux-Arts de Düsseldorf et en 1905, il n’hésite pas à s’inscrire aux cours du soir de l’école des Arts décoratifs, où il apprécie une plus grande liberté de travail. Il se rend à Paris pour découvrir sur place les artistes impressionnistes et sa vie culturelle. Il dira que l’académie n’a plus rien à lui apprendre et qu’il a découvert « la modernité française ».

Il fit partie du groupe Der blaue Reiter (le Cavalier bleu) fondé en 1911 par Kandinsky et par Franz Marc (1).

il peint de nombreuses aquarelles et prend beaucoup de photographies qui lui serviront de support par la suite pour d’autres peintures à l’huile.

Mobilisé en 1914, il est tué sur le champ de bataille, en Champagne, le 26 septembre.

Source : Wikipédia ; Wikiart ; Rivages de Bohême ; Musée de l’Orangerie ; Musée d’Orsay…

(De haut en bas, de gauche à droite)

Autoportrait (1906)
Vue dans une ruelle (1914)
Hat Shop
Nu assis sur coussins (1911)
Hommage à Jean-Sébastien Bach (1912)
Promenade (1913)


(1) Ses acteurs principaux sont Vassily Kandinsky, Franz Marc et August Macke. D’autres artistes comme Gabriele Münter, Heinrich Campendonk, David Burljuk, Alexej von Jawlensky, Paul Klee et Alfred Kubin y ont également participé.

Lien court : https://wp.me/p5riis-1Z6

Manet et les accords de couleur dissonants

Édouard Manet est à tort considéré comme l’un des pères de l’impressionnisme. De même qu’on l’a cité comme peintre réaliste.

L’historienne de l’art, Françoise Cachin, mentionne « S’agit-il du dernier des grands peintres classiques ou du premier des révolutionnaires ? Fut-il l’enfant terrible du grand art persistant, l’élève un peu espiègle des maîtres, le restaurateur de la vraie tradition au-delà de celle qu’on enseignait à l’école des Beaux-Arts ? — ou bien le grand précurseur, l’initiateur de la peinture pure ? Bien évidemment, tout cela à la fois, et dans des proportions dont seules les alternances du goût sont juges« .

Manet laisse plus de quatre cents toiles, des pastels, des esquisses et des aquarelles. Il connut et fut influencé (influença) de nombreux et nombreuses artistes. il parvint à donner des lettres de noblesse aux natures mortes, genre qui occupait jusque-là dans la peinture une place décorative, secondaire. Vers la fin de sa vie (1880-1883) il s’attache à représenter fleurs, fruits et légumes en leur appliquant des accords de couleur dissonants, à l’époque où la couleur pure mourait, ce qu’André Malraux est un des premiers à souligner dans Les Voix du silence.

Permalien : https://wp.me/p5riis-1Z0

Georgia O’Keeffe, précisionniste

« Abstraction, rose blanche », 1927 // « Nude Series », 1918

Georgia O’Keefe (1887-1987) est une peintre américaine considérée comme une des peintres modernistes et des précisionnistes majeures du XXe siècle,

Elle fut l’élève de William Merritt Chase, peintre américain engagé en faveur de l’impressionnisme, et a été la compagne du photographe Alfred Stieglitz. En 1962, elle devient la 55e membre de l’Académie américaine des arts et des lettres.

220px-Georgia-O’Keeffe (photo de Stielglitz) – @Wikipédia

L’art de Georgia O’Keeffe, un temps considéré moderniste et d’avant-garde, est basé sur une observation minutieuse de la nature et sur sa volonté de peindre ce qu’elle ressent. Elle demeurera à l’écart des courants, suivant sa propre voie. Ses gros plans de fleurs, qui caractérisent une bonne partie de sa production, révèlent son sens aigu de l’observation. Le format de ses toiles, les couleurs et les nuances rendent ses tableaux pratiquement abstraits.

Nota : le précisionnisme est mouvement artistique apparu au début des années 1920 aux États-Unis, et influencé par le cubisme (le cubisme orphique) et le futurisme. Certaines oeuvres influenceront le Pop Art.

Sources : Wikipédia; Georgia O’Keeffe Museum; le film biographique de Bob Balaban, Georgia O’Keeffe; Beaux-arts ; Georgia O’Keeffe et Alfred Stieglitz, tout feu tout flamme ; Georgia O’Keeffe – 237 œuvres d’art sur WikiArt; ARTE TV ;

Permalien : https://wp.me/p5riis-1Vc