Archives du mot-clé hyperréalisme

2018-03 István Sándorfi : Réalité presque parfaite

István Sándorfi ou Étienne Sandorfi (1948-2007), peintre figuratif de fière origine hongroise, n’est plus un artiste de premier rang sur le marché de l’Art international, tel qu’il le fut au pic de la popularité du mouvement Hyperréaliste dans lequel il ne se reconnaissait toutefois pas. Il reste malgré cela une icône populaire, très suivi par les amoureux de la technique ou fans se reconnaissant dans le malaise irrévérencieux que pouvaient générer certaines de ses oeuvres.

En 1973, une exposition au Musée d’Art Moderne de Paris contribua à faire de Sandorfi une valeur montante de l’hyperréalisme, bien que lui-même ne se reconnaisse pas dans ce mouvement.

L’exposition présente une sélection des peintures réalisées entre 1970 et 2000.

    voir la vidéo

Institut hongrois – 92, rue Bonaparte 75006 Paris – Entrée libre

Téléphone : +33 1 43 26 06 44

L’Institut Balassi, Institut hongrois, Collegium Hungaricum, Paris (en hongrois : Párizsi Magyar Intézet) est un centre culturel qui fait partie du réseau de l’Institut Balassi appartenant au Ministère du Commerce Extérieur et des Affaires Étrangères de Hongrie.


Source(s) :  pariszswikipédia  ;  courrierdeuropecentrale.fr

Lien court de cet article : https://wp.me/p5riis-A1

2016-12 Saint-Nazaire : conférences sur l’Histoire de l’Art américain

L’année 2017 marquera le centenaire du débarquement des soldats américains à Saint-Nazaire. Dans ce cadre, l’École d’arts et le Grand Café s’allient pour proposer un ensemble de cinq conférences sur l’Histoire de l’Art américain.
A partir du 5 décembre, chaque premier lundi du mois (sauf le 2 janvier), de 18h30 à 20h, le public aura la possibilité de découvrir des artistes et des mouvements artistiques prenant leur source aux Etats-Unis (Land Art, Pop Art, Hyperréalisme…).

  • Le Land art et les grands espaces américains
  • L’héritage de l’enseignement artistique expérimental du Bauhaus aux Etats-Unis
  • L’effet côte ouest
  • Women at art, les artistes femmes américaines (Martha Rosler, Cindy Sherman, Nan Goldin…)

Source : saintnazaire-infos.fr

lien court : http://wp.me/p5riis-kY

2016-11 Hyperréalisme par Emanuele Dascanio

Emanuele Dascanio est, sans aucun doute, le meilleur peintre hyperréaliste au monde, sa technique est simplement incroyable.
Ce peintre de génie utilise le fusain et la mine de plomb pour réaliser ses toiles noir et blanc. Pour la couleur il utilise uniquement la peinture à l’huile.

emanuele-dascanio-facebook

Certaines de ses oeuvres ont nécessité plus de 780 heures de travail pour pouvoir mettre en lumière chaque ride ou mèche de cheveux de ses modèles. S’inspirant du clair-obscur de Caravage, peintre emblématique du XVIe siècle, Emanuele surprend grâce à des oeuvres sombres, ressemblant à des photographies en noir et blanc.

Découvrir l’artiste

deviantart.com

Emanuele Dascanio The Great Italian Master Artist – Part One

tumblr.com

Explorez Fusain, Plomb et plus encore !

 

lien court : http://wp.me/p5riis-jU