Archives du mot-clé Hauts-de-Seine

« Territoire d’avenir » une nouvelle exposition pour (re)découvrir le département des Hauts-de-Seine

Enrichir les connaissances des uns et répondre à la curiosité des autres : « Territoire d’avenir » une nouvelle exposition de photographies grand format en plein air pour (re)découvrir le département des Hauts-de-Seine.

… intéressant article proposé par PhenixWebTV, micro site qui recense tout ce qui tourne autour de l’art en général, en ayant un léger penchant pour l’art Africain.

PhenixWebZine

Comme chaque année, après « Villes en scènes dans les Hauts-de-Seine », « Vues insolites des Hauts-de-Seine », « Eaux de Seine », « D’en Haut », « Les Hauts-de- Seine, 50 ans en images » « Arts en Scène dans les Hauts-de-Seine », « La Seine » et « Hauts-de-Seine / Yvelines : La frontière introuvable », le Département des Hauts-de-Seine invite à découvrir une nouvelle exposition de photographies grand format en plein air : « Territoire d’avenir. Vivre les Hauts-de-Seine ».

Cette exposition aura lieu du 13 juin au 13décembre 2018 allée des Clochetons au Domaine départemental de Sceaux et au Parc départemental des Chanteraines, zone des Tilliers à Villeneuve-la-Garenne/Gennevilliers afin de permettre au plus grand nombre de l’apprécier.

« mise au vert » Olivier Ravoire

Réalisée par les photographes du Département, cette exposition présente 37 photographies grand format (120×180 cm) accompagnées par un cartel légendé.

« trouver la voie »…

Voir l’article original 233 mots de plus

Publicités

2018-03 Expositions dans les Hauts-de-Seine…

Le magazine bimestriel du département des Hauts-de-Seine « HDS Mag » (n°58 – mars/avril) publie la liste des expositions culturelles et artistiques de ces prochaines semaines (page 72).

La Passerelle des Arts vous a sélectionné des événements . Morceaux choisis.

Montmartre Meudon : Frank-Will (1900-1951), fils du peintre américain Frank Myers Boggs et amateur des petits maîtres, était meudonnais d’adoption. Il peint les bords de seine et les rues parisiennes, mais sa passion s’attache au thème des grands voiliers. L’exposition Au fil de l’eau présente ses oeuvres jusqu’au 15 avril (Musée d’Art et d’Histoire de Meudon).


Dynastique : le Musée des Avelines propose l’exposition Claude-Marie, Edoaurd et Guillaume Dubufe, la peinture en héritage (1790-1909) en 90 oeuvres.  Claude-Marie, le père, était l’élève de Jean-Louis David. La famille est de renom international (Second Empire, plafonds parisiens, Élysée, Hôtel de Ville, Comédie Française…).


BOULOGNE-BILLANCOURT : ALBERT-KAHN, MUSÉE ET JARDIN DÉPARTEMENTAUX Jusqu’au dimanche 3 Juin Les ateliers voyageurs du MAK • BIBLIOTHÈQUE MARMOTTAN Du mercredi 11 Avril au vendredi 13 Juillet De Joséphine à Eugénie – L’éventail en France au XIXe siècle


Peinture ‘Poumon vert’ : Voilà bien le genre d’exposition qui signe, avec un petit parfum de vert inimitable, l’arrivée du printemps. Dans la forêt de Meudon débusque dans les réserves du Musée d’Art et d’Histoire de la ville des oeuvres rarement exposées pour suggérer que la forêt de Meudon, avec ses plus de mille hectares à une escapade de Paris, valait bien celle de Fontainebleau sur le chevalet des peintres. Une Vue du Val-Fleury et du viaduc de Meudon, signée Camille Roqueplan, évoque les cadrages de Pissarro et les couleurs de Corot.

Louis Tauzin. Etantg de Trivaux

Les jardins du musée accueillent l’association Arhyme qui, depuis 2003, s’est donnée pour mission de sauvegarder le réseau hydraulique déployé au XVIIe siècle pour alimenter les jeux d’eau du château royal de Meudon.
Meudon, Musée d’art et d’histoire, jusqu’au 8 juillet.

ARHYME a été créée en 2003 par Jean Ménard pour la sauvegarde du Réseau hydraulique réalisé au XVIIe siècle pour alimenter les bassins et jets d’eau du château de Louvois à Meudon.


MAGIQUE : Pour les enfants, ne pas rater « Georges au pays des merveilles« , Colombes, L’Avant-Seine, 16 mars (à partir de 8 ans).

C’est un peu dans l’esprit d’un atelier de l’imaginaire, avec ses outils et son bricolage, qu’Élise Vigier, artiste associée, et Marcial Di Fonzo Bo, directeur de la Comédie de Caen, centre dramatique national de Normandie, ont conçu ce M comme Méliès, leur premier spectacle à destination de la jeunesse. Les deux concepteurs se sont appuyés sur les écrits de Georges Méliès, sa vie trépidante d’inventeur à flux tendu – six cents films tout de même ! – jusqu’à la ruine, dans une époque où tout était à inventer.

cf le site officiel


….lire également La Vallée de la Culture n°16

Antony : Improbables volatiles
Du dessin, par Claude Aveline, d’un oiseau étrange accompagné d’un poème est née une improbable volière.
À découvrir cet hiver à la Maison des Arts d’Antony.

 

 

 



…dans le magazine HDS mag 58, on signalera également les intéressants articles sur la filière du cacao haïtien et la reconversion industrielle du CEA de Fontenay-les-Roses.


Permalien : https://wp.me/p5riis-Be