Archives du mot-clé galeries d’art

2018-07 Utopies Visuelles: L’art à la rencontre de la rue (Tunisie)

Afin de briser avec ces clichés et mettre la lumière sur l’autre facette de la ville, la galerie d’art ElBirou et l’artiste plasticien Wissem El Abed, ont eu la brillante idée d’organiser un évènement artistique: “Les Utopies Visuelles.” Aux initiales ensoleillées, ce dernier veut bousculer les codes et les idées reçues des visiteurs tunisiens et étrangers et créer une nouvelle dynamique pour la station balnéaire, frappée de plein fouet par le terrorisme.

Ce sont des rayons artistiques auxquels on peut s’exposer sans modération et sans risque d’excès contrairement aux UV ‘Ultra Violet’ ”. confie Karim Sghaier, le fondateur d’ElBirou, au HuffPost Tunisie.

Créé depuis 2015, ElBirou, cet ancien dépôt de laine en plein coeur de Sousse, veut promouvoir l’art et la culture dans la région. En effet, innover, exposer et transmettre le goût sont les maitres-mots du fondateur.

 

Facebook – Lost In Tunis

Source : huffpostmaghreb.com

2018-03 Le salon de dessin contemporain DDessin (Atelier Richelieu, Paris 75002)

Fort de ses cinq ans d’existence, DDESSINPARIS, le cabinet de dessins contemporains unique en son genre, au format intimiste et à l’avant-garde de la création graphique, investira de nouveau l’Atelier Richelieu du 23 au 25 mars 2018.

Une vingtaine de galeries seront présentes pour cette sixième édition de DDESSINPARIS, notamment : Galerie 24Beaubourg (Paris), la Galerie Claire Corcia (Paris), Creative Growth Art Center (Oakland – USA), Galerie Detais (Paris), Galerie Gratadou – Intuiti (Paris, Bruxelles – Belgique), H Gallery (Paris), La Maison de la plage (Tunis – Tunisie), Galerie Larnoline (Sauve), Little Africa (Paris), LMS Gallery (Bruxelles – Belgique), Loo & Lou Gallery (Paris) qui proposera un solo show de l’artiste Arghaël, GALLERY MAISON D’ART (Osaka – Japon), Galerie Marie Jaouen (Paris), Galerie Polysémie (Marseille), Rizomi Gallery (Parme – Italie), Teodora Galerie (Paris).


Informations pratiques

Source : sortiraparis.com


Permalien : https://wp.me/p5riis-B6

2018-03 Faire une place au génie féminin dans l’art

La Collezione Maramotti  (1) veut offrir aux femmes la place qu’elles méritent dans un monde de l’art historiquement machiste. Tous les deux ans, le Max Mara Art Prize for Women met une plasticienne remarquable en lumière.

Aujourd’hui, si les bancs des écoles de formation artistique accueillent autant de femmes que d’hommes, leurs toiles ou leurs sculptures se heurtent encore à certaines idées reçues. (…) Rien ne permet de les juger différemment, ni la touche ni le sujet. Comment dès lors justifier le fait que les femmes restent largement sous-représentées dans les ateliers et les galeries d’art ?

Emma Hart, lauréate du Max Mara Art Prize for Women 2016. © Dario Lasagni

Source.s :  lesoir.be  

(1) Musée d’art – Via Fratelli Cervi, 66, 42124 Reggio Emilia RE, Italie

2017-11 Smartify, l’appli qui identifie les tableaux d’art

Basée sur le même principe que l’application Shazam (qui permet de scanner les morceaux de musique que vous entendez pour vous en révéler l’auteur), Smartify, lancée en 2017, propose d’identifier des tableaux d’art.

Disponible sur iOS et Android, l’application Smartify vous permet, en d’autres termes, de scanner des œuvres d’art afin de les identifier et de dévoiler en quelques secondes seulement l’histoire dudit tableau. Lancée cette année, l’application est totalement gratuite et disponible en plusieurs langues.

Souvent décrite comme « le Shazam du monde de l’art », elle permet de reconnaître et d’analyser les tableaux exposés dans 30 des plus importantes institutions de la planète, à l’instar du LACMA, à Los Angeles, du Rijksmuseum Amsterdam, ou encore de la National Gallery, à Londres.

 

As well as collaborating with museums and galleries, Smartify has teamed up with the Wikimedia Foundation, a nonprofit that supports Wikipedia, in order to utilise Wikipedia’s image gallery to increase the accuracy and speed of its image recognition technology.

En plus de collaborer avec des musées et des galeries, Smartify a fait équipe avec la Wikimedia Foundation, une organisation à but non lucratif qui supporte Wikipédia, afin d’utiliser la galerie d’images de Wikipédia pour augmenter la précision et la rapidité de sa technologie de reconnaissance d’images.

You can download the app here.  Vous pouvez télécharger l’application ici.

Sources :

 

2016-11 L’exposition d’art contemporain « Contemporary Istanbul »

contemporary-istanbuls-11th-edition-startsLe  Contemporary Istanbul est l’une des principales foires d’art contemporain de Turquie.

La XIème édition  se déroule au palais des congrès et expositions Lutfi Kirdar à Istanbul du 3 au 6 novembre.

Plus de 1 500 œuvres de 520 artistes, 70 galeries d’art et 20 pays y sont exposés.

Pour mémoire, Marc-Olivier Wahler a été nommé conseiller artistique de la 10e édition de Contemporary Istanbul.

Marc-Olivier Wahler est un commissaire d’expositions et critique d’art né en 1964 à Neuchâtel. Il est le directeur et cofondateur de Chalet Society à Paris. Il a dirigé le Palais de Tokyo à Paris de 2006 à 2012  et a participé à la mise sur pied du MAMCO, Musée d’art moderne et contemporain de Genève. Il est également le fondateur du magazine PALAIS/, édité par le Palais de Tokyo.

Dans un interview donné au magazine zerodeux.fr, il explique sa conception de l’art contemporain « je m’intéresse beaucoup au fonctionnement ontologique de l’œuvre d’art qui est basé sur un principe très simple en apparence : pour voir quelque chose comme une œuvre d’art, il faut accepter qu’un objet ordinaire puisse disparaître devant nos yeux et réapparaître instantanément en tant qu’objet esthétique. Ce verre que j’ai devant moi a la faculté de disparaître en tant que simple verre et de réapparaître en tant qu’œuvre d’art. Comment rendre compte de cette transfiguration, de ce moment magique né de la disparition et de la réapparition instantanée d’un objet ? »
Sources :

 

lien court : http://wp.me/p5riis-ii