Archives du mot-clé figuration

Matisse, les falaises d’Étretat en 1920

Matisse – Aht Amont Cliffs at Etretat, 1920

Henri Matisse (1869-1954) est un peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français.
Figure majeure du XXe siècle, son influence sur l’art de la seconde partie de ce siècle est considérable par l’utilisation de la simplification, de la stylisation, de la synthèse et de la couleur comme seul sujet de la peinture, aussi bien pour les nombreux peintres figuratifs ou abstraits qui se réclameront de lui et de ses découvertes. Il fut le chef de file du fauvisme.

Les falaises de craie blanche et les plages de galets grisâtres d’Étretat en ont fait un des lieux du tourisme international. Des peintres comme Gustave Courbet, Eugène Boudin ou encore Claude Monet contribuent alors à sa publicité, tout en en immortalisant la spécificité. Des écrivains comme Maupassant et Gustave Flaubert sont des fidèles du lieu. Maurice Leblanc y vécut. Arsène Lupin y résolut une de ses affaires.

Etretat_Aiguille_et_Porte_d´Aval (wiki)

Scènes de vie en bord de mer…

Markey Robinson (1918 – 1999)

David Marcus Robinson [1918-1999], connu sous le nom de Markey Robinson, était un peintre et sculpteur irlandais au style figuratif primitif. Sa passion principale était la peinture, mais il a également produit des sculptures et conçu des panneaux de vitraux. Wikipédia (anglais)

Il était considéré comme un personnage mystérieux qui disparaissait fréquemment pendant de longues périodes, pour réapparaître avec de nombreuses peintures achevées. On suppose que pendant ces périodes d’absence, il travaillait en mer. Robinson a tenu un studio sur Crumlin Road pendant un certain nombre d’années.

Le Sud…

Guido Borelli né en 1952 à Caluso (Province de Turin) est un peintre italien figuratif de natures mortes, de paysages, de scènes de genre.

Aujourd’hui, plusieurs expositions permanentes montrent ses oeuvres dans les galeries d’art du monde entier, principalement en Italie, France, Royaume-Uni et États-Unis.

Murman Kutchava, figuration féminine

Murman Kutchava naît en 1962 à Kutaisi, en Géorgie. En 1988, elle obtient son diplôme d’Etat de la Tbilissi Académie des Arts.

Depuis 1998 elle est membre de l’Union des artistes géorgiens et prend activement part aux expositions républicaines depuis 1990.

Son style est simple, quoique parfois très léché, elle compose surtout de magnifiques paysages et des natures mortes tout aussi splendides.

2019-01 « J’accepte une œuvre telle qu’elle m’est donnée » (Denise René)

exposition ‘le-mouvement’ à la galerie Denise-René – rue de la Boétie – Paris – 1955 (www.grandpalais.fr)

Femme de gauche, signataire du manifeste des 121, Denise René ouvre sa galerie qu’elle met au service tout d’abord de l’art abstrait en 1945, après avoir rencontré au Flore Victor Vasarely. Son aventure est sans équivalent, fondée sur la présentation des pionniers de l’abstraction du XX° siècle, sur la défense des plus grands artistes de l’art géométrique et de l’art cinétique de l’après-guerre. Son exposition « Le Mouvement » en avril 1955 qui a réuni les fondateurs de l’art en mouvement (Calder, Duchamp) et les artistes de la nouvelle génération (Agam, Soto, Tinguely) fait partie désormais de l’histoire de l’art du XX° siècle.

Denise René parle des œuvres d’art qui lui plaisent et tente de définir les raisons qui font qu’une œuvre l’intéresse ou non. « C’est indéfinissable. C’est un ensemble. C’est un apport de forces et de sensibilités mêlées. Elle doit apportée un univers nouveau, de l’inattendu, et de l’émotion« , estime-t-elle. Elle renchérit, « la qualité c’est aussi quelque chose de très indéfinissable« .

Et de mentionner ….

En France, il y a toujours eu un très grand refus de l’avant-garde. C’est une tradition, on pourrait dire !

Dans le milieu de l’art, on ne discute plus de la figuration ou non-figuration, de la place de l’abstraction. Elle existe, elle est totale. C’est parallèle à la figuration. Pour moi, c’est une grande ouverture sans fin et le cinétisme l’élargit.

Je ne cherche pas comment l’œuvre est faite, je l’accepte telle qu’elle m’est donnée, si elle est bonne, si elle est valable, si je l’accepte en tant qu’œuvre de qualité. Mais le système ne m’intéresse pas du tout.


Sources : Galerie Denis RenéFrance Culture  ;  Denise René, l’abstraction perd sa reine  ;  Wikipédia


Permalien : https://wp.me/p5riis-NC