Archives du mot-clé enseignement

2016-07 Des enfants défavorisés rencontrent Monsieur Matisse (Afrique du sud/Soweto)

Soweto (Afrique du Sud) (AFP) – L’instituteur n’en revient pas : « On se bat d’habitude pour la discipline, mais là, il n’y a pas un bruit ». Ses 64 élèves sont absorbés par leurs collages à la façon de Matisse, pendant un atelier consacré à cet artiste français dans cette école défavorisée du township de Soweto.

Dans leur cahier d’arts plastiques « Rencontre Monsieur Matisse » – distribué le matin même et financé, comme l’atelier, par des partenaires français et Standard Bank -, les enfants découvrent et commentent le papier découpé « L’Escargot », une spirale réalisée selon la technique de « la peinture avec des ciseaux ».

Au tour maintenant des écoliers d’imaginer l’animal de leur choix : nombre de filles optent pour un papillon, un garçon pour un serpent, un autre pour un dinosaure ou encore une girafe.

 ‘Les couleurs rendent heureux’

L’atelier dure juste le temps d’une matinée, « mais on plante une graine« , affirme Kathi Chapman. « Certains de ces enfants font déjà preuve de talents. On espère allumer une petite flamme au moins chez l’un d’entre eux et que certains pourront devenir des artistes. »

Publicités

2016-02 L’art de la transmission selon Gustave Moreau

Gustave Moreau "Les Rois mages" (pastel 24x21)
Gustave Moreau « Les Rois mages » (pastel 24×21)

Au Musée Gustave-Moreau, à Paris, une exposition revient sur la relation artistique et affective du peintre à son élève Georges Rouault, celui qu’il considérait comme “représentant” sa “doctrine picturale”.

Du 27 janvier au 25 avril 2016
Musée Gustave Moreau – 14, rue de la Rochefoucauld – 75009 Paris

Élu à l’Académie des beaux-arts en 1888, Gustave Moreau est nommé professeur en 1892 à l’École des beaux-arts de Paris où il succède à son ami Jules-Élie Delaunay. Enseignant très apprécié, on compte parmi ses élèves : Adolphe Beaufrère, Auguste Brouet, Henri Matisse, Raoul du Gardier, Albert Marquet, Léon Lehmann, Georges Rouault, Léon Printemps, Louis Valtat, Henri Manguin et Charles Camoin.

rez de chaussée - (c) Musée Gustave Moreau
rez de chaussée – (c) Musée Gustave Moreau

À partir de 1895, il fait transformer en musée la maison familiale du no 14 rue de La Rochefoucauld. Il lègue cette maison et tout ce qu’elle contient à l’État à sa mort en 1898, et le musée national Gustave-Moreau ouvre ses portes en 1903.

Dans cette maison, inaugurée en musée en 1903, Gustave Moreau recevait dans le salon du rez-de-chaussée, échangeait sur les maîtres du passé, prodiguait des conseils, et jamais ne montrait ses œuvres. L’enseignement avait lieu ailleurs, au sein de l’atelier Gustave-Moreau à l’École des beaux-arts, où il fut professeur de 1892 à 1897, et dans les galeries du Musée du Louvre qu’il arpentait avec ses élèves.

Parmi eux, les principaux Fauves, Henri Matisse, et Georges Rouault, son préféré et premier conservateur du musée de 1902 à 1932. De ses cours, il ne reste pas de trace.

c_rouault-affiche_souvenirs d'atelierL’exposition met en parallèle « Notre Jeanne » de Rouault, image crépusculaire de la « Pucelle d’Orléans« , et « La Parque et l’Ange de la Mort« , oeuvre fascinante de Moreau, où « il change de façon de peindre, avec une matière plus épaisse et un style plus expressionniste« .

Baptisée « Souvenirs d’atelier« , l’exposition est aussi l’occasion de (re)découvrir le musée Gustave Moreau, lieu unique et mystérieux cher à André Breton et Salvador Dali, avec ses placards secrets, ses présentoirs à dessins et son célèbre escalier à vis.

musee moreau_m_escalier_sSources :

Musée Gustave Moreau :  catalogue des dessins, vidéo France2

Gustave Moreau : biographie (wikipédia),

Georges Rouault : biographie (wikipédia)

Revue de presse : L’Express, Les ÉchosLa Tribune de l’Art

 

Gustave Moreau "ébauche" - Huile sur toile - 32,5 x 24,5 cm
Gustave Moreau « ébauche » – Huile sur toile – 32,5 x 24,5 cm

Informations pratiques :

  • accès, téléphone, horairesvidéo
  • conservez votre billet d’entrée! Dans les huit jours qui suivent votre visite au Musée Gustave Moreau, vous bénéficiez d’un tarif réduit pour l’achat d’un billet au Musée national des arts asiatiques-Guimet, au Musée d’Orsay ou à la visite libre du Palais Garnier sur présentation de votre billet d’entrée.
    Et à l’inverse, vous bénéficiez d’un tarif réduit au musée Gustave Moreau dans les huit jours qui suivent votre visite au Musée Guimet, au Musée d’Orsay ou à la visite libre du Palais Garnier sur présentation de votre billet d’entrée.