Archives du mot-clé Edward Hopper

[Peintres] Edward Hopper, le réalisme américain

Edward Hopper, Jeune fille à la machine à coudre, 1921

Edward Hopper naît à Nyack, ville de l’État de New York, au sein d’une famille modeste de commerçants qui vendent des articles de mercerie. Il reçoit une éducation baptiste2 et fréquente une école privée, puis le lycée de sa ville natale. Il s’installe ensuite à New York, où il se forme au métier d’illustrateur dans la New York School of Illustrating3. Il entre à la New York School of Art en 19004. Il y rencontre George Bellows, Guy Pène du Bois, Patrick Henry Bruce, Walter Pach, Rockwell Kent et Norman Raeben dont certains furent assimilés à l’Ash Can School. Parmi ses professeurs, Robert Henri (1865-1929) lui enseigne à représenter des scènes réalistes de la vie urbaine.

en savoir+ sur E Hopper

Chop Suey, 1929

voir Hopper en 60 sec ;  Edward Hopper’s New York (NGA) ;

2020-01 La fascination de Wim Wenders pour les toiles d’Hopper

Cape Cod morning, Huile sur toile 86.7 x 102.3 cm Smithsonian American Art Museum_

La Fondation Beyeler à Bâle, en Suisse, accueille une exposition consacrée aux paysages du peintre américain Edward Hopper. À cette occasion, le cinéaste allemand Wim Wenders a créé un court-métrage qui plonge le spectateur dans les toiles du peintre américain.

« La lumière chez Hopper est très cinématographique, et presque toujours avec le soleil. Il fait des cadrages que l’on ne connaît pas dans la peinture, même le format c’est du cinémascope ! Tout d’un coup, il y a un peintre qui prend les cadrages du cinéma ».

« Hopper réussit à créer une tension, qui fait que comme spectateur, on veut savoir ce qui va se passer juste après. Et on n’a pas cette sensation en général dans la peinture ».

Source : franceinter