Archives du mot-clé École de Paris

2017-08 Paysage à Cagnes (Chaïm Soutine)

(c) wikipédia

Quand il séjourne dans le Midi, à Céret ou à Cagnes, Soutine exécute fiévreusement de nombreux paysages, déformés par une distorsion de l’espace pictural, une touche et des couleurs presque violentes. Soutine est l’un de ceux qui incarne au mieux la figure de l’artiste bohème.

Chaim Soutine (1893-1943) Paysage De Cagnes 1925 (54 x 65 cm) Pinterest

Peintre français d’origine lituanienne, Chaïm Soutine (1893-1943) est l’un des représentants les plus éminents de l’École de Paris. Arrivé à Paris en 1912, il s’installe un temps à la Ruche, puis à la cité Falguière, où il rencontre Modigliani (1884-1920) par l’intermédiaire du sculpteur Lipchitz (1891-1973). Il voyage également dans le sud de la France d’où il ramène des paysages tourmentés (Les Maisons, Paysage, Arbre couché, Le Village). L’une des caractéristiques de ce peintre dont le style proche de l’expressionnisme varie peu au fil du temps est le travail par séries.

Sources :  Beaux-Arts n°386  –  Soutine, l’incompris (lefigaro.fr) – Musée de l’Orangerie / exposition de janvier 2013 –  Chaïm Soutine (bio, peintures, expositions, portraits, filmographie…. wikipédia) {ndlr… que nous vous recommandons pour la qualité de l’article, tant pour son contenu que pour la richesse des informations, merci wiki !]

La Ruche (Porte de la Plaine – 75015) – Photo : Jean-Gabriel Giraud
Publicités

2017-02 Stage « Le Rêve des Formes », Serge Poliakoff

La Passerelle des Arts et Pascale WIRTH, professeure, vous proposent le stage

« le rêve des formes »

Serge Poliakoff (1900-1969), Peintre français d’origine russe appartenant à la Nouvelle école de Paris

stage-poliakoff-le-reve-des-formesDate : Dimanche 26 février

… de 9H30 à 13H30

Stage acrylique,  matériel classique et couteaux
-Travail sur la composition de figures abstraites géométriques
-Harmonie de Juxtapositions  colorées
-Travail sur la matière

Vous pouvez travailler sur toile que vous amènerez ou sur carton fourni par La Passerelle des Arts.

Tarif : 30 € (adhérent) – 36 € (non adhérent)
Inscription : contact[at]la-passerelle-des-arts.org

Le règlement se fait
… soit par chèque, libellé au nom de « La Passerelle des Arts » et adressé au 40/42 rue de la Passerelle – 92370 Chaville,
… soit par virement sur notre compte bancaire (nous contacter)

Le nombre de stagiaires est limité. La date de réception du règlement fait foi.

Si vous êtes intéressé-e, merci de nous faire parvenir votre règlement avant le 22 février, pour que nous puissions prendre toutes dispositions. Merci de votre compréhension.

Biblio

 

2016-11 Stage « Le Rêve des Formes », Serge Poliakoff

Avertissement : le nombre maxi de stagiaires étant atteint, nous clôturons les inscriptions pour cette session. Une autre date sera proposée sur janvier/février 2017. Les personnes qui ont manifesté leur intérêt et qui n’ont pas été inscrits seront prioritaires. Merci de votre compréhension.

 

La Passerelle des Arts et Pascale WIRTH, professeure, vous proposent le stage

«  le rêve des formes »
Serge Poliakoff (1900-1969), Peintre français d’origine russe appartenant à la Nouvelle école de Paris

stage-poliakoff-le-reve-des-formesDate : Dimanche 20 novembre, de 9H30 à 13H30

Stage acrylique,  matériel classique et couteaux
-Travail sur la composition de figures abstraites géométriques
-Harmonie de Juxtapositions  colorées
-Travail sur la matière
Vous pouvez travailler sur toile que vous amènerez ou sur carton fourni par La Passerelle des Arts.

Tarif : 30 € (adhérent) – 36 € (non adhérent)
Inscription : contact[at]la-passerelle-des-arts.org

Le règlement se fait
… soit par chèque, libellé au nom de « La Passerelle des Arts » et adressé au 40/42 rue de la Passerelle – 92370 Chaville,
… soit par virement sur notre compte bancaire (nous contacter)

Le nombre de stagiaires est limité. La date de réception du règlement fait foi.

Si vous êtes intéressé-e, merci de nous faire parvenir votre règlement avant le jeudi 17 novembre, pour que nous puissions prendre toutes dispositions. Merci de votre compréhension.

 

Biblio