Archives du mot-clé Collections d’Art

[Art et peintres] Le Grand Nord, peint par le Groupe des 7

L’événement le plus marquant a lieu en 1912 lorsque MacDonald et Harris vont visiter à Buffalo une exposition de peinture contemporaine dédiée à l’Art scandinave. La recherche stylistique du Groupe empruntera définitivement un nouveau chemin. Frappés par la démarche des Scandinaves, qui utilisent parfaitement la lumière pour sublimer les paysages nordiques, ils en déduisent que ces tableaux pourraient aussi bien représenter la grande nature de leur Canada.

Les sept peintres du Groupe des sept, et leur ami Barker Fairley, au Arts and Letters Club de Toronto, en 1945. De gauche à droite : Frederick Varley, A. Y. Jackson, Lawren Harris, Farley Frank Johnston, Arthur Lismer et J. E. H. MacDonald.
(c) wikipédia

Sources :  wikipédiale groupe des 7 et le Canada sauvage ;   Le Grand Nord   ;  Géographie du grand nord     ;


Permalien :  https://wp.me/p5riis-1cG

 

2020-05 Le Groupe des 7 mis à l’honneur…

Google Canada s’est associé à la McMichael Canadian Art Collection pour numériser la collection du Groupe des Sept via l’application Google Arts. Cela permettrait aux gens du monde entier de consulter 200 des œuvres d’art du groupe canadien.

CityofToronto’s High Park, captured in this 1912 painting entitled ‘Morning after Snow’

Cela fait 100 ans que le Groupe des Sept a été fondé. En mai 1920, sept artistes sont venus à Toronto pour exposer leur style de peinture moderne et colorée. Le Groupe des Sept a souvent peint les magnifiques paysages de notre pays.

La McMichael Canadian Art Collection présente une importante collection d’œuvres du groupe.

Le Groupe des Sept comprend Franklin Carmicheal, A.J Casson, Lawren S. Harris, Edwin Holgate, A.Y. Jackson, Frank Johnston, Arthur Lismer, Federick Varley et J.E.H MacDonald. La McMichael Canadian Art Collection possède même des peintures d’Emily Carr, une autre artiste étonnante qui a souvent été associée au groupe, mais qui n’en a jamais été officiellement membre.

Les sept peintres du Groupe des sept, et leur ami Barker Fairley, au Arts and Letters Club de Toronto, en 1945. De gauche à droite : Frederick Varley, A. Y. Jackson, Lawren Harris, Farley Frank Johnston, Arthur Lismer et J. E. H. MacDonald.
(c) wikipédia

Sources :  wikipédiale groupe des 7 et le Canada sauvage :


Permalien : https://wp.me/p5riis-1cv

2019-01 La galeriste Cérès Franco expose à Laval

Une des plus grandes collectionneuses d’art expose à Laval

Cérès Franco aux côtés d’Antoinette Le Fahler © Radio France – Martin Cotta

La galeriste Cérès Franco expose à Laval une partie de son immense collection d’œuvres d’art au Musée d’Art Naïf et d’Arts Singuliers (8 décembre-10 mars 2019). Cette passionnée brésilienne a accumulé au fil des ans près de 1.500 œuvres.

Cérès Franco, 92 ans présente son exposition Cérès Franco en territoires imaginaires. Tout au long de sa vie, commencée en 1926 dans la ville de Bagès au Brésil, Cérès Franco a collectionné des œuvres du monde entier : de peintres fuyant les dictatures de l’Est ou d’Amérique Latine par exemple. Cérès Franco a étudié l’histoire de l’art à l’Université de Columbia avant de s’installer à Paris en 1951 où elle installera sa galerie « L’œil de Bœuf » en 1972, rue de Quincampoix.

Sources :  FranceBleu ; Collection Cérès Franco

2017-07 Agnès b. va ouvrir une fondation à Paris pour sa collection d’art

PARIS [10.07.17] – La styliste Agnès b. va ouvrir au printemps 2018 à Paris une fondation pour y exposer sa collection d’art contemporain, a-t-on appris vendredi auprès de sa société.

Passionnée d’art, galeriste et mécène, Agnès b. a constitué au fil des ans une collection de quelque 5 000 œuvres (photographies, peintures, street art, sculptures). « Elle souhaite que le public puisse y avoir accès et en profiter », a expliqué la marque de prêt-à-porter. La fondation sera installée « dans un quartier populaire de Paris intra-muros », ajoute la maison Agnès b. qui ne souhaite pas communiquer sur le lieu pressenti tant que les négociations ne sont pas finalisées. Agnès b., de […]

Lire+ lejournaldesarts.fr

 

2016-09 Les collections d’art, outils de communication des entreprises

Une étude d’Axa Art montre que les sociétés françaises ont créé leur collection bien après les américaines. Elles s’en servent pour des évènements à la fois externes et internes.

En 2016, l’International Directory of Corporate Art Collection qui fait référence, recense 800 entreprises dans le monde ayant une collection. Des chiffres largement sous-estimés selon la chercheuse au CNRS Nathalie Moureau, chargée par Axa Art, l’un des assureurs leaders sur ce créneau (plus de 1 milliard de capitaux assurés) d’une étude sur le sujet.

La collection Renault exposée en Chine cet été (ici une œuvre de Jean Dubuffet). - Capture d\'écran Renault
La collection Renault exposée en Chine cet été (ici une œuvre de Jean Dubuffet). – Capture d\’écran Renault

Si pour minimiser les frais de structure, les entreprises exposent rarement leurs oeuvres de façon permanente, en revanche elles s’en servent pour organiser des évènements internes ou externes. Par leurs prêts aux musées et leurs commandes aux artistes (66 % des entreprises le font), elles contribuent aussi à la vitalité de la scène artistique.

Les secteurs les plus actifs sont sans surprise le luxe et la mode (LVMH, Pinault), suivis de la banque-finance banques (HSBC, Société Générale, Neuflize…), de l’immobilier, et des services aux entreprises : compagnies d’assurances (Axa), et grands magasins (Galeries Lafayette) . Étonnamment, les collections d’art sont plus représentées dans les PME et les collections patrimoniales sont plutôt le fait de grands groupes.

Source :  Axa Art ;    lesechos.fr

axa-art-com_

=> contrat… collection de particuliers

Lien court : http://wp.me/p5riis-g8