Archives du mot-clé autoportrait

2016-04 Paula Modersohn-Becker (Musée d’Art moderne – Paris)

capture d'écran (bandeau url Musée Art Moderne)
capture d’écran (bandeau url Musée Art Moderne)

Paula Modersohn-Becker… L’intensité d’un regard

Du 8 avril au 21 août 2016

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première monographie de Paula Modersohn-Becker (1876-1907) en France. Bien que méconnue du public français, elle est aujourd’hui une figure majeure de l’art moderne. Malgré sa courte carrière artistique réduite à seulement une dizaine d’années, l’artiste nous transmet une œuvre extrêmement riche que l’exposition retrace à travers une centaine de peintures et dessins. Des extraits de lettres et de journaux intimes viennent enrichir le parcours et permettent ainsi de comprendre combien son art et sa vie personnelle furent intimement liés.

6.paula_modersohn-becker_1876-1907 autoportrait_sur_fond_vert_avec_des_iris_bleus
6.paula_modersohn-becker_1876-1907 autoportrait_sur_fond_vert_avec_des_iris_bleus

Paula Modersohn-Becker s’affirme en tant que femme dans de nombreux autoportraits en se peignant dans l’intimité, sans aucune complaisance, toujours à la recherche de son for intérieur.

Paula Modersohn-Becker (German, 1876 - 1907 ), Two Peasant Girls, c. 1900, etching, drypoint and roulette on heavy wove paper, Gift of Ruth Cole Kainen
Paula Modersohn-Becker (German, 1876 – 1907 ), Two Peasant Girls, c. 1900, etching, drypoint and roulette on heavy wove paper, Gift of Ruth Cole Kainen

Elle entretient, tout au long de sa vie, une forte amitié avec le poète Rainer Maria Rilke. Leur correspondance et plusieurs œuvres en constituent de fascinants témoignages. Rilke rend hommage à l’artiste dans un poème, Requiem pour une amie, composé après sa mort à l’âge de 31 ans.

 

 

 

Informations générales

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
Tel. 01 53 67 40 00

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h

Plein tarif: 10 €
Tarif réduit : 7 €
Gratuit : -18 ans

Sources/Bibliographie

 

2016-03 E-revue de presse de l’Art (2)

Via sa veille sur la Toile, La Passerelle des Arts vous propose quelques illustrations choisies : vu, lu, entendu sur le Web 🙂

Le top 5 des expos de la semaine

Les Inrocks mentionnent chaque semaine, le meilleur des expos art contemporain, à Paris et en province :

  • “Gina Pane et Christodoulos Panayiotou” – La galerie Kamel Mennour expose Gina Pane, rue du Pont de Lodi, et Christodoulos Panayiotou, rue Saint-André des Arts.
    Du 12 mars au 16 avril à la Galerie Kamel Mennour à Paris
  • “Ceramix – de Rodin à Schutte” (autrement dit, du XIXe siècle à aujourd’hui) offre une vision à 360° de la création en céramique.
    Jusqu’au 12 juin à la Maison rouge à Paris et à Sèvres-Cité de la Céramique à Sèvres
  • “Wasteland” : terrain vague, dans le langage courant, terre vaine, pour reprendre le titre du poème référence de T.S. Elliot, ou encore terre désolée, pour les plus lyriques.
    Du 12 mars au 17 juillet, à la galerie Thaddaeus Ropac à Pantin et au Mona Bismarck American Center à Paris

 

Les autoportraits du musée d’Orsay à Clermont-Ferrand

Les-autoportraits-du-musee-d-Orsay-a-Clermont-Ferrand_largePour la première fois, le musée d’Orsay présente une exposition itinérante en régions, rassemblant des autoportraits de peintres issus de ses collections. Le musée d’art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand accueille cet événement exceptionnel du 4 mars au 5 juin 2016.

source :  culture.fr

 

Anna Zuber, l’alchimiste

anna zuber__zub-600x189

Le travail de Anna Zuber se caractérise par une esquisse inédite : utiliser l’or pour sublimer la réalité à l’état brut et la banalité du présent, en tentant d’en révéler la poésie. Artsper fait un focus sur le travail de cette alchimiste contemporaine.

 

De l’art sur des bus à la place des pubs

Bus Expo-SwatchDe l’art plutôt que des pubs? Les Parisiens pourront en profiter du 17 mars au 5 avril prochain puisque des œuvres contemporaines seront affichées sur les cars Air France qui quadrillent la capitale, à la place des publicités habituelles.

Source : Huffingtonpost , Facebook

 

Bruxelles, une ville où les collectionneurs se mobilisent pour l’art contemporain

Depuis quelques années, les ouvertures et les rénovations de musées et d’espaces d’art s’intensifient en Belgique malgré une conjoncture morose et le retrait de l’État fédéral. Des initiatives privées y pallient, et notamment à Bruxelles, qui s’affirme aujourd’hui comme une des villes européennes les plus dynamiques sur la scène contemporaine. Plusieurs facteurs participent de ce renouveau: un vivier d’artistes et de professionnels qui rayonne, la présence de nombreux collectionneurs, pas uniquement belges d’ailleurs, et de nombreuses galeries et institutions culturelles privées des plus innovantes.

 

salon DDessin

 

E postic, les croix oubliéesDu 1er au 3 Avril, la galerie POLYSEMIE sera présente, au salon DDessin Paris à l’atelier Richelieu. A cette occasion, elle exposera une sélection des derniers dessins de Davide CICOLANI, Franck LUNDANGI, Jean-Pierre NADAU, Evelyne POSTIC.

Invitation

Galerie Polysémie
Adresse : 12 Rue de la Cathédrale, 13002 Marseille
Téléphone :04 91 19 80 52

 

Dauphine Art Days 2016 – Prix Dauphine pour l’Art Contemporain
Du 21/03/2016 au 25/03/2016, de 08:00 à 23:00

Dauphine Art Days 2016Le prix Dauphine pour l’art contemporain investit le Hall 2 du 21 au 24 mars. 5 binômes jeune curateur/jeune artiste proposent leur projet d’exposition commentés sur place par l’équipe de médiateurs de Dauphine. Venez élire votre projet préféré !

lire+

Quand l’Afrique fait son show à New York !

Un événement annuel immanquable en matière d’art contemporain : l’Armory Show, vieux de 103 ans, demeure l’une des foires américaines les plus prisées. Cette année, elle a accueilli 205 galeries venant de 36 pays, faisant de cette édition 2016 la plus internationale dans toute l’histoire de la foire.
Et cette année, l’Afrique y était à nouveau représentée. Une Afrique incarnée notamment par les photographies de Namsa Leuba. Née d’une mère guinéenne et d’un père suisse, Namsa explore dans son travail personnel sa double appartenance. Et c’est ce qu’elle est venue exposer à l’Armory Show.

 

H&M Conscious Exclusive ou quand l’art fusionne avec la mode

Après un show particulièrement inspiré lors de la Fashion Week de Paris il y a quelques semaines, H&M frappe une nouvelle fois très fort. Nouveau coup d’éclat pour l’enseigne grand public suédoise, une collection Conscious Exclusive fraîchement dévoilée qui devrait affoler plus d’une dingue de mode habituée à shopper griffé.
Toiles de maîtres et matières éco-responsables

H&M1603_art et mode 2Chefs d’oeuvres de l’art classique métamorphosés en pièces ultra pointues mais bel et bien portables, matières éco-responsables, égérie au pedigree mode bien connu et étiquettes qui affichent des prix plus que raisonnables, H&M réalise un nouveau tour de force cette saison.

H&M lève le voile en cette mi-mars 2016 sur sa nouvelle collection Conscious incarnée par Julia Restoin-Roitfeld

 

L’histoire de l’architecture et de ses mouvements expliquée par des affiches !

Connaissez-vous le travail du graphiste Federico Babina ? Pas encore ?! Eh bien, voilà qui est réparé ! Cet artiste, très célèbre sur internet, a une passion dévorante pour le dessin, le graphisme, l’architecture et les Beaux-Arts…

lire+

 

L’art et l’enfant

l-art-et-l-enfant_xl (musée Marmottant)Le musée Marmottan Monet organise, du 10 mars au 3 juillet 2016, l’exposition L’art et l’enfant et  les Chefs-d’œuvre de la peinture française.

Provenant de collections particulières et de prestigieux musées français et étrangers, une centaine d’œuvres signées Le Nain, Champaigne, Fragonard, Chardin, Greuze, Corot, Millet, Manet, Monet, Morisot, Renoir, Cézanne, Matisse, Picasso… composent une fresque inédite.

Du 15 septembre 2016 au 22 janvier 2017, le musée Marmottant propose une exposition inédite, intitulée « HODLER MONET MUNCH ». Les oeuvres de Ferdinand Hodler, Claude Monet et Edvard Munch y seront présentées. Ces peintres sont essentiels pour comprendre la modernité européenne, entre impressionnisme, post-impressionnisme et symbolisme.

 

Zep, le « papa » de Titeuf, au musée des Beaux-Arts de Lille

Des projections animées de dessins au milieu d’œuvres séculaires, jusqu’au 31 octobre 2016, le Palais des Beaux-Arts de Lille accueille le dessinateur Zep. Le « papa » de Titeuf a eu carte blanche pour revisiter les collections du musée et donner sa vision très personnelle de l’histoire de l’art. Un choc des cultures destiné à attirer un public plus jeune.

Détail de l'affiche de Zep à l'Open Museum
Détail de l’affiche de Zep à l’Open Museum

Biblio : le Palais des Beaux-Arts de Lille sur wikipédia