Archives du mot-clé arts plastiques

Bonne journée avec KANDINSKY

Bonne journée avec Vassily Kandinski   (1866-1944)

Wassily Kandinsky1 (en russe : Василий Васильевич Кандинский), né à Moscou, est un peintre, graveur, théoricien de l’art, poète et dramaturge russe, naturalisé allemand puis français.

Considéré comme l’un des artistes les plus importants du XXe siècle aux côtés, notamment, de Picasso et de Matisse, il est l’un des fondateurs de l’art abstrait

=> découvrir également : l’exposition au Centre Pompidou (2009)

Le Bauhaus (1922-1933)

Le Bauhaus est une école d’architecture et d’art novateur, qui a pour objectif de fusionner les arts plastiques et les arts appliqués, et dont l’enseignement repose sur la mise en application théorique et pratique de la synthèse des arts plastiques. Kandinsky y retrouve ses anciens condisciples auprès de von Stuck, Paul Klee et Josef Albers. Il donne des cours dans le cadre de l’atelier de peinture murale, qui reprennent sa théorie des couleurs en y intégrant de nouveaux éléments sur la psychologie de la forme.


=> lire l’article sur le Bauhaus, rédigé par Bernard Johner


 

Publicités

2018-08 L’atelier du peintre Dominique Mantel

© Photo NR

Argenton/Creuse

Le 27 juillet dernier à Fresselines, le peintre argentonnais Dominique Mantel animait une conférence sur le thème du séjour creusois de Claude Monet. Il a notamment évoqué les fameuses séries réalisées par l’auteur des nymphéas, une technique qu’il aime reproduire, très présente dans son atelier du Moulin de Bord.

Fils et neveu de peintres et inspiré par Claude Monet, l’artiste a étudié à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, tout en se formant au métier d’enseignant. C’est au lycée Rollinat d’Argenton-sur-Creuse, où il est arrivé en 1974, qu’il a effectué sa carrière de professeur d’arts plastiques, tout en vivant sa passion pour le dessin, la peinture et la gravure.

Ceux qui visitent son atelier, ouvert au public chaque dimanche après-midi en période estivale et à la demande le reste de l’année, découvrent de grands tableaux et des petits formats aux thèmes extrêmement variés.

source : La Nouvelle République

2019-08 Des artistes auprès des enfants hospitalisés

photo : F.H.

L e Pont des Arts est une ASBL composée d’artistes professionnels qui rendent visite aux enfants hospitalisés de 6 hôpitaux bruxellois, dans 23 services différents. Ils proposent des ateliers d’arts plastiques, de danse, de jonglerie, de conte, de chant et de musique.

Source :  lacapitale.be

 

2019-08 Arp, le premier logiciel dédié aux arts plastiques

(c) Claude Husson ‘Paysage’

C’est grâce à son métier de professeur d’arts plastiques qu’il a découvert l’informatique dans les années 80. Depuis, Claude Husson ne cesse d’utiliser cet outil pour arpenter la peinture sous toutes ses formes. Comme le démontrent les 23 œuvres visibles actuellement à l’Atelier Legault.

Plus cartésiennes, plus rationnelles, plus… mathématiques. Ce qu’il réalise «est une série d’algorithmes, même si avec l’informatique, j’en ai d’autres», avoue celui qui, depuis plus de trente ans, a prouvé qu’on pouvait être peintre et avoir le teint maths.

(c) Claude Husson ‘Tableau 16’

Depuis 1982, plus exactement, année où il créé Arp, le premier logiciel dédié aux arts plastiques. Arp, comme Jean Arp, le célèbre peintre et sculpteur, qu’il admire. L’outil sera d’abord exposé au Musée Sainte Croix de Poitiers, où il enseigne alors, avant de se retrouver au Centre Georges Pompidou à Paris l’année suivante. «L’informatique ne joue pas contre l’homme mais avec», martèle-t-il. A noter qu’il a été consultant de l’Unesco pour l’enseignement artistique. 

Source : hautanjou.com

2019-07 ‘Coeur à Cœur’, un festival dédié aux arts plastiques (Essaouira)

credit photo : http://aujourdhui.ma

 

Essaouira – Le Festival  « Coeur à Coeur« , qui a soufflé récemment sa 4è bougie à Essaouira, à l’initiative de l’artiste-peintre Belaïd Belhaoui (1) se veut un événement singulier, conçu de manière à mettre les arts plastiques au service de l’action caritative.

Ce festival, dédié à mettre en lumière les arts plastiques dans toute leur beauté, la diversité de leurs styles et de leurs écoles, revêt également une importance humaine, car il offre un espace idoine aux artistes-plasticiens en vue d’apporter leur contribution aux efforts visant à promouvoir les valeurs d’aide, d’entraide et de solidarité envers les démunis.

« Nous considérons que ce festival comme d’ailleurs son nom l’indique +coeur à coeur+ est un vecteur sûr des valeurs de solidarité et surtout d’aide à tous ceux qui sont dans le besoin, étant donné que les recettes de cet événement sont collectées pour être versées aux enfants de l’association Ida Oublal des villages avoisinants dans la région d’Essaouira« , a confié à la MAP M. Belhaoui.

Il s’agit d’un festival de  « générosité et de soutien aux démunis », a-t-il enchaîné…

credit photo : http://www.mapmarrakech.ma

 

(1) artiste peintre marocain, né en 1948 à Casablanca. Adolescent, Belaid était déjà féru de dessin, puis  a étudié à l’Académie des Arts plastiques de la Garenne, à la Grande Chaumière, et à l’Académie Frochot – ancien Atelier de De Toulouse Lautrec de Paris. Sa formation couvre différents domaines des arts plastiques: le dessin, la peinture, la sculpture et la photographie.

credit photo : Skyrock.com

Après 30 années de vie Parisienne, Belaid Belhaoui est retourné au Maroc et s’est installé à Essaouira.

L’œuvre de Belaid Belhaoui porte un regard humaniste sur le Maroc et les marocains, témoignant de la fidélité de l’artiste à son pays.