Archives du mot-clé art russe

Slava Fokk, peintre de Krasnodar

L’artiste Slava Fokk appartient à la jeune génération de peintres du sud de la Russie qui, en l’espace de deux décennies, a créé un phénomène esthétique qui se distingue de l’art russe moderne. La ville de Krasnodar, dorénavant centre culturel renommé, rassemble ce courant artistique.

Ses œuvres se distinguent par une esthétique raffinée, et elles ne succombent pas aux extrêmes de « l’hyperréalisme ».

Depuis 2013, Slava coopère avec une galerie d’art néerlandaise, qui a exposé ses peintures lors d’expositions d’art de premier plan aux Pays-Bas. Maintenant, Slava vit aux États-Unis et peint une nouvelle série d’œuvres de manière néoclassique, avec un accent particulier sur les femmes.

Sa bio ; Homepage ;

Ivan Aïvazovski, peintre de marine

Aivazovsky, Ivan – Windmill on the Sea Coast, 1851

Ivan Konstantinovitch Aïvazovski , né à Théodosie (Crimée) le 17 juillet 1817 (29 juillet 1817 dans le calendrier grégorien) et mort dans cette même ville le 5 mai 1900, est un peintre russe d’origine arménienne. C’est un des maîtres de la peinture de marine qui a marqué l’histoire et les périodes romantiques et réalistes de l’art russe.

Les peintures d’Ivan Aïvazovski se distinguent par la recherche de la lumière et une approche émotionnelle remarquable. Grâce à cette atmosphère lumineuse et enchanteresse, les toiles du peintre s’emplissent de rêverie et d’émotion. Il peignait de mémoire et en retranscrivant ses sensations, sans études préalables, mais en se guidant simplement sur une esquisse brute au crayon.

Son œuvre est intimement liée à la mer.

Aivasovsky,Ivan – ‘La Vague‘ (1889)

Quand, en 1841, Aïvazovski peignait le tohu-bohu des eaux originelles à l’instant de la Création, Charles Baudelaire, lui aussi romantique contempteur du rationalisme laïcisant, écrivait en écho :

« Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer
. »

Et le poète d’articuler ce que le peintre donne à voir :

« Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d’une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux
. »

Aivasovsky,Ivan – Battle_of_SinopBataille navale russo-turque de Sinope, pendant la guerre de Crimée (1853)

Permalien : https://wp.me/p5riis-2rp

The Poet of Painting

Serge Marshennikov est né en 1971 à Oufa (Bachkirie, URSS).

Son grand-père était le directeur général d’une entreprise d’élevage de chevaux, son père, un ingénieur électricien et sa mère était dans l’éducation préscolaire.  Serge, dans sa jeunesse, s’est passionné pour le dessin, la peinture et la sculpture à partir de n’importe quel matériau, tout ce qui pouvait avoir sous la main.

Les délicats portraits féminins à l’huile de Serge Marshennikov capturent le cœur des collectionneurs du monde entier et sont exposés en permanence au Musée d’art moderne (El Paso), au Grace Museum (Abilene), ainsi que dans de nombreuses collections privées importantes en Russie, Angleterre, Danemark, France et Japon.

Bio : chantecler ; poésie et art ; Serge Marshennikov (@sergemarshen) ; artsper ;

2018-03 Oscar Rabine, peintre anticonformiste à l’honneur

Une soirée en honneur du 90e anniversaire d’Oscar Rabine, célèbre peintre non-conformiste russe, a été donnée par l’Ambassadeur de la Russie.

Oscar Rabine, figure emblématique de l’underground soviétique, a célébré ses 90 ans le 2 janvier dernier. Mais quand on le voit, quand on parle de lui, une seule et unique image se dégage: c’est un roc et un roseau. Solide comme un roc, travailleur acharné malgré son âge, ce peintre donne l’impression de posséder en lui une tige intérieure qui plie sous les épreuves de la vie, sans jamais se briser.
Et c’était également le sens profond de tous les messages solennels qui lui ont été adressés et lus à l’occasion d’une réception en son honneur à la Résidence de l’ambassadeur de Russie.

À Moscou, Oscar Rabin appartenait à l’époque à «l’école Lianozov», un groupe d’expérimentateurs avant-gardistes, auquel appartenaient également Vladimir Nemoukhine, Evgueny Kropivnitski, les poètes Vsevolod Nekrasov, Igor Choline et le jeune Édouard Limonov.

Oscar Rabine © Sputnik . Sergey Pyatakov

source : fr.sputniknews.com

Lire  : Oscar Rabin et ses « images clandestines » au Musée d’Art Multimédia (jul-2013) ;  Lisez plus sur l’art russe


Permalien : https://wp.me/p5riis-DB