Archives du mot-clé art moderne

2017-01 Conférences histoire de l’art : Picasso-Giacometti

Issy-les-Moulineaux – Conférences histoire de l’art : Picasso-Giacometti

Médiathèque des Chartreux, le dimanche 15 janvier 2017 à 16:00

Par Raphaël Fonfroide (1)

Les conférences histoire de l’art ont pour objectif de vous aider à comprendre les grandes expositions parisiennes du moment.

Sur réservation. 2 rue du Clos-Munier, 92130 Issy-les-Moulineaux- Tél. : 01 41 23 81 62

=> Contact et réservation

(1) Doté d’un Master 2 en Histoire de l’Art, Raphaël Fonfroide de Lafon est conférencier d’art contemporain. Après un parcours dans l’enseignement, il devient critique d’art en 2012.
Depuis 2010, il conduit des visites d’expositions temporaires dans les musées d’Ile-de-France (art moderne et contemporain) et assure plus de 60 conférences par an dans une dizaine de villes d’Ile-de-France et de province.

lien court : http://wp.me/p5riis-lX

2016-09 « Syrie… », installation-sculpture au Palais-Musée Carnolès (Menton)

Avec « Syrie… », Héléna Krajewicz et Rob Rowlands marquent profondément l’art.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils avaient impressionné en 2014 la biennale de l’UMAM (Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne) en faisant crouler les colonnes de la cour centrale du Château-musée de Cagnes-sur-Mer.  Cette année ils remportent un grand succès avec leur installation-sculpture « Syrie… », terriblement d’actualité, installée dans le Palais-Musée Carnolès à Menton. Mais laissons leur la parole avec les deux films qu’ils ont réalisés et qui présentent leur œuvre…

 

art-1609_syrie_installation-voilages_piece-jointe

 

La page de présentation de l’événement (sur le site de l’UMAM) donne accès à deux vidéos : l’une expliquant la double installation avec projection d’images sur des supports différents, construction/sculpture  en carton et des voiles transparents suspendus; l’autre présentant une « ville » en cartons déchirés construits/déconstruits pour dire la fragilité de nos existences, face à la guerre.

musee-des-beaux-arts-palais-carnolesLe jardin du Palais Carnolès, parmi la collection du musée, fait  découvrir les sculptures choisies par l’UMAM, vous ne manquerez pas la toupie de Stefano Bombardieri, mais aussi les œuvres de Valdelièvre, KKF, Pierre Manzoni, Stephan Chavanis, Jacky Coville… et ferez d’autres étapes-découvertes en vous promenant.

Source : blogs.mediapart.fr

 

2016-06 Femmes artistes…sortir des oubliettes de l’Histoire

ActuElles s’intéresse aux femmes dans le monde de l’art. Frida Kahlo, Louise Bourgeois ou Élisabeth Vigée Lebrun font partie de celles qui ont réussi à se faire un nom. Mais beaucoup d’autres sont tombées dans les oubliettes de l’Histoire, ou reléguées au rang de muse.

femmes artistes

Formation, interview, artistes, les beaux-arts, les ateliers et leur histoire, les cours mixtes… voir la vidéo

Paula Modersohn-Becker, artiste majeur de l’art moderne,  a vendu 3 toiles de son vivant, alors que son atelier est constitué de 750 oeuvres. Découvrir +

art1606_Paula Modersohn-Becker 2

art1606_Paula Modersohn-Becker 1

Le Street Art (art urbain, graffitis…) reste « masculin » et « macho », mais de nombreuses femmes deviennent reconnues sur cet art éphémère.  Ces grafeuses se battent contre les préjugés.

art1606_femmes artistes

source :  msn

biblio Street Art : Station16, Graffiti Street

 

2016-04 Paula Modersohn-Becker (Musée d’Art moderne – Paris)

capture d'écran (bandeau url Musée Art Moderne)
capture d’écran (bandeau url Musée Art Moderne)

Paula Modersohn-Becker… L’intensité d’un regard

Du 8 avril au 21 août 2016

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première monographie de Paula Modersohn-Becker (1876-1907) en France. Bien que méconnue du public français, elle est aujourd’hui une figure majeure de l’art moderne. Malgré sa courte carrière artistique réduite à seulement une dizaine d’années, l’artiste nous transmet une œuvre extrêmement riche que l’exposition retrace à travers une centaine de peintures et dessins. Des extraits de lettres et de journaux intimes viennent enrichir le parcours et permettent ainsi de comprendre combien son art et sa vie personnelle furent intimement liés.

6.paula_modersohn-becker_1876-1907 autoportrait_sur_fond_vert_avec_des_iris_bleus
6.paula_modersohn-becker_1876-1907 autoportrait_sur_fond_vert_avec_des_iris_bleus

Paula Modersohn-Becker s’affirme en tant que femme dans de nombreux autoportraits en se peignant dans l’intimité, sans aucune complaisance, toujours à la recherche de son for intérieur.

Paula Modersohn-Becker (German, 1876 - 1907 ), Two Peasant Girls, c. 1900, etching, drypoint and roulette on heavy wove paper, Gift of Ruth Cole Kainen
Paula Modersohn-Becker (German, 1876 – 1907 ), Two Peasant Girls, c. 1900, etching, drypoint and roulette on heavy wove paper, Gift of Ruth Cole Kainen

Elle entretient, tout au long de sa vie, une forte amitié avec le poète Rainer Maria Rilke. Leur correspondance et plusieurs œuvres en constituent de fascinants témoignages. Rilke rend hommage à l’artiste dans un poème, Requiem pour une amie, composé après sa mort à l’âge de 31 ans.

 

 

 

Informations générales

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
Tel. 01 53 67 40 00

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h

Plein tarif: 10 €
Tarif réduit : 7 €
Gratuit : -18 ans

Sources/Bibliographie

 

2016-01 Une grande collection privée d’art moderne à Beyrouth

C’est une exceptionnelle collection d’art moderne et contemporain arabe qu’ont constituée Ramzi et Bassel Dalloul. Plus de 3 500 pièces d’artistes libanais, irakiens, palestiniens, syriens, tunisiens, et qui comprend nombre d’œuvres majeures. Le tandem père-fils veut maintenant l’ouvrir au public. Avec un projet de musée en vue.

Liban_Beyrouth_fractale_p01-1-------------1_643458_large

 

Bassel Dalloul_DSC06745-1024x6833500 pièces d’artistes du Liban, d’Irak, de Palestine, d’Égypte, de Syrie, de Jordanie, de Tunisie, du Maroc, d’Arabie saoudite, du Soudan, du Yémen, etc., entreposées dans 4 appartements de 450 m2 chacun d’un même immeuble beyrouthin. Une collection initiée dans les années soixante par Ramzi Dalloul (ancien économiste aux Nations unies) qui a sélectionné avec soin les peintures et sculptures des pionniers de l’art moderne arabe.

Source : lorientlejour.com