Archives du mot-clé Art et Musique

2018-12 Michaël Jackson en peinture (expo Grand Palais)

Cette importante exposition initiée par la National Portrait Gallery de Londres sur Michael Jackson souhaite marquer ses soixante ans en 2018 et le dixième anniversaire de sa mort en 2019. Michael Jackson, icône de l’art contemporain révélera à quel point, le chanteur est devenu, depuis le moment où Andy Warhol [1928-1987] a utilisé son image pour la première fois en 1982, le personnage culturel le plus représenté du monde par les artistes contemporains les plus renommés.

  • Date : du vendredi 23 novembre 2018 au jeudi 14 février 2019
  • Tarifs : Tarif plein : 12 € / Tarif réduit : 9 €
  • Tél : 01 44 13 17 17
  • Web : http://www.rmngp.fr

Source : connaissancedesarts.com

Publicités

2018-07 Avec Jay-Z et Beyoncé, ‘le Louvre devient une marque cool’

La vidéo de Beyoncé et Jay-Z au Louvre renvoie à un défi des grands musées : faire parler de soi 

Tourné pendant deux nuits dans l’enceinte du Louvre, le clip de Beyoncé et Jay-Z au Louvre laisse à voir plusieurs tableaux majeurs de la collection permanente — La Joconde de Vinci, Les Noces de Cana de Véronèse, Le Sacre de Napoléon de Jacques-Louis David — et des œuvres moins connues du grand public — L’Officier de chasseurs à cheval de Géricault, la statue d’Hermès rattachant sa sandale, le Portrait d’une femme noire de Marie-Guillemine Benoist.

Pour le musée, l’opération est déjà un succès : depuis sa sortie, le 16 juin, le clip a été vu par plus de 80 millions de personnes. « On essaie de trouver des partenariats qui ont du sens », dit Anne-Laure Béatrix, directrice des relations extérieure du Louvre, qui veut exploiter cette visibilité pour toucher un public considéré comme éloigné de l’art classique, peu à même de faire la démarche d’une visite dans un musée comme celui-ci.

« Il y a une étincelle qui s’opère chez les jeunes quand on les accroche en utilisant cette référence, appuie Pierre-Hadrien Poulouin, médiateur du musée. Le Louvre devient une marque cool, où il peut se passer des trucs intéressants. »


Sources :  le Louvre devient une marque cooldéfi des grands musées – faire parler de soi

2018-12 L’histoire des Noirs dans la peinture

« On a tendance à penser qu’étudier l’art sous le prisme de la couleur est une entrée communautaire, ce qui est faux. »

Employees pose for photographers with an oil painting of black African muslim, Ayuba Suleiman Diallo, a freed slave, painted in 1733 by William Hoare, during a photocall at the National Portrait Gallery in London, on July 7, 2010. The gallery Wenesday launched an appeal to raise 100,000 GBP to aquire the image. AFP PHOTO / BEN STANSALL (Photo by BEN STANSALL / AFP)

Que dit la peinture de la perception des Noirs dans les sociétés européennes du XIVe au XXe siècles ? Après avoir étudié près de 5 000 tableaux sur lesquels figurent des personnages noirs, Naïl Ver-Ndoye et Grégoire Fauconnier en ont tiré l’anthologie Noir : entre peinture et histoire.

Cet ouvrage dense met en lumière des figures restées dans l’ombre de l’histoire de l’art. Leurs trajectoires singulières, du diplomate au soldat en passant par le domestique, éclairent l’histoire des relations entre l’Europe et l’Afrique.

Entretien avec Naïl Ver-Ndoye, professeur d’histoire-géographie.

Au-delà des préjugés, vous expliquez que les peintres ont eu du mal à reproduire la couleur des Noirs…

Les peintres ont fait de nombreuses expérimentations pour obtenir une teinte comme la mienne, c’est-à-dire marron. Il fallait faire des mélanges, travailler les pigments et le reflet de la lumière sur la peau. Or la lumière ne se reflète pas de la même manière sur les peaux noires ou blanches. On remarque cette difficulté dans les tableaux de Véronèse [1528-1588] datant de la Renaissance.

Le Radeau de la Méduse, exposé au Louvre, est l’un des tableaux les plus connus du grand public. On y voit trois hommes noirs. Le peintre Géricault les a volontairement ajoutés. Pourquoi ?

C’est un tableau militant. Géricault [1791-1824] raconte le naufrage d’une frégate coloniale sur les côtes mauritaniennes, le 2 juillet 1816. Sur le radeau, il fait figurer trois hommes noirs, dont un appelle au secours avec un haillon blanc. Pour les peindre, il s’est servi du même modèle, Joseph, un homme noir très connu à Paris. Il peint trois hommes alors qu’un seul a survécu au naufrage, pour interpeller sur le sort des Noirs et dénoncer la traite négrière.

accès vidéo


Lire aussi Avec Jay-Z et Beyoncé, « le Louvre devient une marque cool »


Sources : babelio.com  (« Noir » de Grégoire Fauconnier et Naïl Ver-Ndoye ; 27/09/2018)  ;  lemonde.fr

 

2017-02 Exposition Plumes, Galerie A l’Ecu de France (Viroflay 78220)

Exposition du 28 janv au 5 mars 2017

csm_plumes-d_ddc24672d2La plume associée à la légèreté, la douceur, la finesse et la volupté, est revisitée par des artistes aux univers variés. Place à la fantaisie avec ses innombrables motifs, ses reflets et ses couleurs subtiles. Elle devient matière à créer et elle est sublimée, transformée, façonnée et découpée par des artistes qui y imprègnent leur créativité avec une pointe de spiritualité et de poésie. La plume, symbole de liberté, de lien vers l’au-delà, ou d’espoir, inspire également en tant que sujet. Elle se raconte alors en céramique, bois ou encore peinture.

Le Vernissage est ce jeudi 2 février à 19h.

Il sera traditionnellement accompagné par une performance : musique et poésie avec François Rascal, voix, et Vincent Viala, piano,  « Plume d’ange… » poème lyrique de Claude Nougaro.

Galerie A l’Ecu de France, 1 rue Robert Cahen – 78220 Viroflay

Ouvert tous les jours de 14h à 19h. Entrée libre.

source :  ville-viroflay.fr  –  paroles de « Plume d’Ange » (Nougaro)

Vous voyez cette plume ?
Eh bien, c’est une plume…d’ange.
Mais rassurez vous, je ne vous demande pas de me croire, je ne vous le demande plus.
Pourtant, écoutez encore une fois, une dernière fois, mon histoire.

 

2015-10 Chagall, chanter la vie

67773_marc-chagall-dessin_440x260
Les émotions suscitées par la musique n’ont cessé d’influencer le peintre. Elles illuminent son art d’une irrépressible harmonie joyeuse que deux expositions retracent aujourd’hui.

Marc Chagall a tout d’un compositeur. Peintre de sa mémoire et de son émotion, il fond l’une et l’autre dans une troublante harmonie. De son monde imaginaire, fourmillant d’allusions à sa culture, à son enfance et à ses exils, il fait un théâtre.

Expo Philharmonie de Paris du mardi 13 octobre 2015 au dimanche 31 janvier 2016 

L’exposition Marc Chagall : les Sources de la Musique a reçu le soutien important de la Région Nord-Pas-de-Calais, de lille3000 dans le cadre de sa saison RENAISSANCE et d’un mécénat exceptionnel du partenaire officiel de La Piscine, le CIC Nord Ouest. L’exposition est aussi fidèlement soutenue par l’IRCEM. La scénographie est réalisée grâce au généreux concours des peintures Tollens, des moquettes Balsan et de la société Vandendriessche.

… lire+

 

Autres sources d’information
… Calendrier des grandes expositions artistiques à Paris, merci au Journal des Peintres