Archives du mot-clé art contemporain

2019-11 Les peintures de Picasso en sculptures 3D

 

page accueil – http://www.behance.net/omaraqil

Omar Aqil est un jeune artiste pakistanais qualifié dans le domaine de la typographie, de l’illustration et du graphisme. Il reproduit avec brio plusieurs des peintures les plus emblématiques de Pablo Picasso en sculptures 3D. Ses œuvres sont d’une précision incroyable, intégrant tous les détails de la peinture originelle.

« J’ai étudié son œuvre depuis le jour où j’ai commencé ma carrière d’artiste, son langage abstrait m’a toujours inspiré. » explique l’artiste sur sa page Behance. À travers ce mimétisme visuel, j’ai montré de quelle façon les « compétences » de chacun diffèrent, selon qu’elles soient utilisées par des individus aux systèmes de pensées différents, et comment les significations des formes peuvent changer et créer de nouvelles qualités physiques. »

Ainsi nous pouvons retrouver les peintures emblématiques «Femme au fauteuil rouge» de 1929, «La tête au chapeau» de 1947, et «La femme au chapeau vert» également de 1947, de l’artiste espagnol. Des portraits transformés en sculptures, dans tes tons pastel.

Vous pouvez retrouver toutes les œuvres d’Omar Aqil sur sa page Behance ici.

Source : golem13.fr


Permalien : https://wp.me/p5riis-11v

http://www.behance.net/omaraqil

 

http://www.behance.net/omaraqil

2019-11 Une usine transformée en lieu d’exposition d’art contemporain et café culturel

Dans le village de Saint Martin de Valamas, des artistes ont transformé une ancienne usine de bijoux en lieu d’exposition d’art contemporain et café culturel.

L’atelier du bijou s’est installé dans les locaux de l’ancienne usine Murat à Saint-Martin-de-Valamas en Ardèche. 5 avril 2019. © Radio France – Nathalie Rodrigues

 

À la fois lieu d’exposition et café culturel, la Nouvelle Manufacture a été rachetée à la mairie en 2014 par deux artistes, Antoine Abel et Juliette Rault.

C’est à la fois un musée et une pépinière d’entreprises. Il a été construit dans l’ancienne usine Murat, la première usine de bijoux en Ardèche ouverte en 1868.

Aujourd’hui, tout un collectif travaille à rénover le bâtiment pour en faire un lieu de vie. Au départ seulement résidence artistique, le lieu accueille un café culturel pour « ouvrir le lieu à un plus grand nombre de gens » et organiser des événements comme des concerts ou des conférences.

source : rcf.fr –  francebleue.fr

Ardèche – st-martin-de-valamas / Usine montalon @picclick.fr

2019-10 Les artistes plasticiens s’installent au Palais de Tokyo

‘Let It God (Santa)’, 2013, de Vydia Gastaldon. (COURTESY DE L’ARTISTE/PHOTO AURÉLIEN MOLE)

C’est un petit peuple qui ne fréquente plus les chapelles, qui ne se laisse plus porter par les courants ou les écoles. On ne lui connaît aucun chef, aucun manifeste. Des légendes lui prêtent des fortunes qu’il ne possède pas, ou rarement. C’est un peuple qui agace ou fascine. Les instituts de statistique viennent le jauger, le mesurer, l’étudier. En France, il existe environ 35 000 artistes plasticiens. Leur nombre a crû de 30 % entre 1991 et 2014. Près de la moitié sont des femmes (44 %). Une course vers la gloire et la prospérité ? Pas sûr.

Bien peu vivent de leur activité : parmi les artistes auteurs, 10 % à peine gagnent plus de 1 300 euros par mois. Et pourtant, jamais les écoles d’art n’ont été aussi remplies. La vie d’artiste, malgré son statut fragile et précaire, fait encore rêver.

Sans se soucier des modes

Le Palais de Tokyo réunit quarante-quatre créateurs pour célébrer une « scène française », toutes générations confondues, pour l’exposition « Futur, Ancien, Fugitif » jusqu’au 5 janvier 2020. Le panorama ne prétend pas être exhaustif, ni mettre en avant des hiérarchies. C’est open bar, l’art contemporain sous toutes ses facettes.

nouvelobs.com

Permalien : https://wp.me/p5riis-ZM