Archives du mot-clé Arménie

Ivan Aïvazovski, peintre de marine

Aivazovsky, Ivan – Windmill on the Sea Coast, 1851

Ivan Konstantinovitch Aïvazovski , né à Théodosie (Crimée) le 17 juillet 1817 (29 juillet 1817 dans le calendrier grégorien) et mort dans cette même ville le 5 mai 1900, est un peintre russe d’origine arménienne. C’est un des maîtres de la peinture de marine qui a marqué l’histoire et les périodes romantiques et réalistes de l’art russe.

Les peintures d’Ivan Aïvazovski se distinguent par la recherche de la lumière et une approche émotionnelle remarquable. Grâce à cette atmosphère lumineuse et enchanteresse, les toiles du peintre s’emplissent de rêverie et d’émotion. Il peignait de mémoire et en retranscrivant ses sensations, sans études préalables, mais en se guidant simplement sur une esquisse brute au crayon.

Son œuvre est intimement liée à la mer.

Aivasovsky,Ivan – ‘La Vague‘ (1889)

Quand, en 1841, Aïvazovski peignait le tohu-bohu des eaux originelles à l’instant de la Création, Charles Baudelaire, lui aussi romantique contempteur du rationalisme laïcisant, écrivait en écho :

« Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer
. »

Et le poète d’articuler ce que le peintre donne à voir :

« Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d’une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux
. »

Aivasovsky,Ivan – Battle_of_SinopBataille navale russo-turque de Sinope, pendant la guerre de Crimée (1853)

Permalien : https://wp.me/p5riis-2rp

Arshile Gorky, un artiste emblématique ‘américain-arménien’

Arshile Gorky, né Vosdanik Manoug Adoian, le 14 avril 1904 à Hayotz Dzor (vilayet de Van, Empire ottoman) et mort le 21 juillet 1948, à Sherman, Connecticut (États-Unis), est un peintre arménien naturalisé américain.

Il échappe au génocide arménien de 1915 et se réfugie avec sa mère et sa sœur à Erevan, en Arménie russe. Il émigre aux États-Unis en 1920 chez son père et s’inscrit à la Rhode Island School of Design. Rejoignant New York en 1925, il se forme à la Grand Central School of Art et devient enseignant.
Ses premières toiles sont influencées par CézannePicassoMiro. Plus tard il s’inspirera de l’automatisme surréaliste.

André Breton le considérait comme l’un des plus grands artistes dans l’histoire américaine.


À partir du milieu des années 1930, sa peinture acquiert une certaine reconnaissance. Malheureusement, une grande partie de son œuvre disparaît dans l’incendie de son atelier.
En 1947, il doit subir une opération chirurgicale aux conséquences traumatisantes.

Quelques liens intéressants : Arshile Gorky, emblématique peintre de la diaspora arménienne ; Manifeste du surréalisme ; le surréalisme ; Association culturelle arménienne ; Gorky, l’oublié de l’abstraction ;

Lien court : https://wp.me/p5riis-1Wy