Archives du mot-clé architecture

2018-12 Docteur Paper dissèque l’architecture urbaine

Depuis 2012, le dessinateur Jérôme Baillet a fait de sa passion du voyage, un art.  Il est à l’initiative du projet « Travel with me ».

“On a parfois sa propre vision du monde, et, grâce à mes crayons et mes stylos, je peux offrir un autre regard sur les paysages urbains qui nous entourent.”

Très attaché à la matière, Docteur Paper esquisse à l’encre une vision des villes qu’il affectionne. Architecture, design et typographie se mêlent pour révéler les coups de coeur de l’artiste.

Illustrations réalisées par Docteur Paper et disposées dans les rues de Nantes – Photo : Jérôme Baillet

Source : tema.archi

 

Publicités

2018-07 Stephen Wiltshire, artiste britannique dessine l’horizon de New-York de mémoire

#StephenWiltshire, diagnostiqué autiste à l’âge de trois ans, a depuis toujours communiqué à travers l’art, tout particulièrement par le dessin.

(c) lumieresdelaville.net
Cet artiste architectural a réussi à dessiner toute la ligne d’horizon de New York en 5 jours, après seulement un tour d’hélicoptère de 45 minutes au dessus de la ville. Il a créé un dessin incroyablement précis et détaillé, si bien qu’on peut découvrir également les fenêtres individuelles des bâtiments, ainsi que les plus petits bâtiments visibles uniquement à travers les espaces entres les autres bâtiments.

Vous pouvez découvrir davantage de ses oeuvres sur son site internet !


Source : lumieresdelaville.net

2018-07 Visitez Paris autrement…

Visitez Paris autrement : quand les immeubles se découvrent comme des trésors architecturaux.

Découvrir et décrypter en moins d’une heure des bijoux d’architecture, c’est le pari que s’est lancé la start-up parisienne Les Découvreurs.

« Aller en profondeur sur une thématique en particulier », c’est l’objectif d’Anaïs Terret. Lorsqu’elle a lancé sa start-up Les Découvreurs, en octobre 2017, la jeune femme de 29 ans avait un but concret : « Faire (re) découvrir des lieux confidentiels, des œuvres d’art cachées, des musées et des monuments insolites lors de visites guidées d’un nouveau genre. »

Les « visites guidées 2.0 », comme elle les appelle, accueillent jusqu’à 12 personnes. Et elle vise un public spécifique : les employés de bureau. « On propose aux gens qui bossent toute la journée de se reconnecter avec la culture. » Anaïs est partie du principe que de nombreux salariés passaient à côté de belles choses qui se trouvaient pourtant sous leurs yeux. Alors, pleine d’énergie, elle a décidé de mettre en place des visites de 45 minutes à 1 heure, en interaction avec un guide.

Paris, square Rapp (VIIe)

Source : leparisien.fr

2018-05 Les 10 musées les plus originaux

« Musée : institution permanente sans but lucratif au service de la société et de son développement ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation. »

A la lumière des classements réalisés par la BBC et par Le Vif, LumièresDeLaVille vous propose de découvrir les dix musées aux architectures plus originales les unes que les autres.

Le Biomuseo de Panama City au Panama. Imaginé par l’architecte Frank Gehry, il a ouvert en mai 2014.

Nous, ce que nous apprécions, c’est l’ancien théâtre transformé en bibliothèque (Argentine). Un patrimoine sauvé, un patrimoine accessible et partagé !


Permalien : https://wp.me/p5riis-D9

2018-02 La naissance du style Guimard (collection du musée d’Orsay)

Le musée d’Orsay conserve depuis 1995 l’important fonds de dessins (plus de 2 000) qui avait été déposé par l’architecte dans l’orangerie du domaine de Saint-Cloud en 1918 et sauvé in extremis de la destruction en 1968 par l’Association d’étude et de défense de l’architecture et des arts décoratifs du XXe siècle.

Depuis Hector Guimard (1867-1942) a fait l’objet d’une importante réhabilitation qui a mis en évidence l’importance du caractère abstrait de son vocabulaire ornemental pour la naissance de l’Art moderne.

A l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance d’Hector Guimard, le musée d’Orsay propose de revenir sur la formation de cet architecte emblématique de l’Art nouveau en présentant une sélection de dessins relatifs à ces années de formation à l’École des arts décoratifs puis à l’École des beaux-arts (1883-1893). Ceux-ci permettent de mieux comprendre la complexité des sources qui, avant la découverte en 1895 de l’architecture de Victor Horta, constituèrent le creuset du célèbre style Guimard.

En 1965, la ville de Paris donne à Montréal un entourage Guimard à l’occasion de la construction de son réseau de métro. Il a été installé au square Victoria, dans le centre-ville.

Connu principalement pour ses entrées du métro parisien, Hector Guimard fut avant tout architecte et designer. Il dessina des villas, hôtels particuliers et immeubles de rapport et créa également les décorations intérieures, meubles et objets divers, le tout dans un style raffiné très personnel.

Source(s) et bibliographie : 

 

Le « Castel Béranger » est l’un des tout premiers réalisés par Guimard alors qu’il n’a même pas 30 ans (1898). Malgré de vives protestations d’un certain public choqué par l’exubérance du style, le jeune architecte obtiendra avec le Castel Béranger le 1er prix de la plus belle façade de la ville de Paris.

Cet immeuble, à l’origine du succès de Guimard, est aussi considéré comme l’œuvre fondatrice du mouvement Art Nouveau.

LE CASTEL BÉRANGER
14 rue Jean de La Fontaine, 16e arrondissement

 

Lien court de cet article : https://wp.me/p5riis-zN