Archives du mot-clé aquarelle

[Peintres] Paysage d’hiver

Gudrun Rojahn « Winterlandschaft » – 1982, 43×36 , crêpe de chine, sennerlierfarben

Gudrun Rojahn, née en 1943 à Hamburg (Deutschland), a suivi des études sur la linguistique. En 1973, elle s’intéresse aux activités culturelles et artistiques, notamment aux différentes techniques et pratiques artistiques. Elle se spécialise sur la peinture sur soie, l’art décoratif de la soie et du textile, l’aquarelle sur soie… depuis 1978.

Elle expose régulièrement dans les Länder (Hambourg, Cologne, Essen, Düsseldorf, Dortmund… ).

[Peintres] L’Art au service de la Mode

Ursula Hess, Herbstauskland, 1982, 78×78, Pongée, princolor – Photo Galerie Smend

Ursula Hess, née en 1935 à Coblence (Koblenz, Deutchland) suivit un cursus artistique qui la formera à différentes techniques : aquarelle, travail et peinture sur soie, lithographie, graphisme, stylisme

Elle étudia ainsi le design graphique dans la Werkschule de Trèves (ancienne colonie romaine, haut lieu historique), les métiers de la Mode (Art et Fashion) à la Meisterschule de Mode de Münich, et la lithographie à l’Académie de Salzbourg (La vieille ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO), puis aux Beaux-Arts de Paris.

[Peintres] Peindre sur pongée

Christel Keller, Ohne Titel, 1982, 70×70, pongée – photo Galerie Smend

La pongée est un tissu léger constitué d’un mélange de laine et de bourre de soie, et utilisé pour l’ameublement, l’industrie vestimentaire. Au début du 20e siècle, la Chine exportait énormément vers les États-Unis.

Christine Keller, née en 1942, est connue pour exercer dans l’art de la soie et la couture. Ses techniques : huile, aquarelle, plume, tempera (peinture « a tempera »).

[peintres] Alexandre Louis Jacob

Alexandre-Louis Jacob (1876-1972) était surtout connu pour ses paysages lustrés, avec une observation particulière des plans d’eau. Sa technique consistait à appliquer des pigments à l’huile avec un pinceau sec.

Né à Paris, France, où il a étudié sous Eugène Claude à l’Académie des Beaux-Arts, l’artiste a commencé à exposer en 1899 dans divers salons de la ville. Il était membre de la Société des Artistes Français, de la Fédération Française des Artistes Aquarellistes et de la Société des Paysagistes et Sculpteurs Français. Il a également été membre du Salon d’Hiver et membre honorable de Lagny. Il était également officier de l’Instruction publique.

Il rejoint l’Union des Beaux-Arts de Lagny avec Édouard Léon Cortès, Maurice Louis Monnot et Henri Lebasque en 1926.

Le gouvernement français, la ville de Paris et le conseiller juridique de la Seine ont acheté de nombreux tableaux.

Mieux connaitre sa bio et ses oeuvres : artnet ; Tutt’Art (page bien documentée); Pinterest ;

[Peintres] Yann Letestu

Yann Letestu
Entre deux Trains
Aquarelle, huile et acrylique sur carte marine marouflée sur toile
dim. : 65 x 92 cm @galeriefrancony

Très jeune, Yann Letestu a silloné les mers, l’Atlantique, de Marseille au Venezuela…. Un périple d’un an qui lui laissera le gout des voyages et dont les peintures portent l’empreinte de ses souvenirs du Sud marocain et de voyages marins, déclinés sur des supports tout aussi variés que la toile ou d’anciennes cartes marines chinés chez des antiquaires et les libraires.

Diplômé de l’Institut des Arts Visuels d’Orléans, Yann Letestu a aussi réalisé des décors d’opéra ainsi que des illustrations pour l’édition.

Voir+ sur son site et/ou le site de la Galerie Francony

Autres sources : galerie 1809 ; artsper.com ; patchwork Google