2015-11 Douai… le visiteur emprunte l’œuvre qui lui plaît !

Clotilde Lacroix, directrice de L’Inventaire, et Anne Labourdette, conservatrice du Musée de la chartreuse
Clotilde Lacroix, directrice de L’Inventaire, et Anne Labourdette, conservatrice du Musée de la chartreuse, devant des œuvres exposées.

Grâce à une association lilloise, « La Chartreuse » propose une exposition d’art contemporain « Dédicaces, une collection en partage« , où le visiteur peut emprunter l’œuvre qui lui plaît. L’œuvre décrochée étant immédiatement remplacée par une autre. L’exposition se déroule du  28 novembre 2015 au 28 février 2016.

Initiative innovante initiée par l’association L’Inventaire, créée en 2009 à Hellemes, un quartier de Lille. L’association propose de mettre à disposition un fonds d’œuvres contemporaines (« Artothèque« ) par le biais de prêts, de dons et d’une importante donation. Particuliers et entreprises  peuvent emprunter des œuvres pour une durée de quelques mois. Ainsi, près de 1000 tableaux ont été exposés « différemment ».

Comment faire ? quelles conditions… lire+

Le Musée de la Chartreuse
Lille_musée de la chartreuse (2bandeau url)
(c) La Chartreuse (bandeau url)

Installé depuis 1958 dans l’ancien couvent des Chartreux édifié de 1663 à 1725, le musée de la Chartreuse à Douai est l’un des plus grands musées de France. Il offre au visiteur son architecture flamande enrichie au XVIIIe siècle de l’élégance française. Les noms prestigieux de Bellegambe, Véronèse, Carpeaux ou Rodin reflètent à la fois la variété mais aussi la qualité de ses collections qui parcourent, du XVe au XXe siècle, la peinture, la sculpture et les arts décoratifs en Europe.

Publicités

2015-11 Peace and Light, 300 lumières contre le terrorisme

(c) http://www.ville-viroflay.fr
(c) http://www.ville-viroflay.fr

Plus de 300 viroflaysiens étaient réunis le 19 novembre pour la performance collective de Konte RAST dans le cadre du vernissage de l’exposition « Lumières ». Sous la direction de l’artiste, ils ont esquissé avec des lampes la désormais célèbre Tour Eiffel entourée du signe de la Paix. Une œuvre hommage intitulée « Peace and Light ».

source

Découvrez également l’actu et la galerie de Konte Raste sur son blog « la technologie n’est qu’un outil qui prolonge la main…« 

2015-11 Un biodétecteur fongique pour la préservation du patrimoine

En France, plus d’un tiers du parc de logements est touché par le développement de moisissures, source de diverses pathologies, notamment respiratoires (risques sanitaires, contamination de l’air intérieur). La France comptait 40 % de logements touchés par ce problème en 2007. Or, seulement 10% de ces contaminations sont visibles. Aussi, sans le savoir, une majorité d’occupants est exposée à ces contaminants délétères (plus de 7 millions de français sont allergiques).  (source : Wikipédia)

champignon_mérules_fongique

De nombreux éléments sont touchés : livres, tapis, murs, boiserie, vêtements, alimentation… Certaines moisissures, qui sécrètent des mycotoxines, sont responsables d’intoxications alimentaires, d’autres sont plus résistantes et indétectables au goût. Les effets de ces polluants sur la santé peuvent donc être particulièrement alarmants. Deux facteurs sont en cause :   les composés organiques volatils (COV), les spores.

Détail de développement de moisissures (visite-d-atelier.blogspot.com)
Détail de développement de moisissures (visite-d-atelier.blogspot.com)

Les autres lieux de vie tels que les écoles, hôpitaux, maisons de retraite, bureaux sont également concernés. Certains secteurs d’activités sont particulièrement vigilants : l’agriculture,  la fromagerie et… les tableaux !…  une enquête de l’École du Louvre Junior Conseil montre qu’un quart des monuments historiques et environ la moitié des collections nationales, sont infestés.

Les enjeux sont donc d’améliorer l’hygiène des lieux de vie et de préserver le patrimoine.

Dans cette situation, et pour « nettoyer » les toiles,  le Restaurateur de tableaux apporte toutes ses compétences et son savoir-faire.

En ce qui concerne la détection d’aérocontaminants, le  CSTB détecte les moisissures en temps réel, grâce à une nouvelle technologie dorénavant mise à disposition des musées.

biodetecteur-fongique-121015Le CSTB, labellisé Carnot, a développé le biodétecteur fongique pour préserver la santé des usagers et la qualité des bâtiments. Cette balise de surveillance est aussi discrète qu’efficace. Elle détecte tout développement de moisissures à un stade très précoce, même si celles-ci sont récentes ou cachées. Un atout pour intervenir dans les meilleurs délais !

Une pré-série industrielle, en cours d’élaboration, a fait l’objet de tests en laboratoire. Dès 2015, des actions de démonstration in situ sont envisagées dans des musées, champignon_mérules_fongique 2bibliothèques et archives, en collaboration avec le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH), la bibliothèque nationale de France (BnF) et les Archives nationales.
Ce projet a été lancé en 2007, suite au développement, par la division Agents Biologiques et Aérocontaminants du CSTB, d’un Indice de contamination fongique breveté, permettant de détecter des proliférations récentes ou cachées (derrière un revêtement par exemple).

 

Bibliographie:

CSTB: Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

Environnement-magazine

Prix des Techniques innovantes pour l’Environnement

Wikipédia

Restauration de tableaux

 

 

 

2015-11 Exposition « Les Amis des Arts » (Chaville)

Le 38ème Salon des Amis des Arts de Chaville, sous la présidence de Nicolle Paillet et sous le patronage de J.J Guillet, Maire de Chaville,  se déroulera à l’Atrium de Chaville (Espace Louvois)…

du 27 novembre au 8 décembre 2015

Le thème est « invitation au voyage »

plaquette d'invitation
plaquette d’invitation

Autour des deux Invités d’honneur, la sculptrice Nadine Enakieff (Peintre Officiel de l’Armée) et le Peintre Célestin Messaggio, un « Pivot d’honneur » est constitué de Nicole Elkon, Graciela Grimaldi, Julie Roussin-Bouchard, Christiane Ruiz-Jancovic, Paul Billard, Yong Man Know (Peintre Officiel de la Marine), Hervé Loilier.

 

38è salon AmisArts (invités honneur)

En savoir + sur l’exposition (ici)

 

avec l'aimable autorisation de (c) Bruno Atamian
avec l’aimable autorisation de (c) Bruno Atamian

 

 

La Passerelle des Arts a le plaisir de vous faire savoir que l’un de ses professeurs, Bruno Atamian, y exposera une de ses œuvres (« Un parapluie pour 2 « )

 

 

 

 

 

… ainsi que Frédérique de St-Paul, élève de l’un des cours de La Passerelle des Arts.

Une des Alhambra de la collection de Frédérique de St-Paul (avec son aimable autorisation)
Une des Alhambra de la collection de Frédérique de St-Paul (avec son aimable autorisation)

Visitez la galerie de notre site

2015-10 Halloween, fêtée par les enfants

En référence à la page publiée par Wikipédia, Halloween ou l’Halloween (usage canadien) est une fête originaire des îles Anglo-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint. Son nom est une contraction de l’anglais All Hallows Eve qui signifie the eve of All Saints’ Day en anglais contemporain et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ».

À l’origine, le symbole d’Halloween était un navet contenant une bougie pour commémorer la légende de Jack-o’-lantern

(dessin de Gaëtan)
(dessin de Gaëtan)

(Jack à la lanterne), condamné à errer éternellement dans l’obscurité entre l’enfer et le paradis en s’éclairant d’un tison posé dans un navet. Le navet fut progressivement remplacé par une citrouille. Même s’il y a une tradition des Îles Britanniques consistant à sculpter une lanterne à partir d’un rutabaga ou d’un navet, la pratique fut associée à Halloween en Amérique du Nord, où la citrouille était plus large et plus facile à sculpter.

En Bretagne (Finistère), les enfants sculptaient les betteraves pour jouer des tours aux villageois.

Cette année, Bruno ATAMIAN, professeur, s’est pris au jeu pour faire travailler les enfants sur ce thème. Ambiance assurée !

D’abord, construire le thème avec les jeunes peintres en imaginant le décor, poser les ingrédients automnaux, orienter l’éclairage.

Mise en scène et éclairage (clin d’œil aux Bretons, avec le verre de cidre)
Mise en scène et éclairage (clin d’œil aux Bretons, avec le verre de cidre)

L’objectif est de « casser le rythme avec un décor« , énonce Bruno, et d’ajouter…  « pour faire travailler les enfants sur une ambiance d’ombre portée, tout en jouant sur les couleurs et la perspective« .

dessin de YANIS
dessin de YANIS

 

Les enfants ont « adoré »… avant de fêter Halloween, en se déguisant et en invitant les « voisins » à réécrire la tradition lors du porte-à-porte (friandises, bonbons, gâteaux).

 

 

… Chapeau, les enfants 🙂 pour ce jour le plus magique de l’année !

dessin de LINA
dessin de LINA
dessin de MARGOT
dessin de MARGOT
dessin de ANDRIANA
dessin de ANDRIANA

RIMG0060 (bd)

La Maison des Peintres, pour promouvoir et développer la pratique des arts