Archives pour la catégorie Social, solidaire et collaboratif

2015-12 Arts, culture et diversité, des atouts essentiels à la vitalité des villes

le philanthrope Pierre Lassonde (Québec)_ORIGINALQuel est le parallèle entre le monde des affaires et le monde des arts ?

Les sociétés aujourd’hui, pour être novatrices, doivent être créatives. Les deux profitent l’un de l’autre. Regardez le parcours de Steve Jobs, qui disait que son meilleur cours, c’était la calligraphie. On voit ce qu’il a bâti. Alors, on ne peut pas les dissocier l’un de l’autre.

Pour Pierre Lassonde, important homme d’affaires qui a fait fortune dans le secteur minier et considéré comme l’un des plus grands collectionneurs et défenseur de l’art du Québec, le développement des villes passe par la diversité, un atout essentiel à leur vitalité.

Et d’ajouter « … les entreprises devraient avoir une responsabilité sociale sur le plan des arts et de la culture. Temps, Talents et Trésor  sont les trois T de la philanthropie« .

Source

Publicités

2015-12 La « Grotte de Malakoff », un patrimoine en danger…

L’artiste Jean-Michel Chesné est un passionné de constructions insolites et d’architectures marginales. En 1992, la visite du Palais Idéal du Facteur Cheval a été « un véritable choc et révélatrice à tout point de vue », comme il le précise sur son blog et de souligner « une forte passion qui m’a amené un jour de 1997 à la décision de bâtir à mon tour. Depuis j’ai pu édifier la Grotte-Chapelle et réaliser un jardin de mosaïques que certains d’entre vous on déjà vu et que je continue à développer».

Jean-Michel Chesné _Jardin des Mosaïques (1)

Vous trouverez à Malakoff, rue Avaulée (département des Hauts-de-Seine, 92) ce lieu original et singulier (une maison du début du 20ème siècle, dotée de moulures extérieures -têtes au-dessus des ouvertures- et intérieures -scènes de genre-, un Jardin aux murs décorés de mosaïques et la Grotte).

Or, la commune a mis en place un nouveau plan d’urbanisme (PLU), ce qui conduit à frapper d’alignement (et de destruction) la rue Avaulée.

Jean-Michel Chesné se bat depuis quelques semaines avec ses voisins, ses amis, ainsi que des personnalités du monde de l’Art Brut et Singulier, pour tenter de sauvegarder ce lieu poétique. Un dossier a été constitué.

Pour soutenir le projet de sauvegarde de ces trésors d’Art Brut, suivez le lien vers la pétition, émise par l’artiste et signez électroniquement.

Jean-Michel Chesné_La grotte.jpg

Découvrez l’art de Jean-Michel, sur son blog

 

 

 

2015-12 En Chine, un artiste transforme l’air pollué en brique

A raison de quatre heures par jour, l’artiste chinois Jianguo Xiongdi a passé 100 jours dans les rues de Beijing pour dénoncer des niveaux historiques de pollution atmosphérique en aspirant suffisamment de poussière d’air pollué… pour en fabriquer une brique.

Selon son projet artistique “Projet de poussières”, cette brique va être utilisée dans un chantier pékinois parmi les matériaux de construction. “Un jour, toutes les ressources de la Terre s’épuiseront, nous serons aussi des poussières”, écrit le jeune artiste.

chine-air-pollution-brique-ban

lire+

2015-10 Et si on fabriquait de la peinture végétale ?

Fruits et légumes de saison peuvent inspirer les artistes en herbe, notamment les enfants. La preuve !

Courant octobre, Ouest-France.fr publie un article sur la fabrication de peinture avec du chou rouge ou de la betterave, question d’exercer le « sens créatif » des enfants « à partir de matières du quotidien que sont les fruits et les légumes. »  Edwige Renaud, installée depuis deux ans dans la zone d’activité de Toulhouze à Mûr-de-Bretagne, et responsable d’identi’terre, structure d’éducation à l’environnement, a de la suite dans les idées pour parler nature.

Avec la peinture végétale, les enfants exercent leur « sens créatif à partir de matières du quotidien que sont les fruits et les légumes. » Ces denrées naturelles sont pleines de ressources et de couleurs. « Ce sont des denrées périssables et éphémères. On peut en extraire les pigments pour dessiner. C’est une façon de se surprendre avec des légumes de saison. » Un atelier ludique et créatif a réalisé avec un adulte, bien sûr !

Voir la vidéo

Et si on fabriquait de la peinture végétale

La Réserve des arts…

Professionnels et étudiants du secteur culturel, …
La Réserve des arts vous propose des matériaux originaux de qualité pour vos créations, un lieu d’échanges unique et de nombreuses opportunités.

En savoir plus

200m2 d’ateliers professionnels + 800m2 de matériaux de récupération =1000m2 de cohabitation entre matériaux, machines, outils et créateurs

Cet espace atelier permettra aux professionnels :

– De travailler les matériaux déjà présents sur place.

– De se perfectionner dans les techniques de création par le réemploi via des formations techniques.

– …

Ce qu’on y trouve

– Textile (coton, synthétique, cuir, alcantara, en rouleau et coupons)
– Beaux-arts (papiers, cadres…)
– Décoration (peintures, papiers peints, moulures…)
– Quincaillerie (charnières, vis, poignées, équerres, …)
– Éclairage (lampes, carcasses de ligne d’éclairage…)
– Construction (panneaux de bois, châssis, profilés métalliques, carton, plexiglas, polycarbonate…)
– Mobilier (châssis, chevalets, tables…)

Voir +

Adresses & contact

La Réserve des arts
Rue Prévost Paradol (partie piétonne) 75014 Paris

Métro Porte de Vanves
Bus 58, arrêt Colonel Monteil
Velib’ station n°14122
Autolib : 229 rue Raymond Losserand / 11 avenue Georges Lafestre

Horaires d’ouverture : Du mercredi au samedi de 14h à 19h

contact@lareservedesarts.org

Source : Kisskissbank