Archives pour la catégorie Portraits d’artistes

2016-12 Expo Galerie du Colombier

GALERIE DU COLOMBIER
Village Saint Honoré
91 rue Saint Honoré 75001 PARIS

accueille Frédérique de Saint Paul*, Françoise Rebeyrotte* et Pierre-Jean Veillard

du mardi 5 décembre au samedi 10 décembre 2016 de 15 h à 19 h
(lundi sur rendez-vous 06 08 14 46 50)

Frédérique de Saint Paul
Frédérique de Saint Paul

Peintures
Vernissage mercredi 7 décembre à de 18h à 21h
Exposition du 5 au 10 décembre 2016
MétroLouvre-Rivoli
Bus : Ligne1- bus72 arrêt Pont Neuf

Accès via Google map

galerie-colombier

* élèves de La Passerelle des Arts

lien court : http://wp.me/p5riis-jM

Publicités

2016-11 Quelques livres (Japon, les femmes artistes, les impressionnistes…)

  • « Japon : l’archipel du sens » de Michael Lucken
  • Les pionnières : femmes et impressionnistes
  • Les impressionnistes, loisirs et mondanités
  • Gustave Caillebotte de la ville à la campagne
« Japon : l’archipel du sens » de Michael Lucken

japon-larchipel-du-sensPays asiatique hautement développé, 3e puissance économique mondiale à l’aise dans la mondialisation, le Japon est aussi la terre des légendaires samouraïs, dont la culture imprimerait encore de sa marque une société apparemment ultra-moderne, mais qui serait restée dans le fond traditionnelle.

Michael Lucken, professeur d’histoire et d’histoire de l’art du Japon à l’Inalco ( Institut national des langues et civilisations orientales), nous montre combien au contraire, les valeurs culturelles nippones et européennes (et en particulier notamment l’influence de la littérature française, du christianisme et de la culture grecque) sont imbriquées et souligne comment les deux civilisations se sont appropriées celles-ci.

Professeur d’histoire, d’art et d’histoire de l’art du Japon à l’Inalco, Michael Lucken est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Les Japonais et la guerre, 1937-1952, pour lequel il a reçu le prix Thiers de l’Académie française en 2014.

Source : metamag.fr

 

Les pionnières : femmes et impressionnistes

Ed. Des Falaises

les-pionnieres-livre-artAu programme : une présentation détaillée de la vie de ces femmes. Celles qui – durant les années 80 – tentaient de faire leur place au sein de mentalités masculines étriquées. Des hommes persuadés que les femmes artistes-peintres, ne pouvaient pas être connues et reconnues pour leur talent et leur créativité.

 

source : francenetinfos.com

 

Les impressionnistes, loisirs et mondanités

Ed. des Falaises

les-impressionnistes-loisirs-et-mondanites-ed-des-falaisesOn retrouve ici les plus grands du genre : Renoir, Monet, Manet, Caillebotte, Courbet, Gauguin, Morisot, Boudin et bien d’autres. Les légendes qui accompagnent chaque peinture nous livrent de délicieuses anecdotes sur ces premières baignades, notamment autour des femmes, de la pêche, et autres loisirs nautiques. Certains tableaux immortalisent ces moments avec beaucoup de réalisme, d’autres sortent complètement de l’imagination des peintres. La mer est devenue un lieu moderne et chaleureux. On participe à de véritables moments de délectation, de plaisirs intenses, chics et mondains.

source : francenetinfos.com

 

Gustave Caillebotte de la ville à la campagne

Éd Des Falaises

… une narration autour de deux grands axes représentatifs de ses œuvres : son amour inconditionnel pour Paris et son admiration sans faille pour la Nature.

Gustave Caillebotte aimait certes l’agitation de Paris, mais il prenait aussi plaisir à se retrancher à la campagne pour se ressourcer. C’est dans son cocon familial à Yerres qu’il fera ses premiers croquis, avec une prédilection pour le vert et le bleu. Il nous offrira des peintures débordantes de végétations, aux formes géométriques plutôt simples. Une période durant laquelle on découvre sa passion pour les fleurs et leurs couleurs : les roses, les dahlias, les chrysanthèmes, les capucines, les marguerites ou encore les orchidées qu’il peint à plusieurs reprises. Amateur de voile, il peindra aussi beaucoup d’eau : « Voiliers à Argenteuil » (1888). Peu de natures mortes (1880 – 1882) mais quelques-unes néanmoins très réussies : « Fruits à l’étalage » ou encore « Nature morte aux huitres ».

Source : francenetinfos.com

lien court : http://wp.me/p5riis-jn

2016-11 Quelques expositions d’hier, d’aujourd’hui et de demain…

  • Exposition « Speedy Graphito, un art de vivre », Musée du Touquet-Paris-Plage (22 octobre 2016 au 21 mai 2017).
  • Fresnes, une conférence sur la gravure libertine (conférence du 19 novembre)
  • Foire d’art contemporain Art Up à Rouen (du vendredi 7 au dimanche 9 octobre 2016)
  • Rodin, l’exposition du centenaire au Grand Palais (du 22 mars au 31 juillet 2017)
  • Mexique 1900-1950, l’exposition du Grand Palais (du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017)
  • Tobeen, poète du cubisme en Baie de Somme (26 novembre)
    Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme au musée d’Orsay (du 15 novembre 2016 au 5 mars 2017)
  • Pissarro, l’exposition au musée du Luxembourg (du 16 mars du 9 juillet 2017)
Exposition Speedy Graphito, un art de vivre

Une exposition présentée au Musée du Touquet-Paris-Plage (22 octobre 2016 au 21 mai 2017).

Alter Natif, 1989
Alter Natif, 1989

Olivier Rizzo alias Speedy Graphito expose depuis plus de trente ans son regard amusé et ironique sur le monde. Des murs peints aux expositions, ses œuvres reflètent la mémoire de notre époque.

La rétrospective, à travers soixante-dix oeuvres de l’artiste : peintures, dessins, sculptures, photographies, installations et vidéos, propose un parcours à la fois thématique et chronologique, des années 1980 à nos jours.

Le musée du Touquet se trouve à l’angle de l’avenue du golf et de l’avenue du château, au cœur de la forêt. Les collections sont installées dans la villa Way-Side, villa typiquement touquettoise (Wikipédia)
Adresse : Avenue du Château, 62520 Le Touquet-Paris-Plage
Téléphone : 03 21 05 62 62

Source : artactu.com

 

Fresnes, une conférence sur la gravure libertine

Professeur de littérature française à l’université de Paris VIII, Patrick Wald Lasowski a animeé ce samedi 19 novembre, à la bibliothèque Gabriel-Bourdin de Fresnes, une conférence intitulée « La gravure libertine ou le plaisir en scène ». Entre galanterie et obscénité, la gravure libertine, qui a connu son essor au XVIIIe siècle, se situe à la croisée de l’histoire de l’art et de celle de la sexualité.

Source : leparisien.fr

 

Foire d’art contemporain Art Up à Rouen 

50 galeries et 250 artistes présentés

art-up-a-rouen-_1031-tab-sImplantée depuis 9 ans à Lille (Nord), cette foire d’art contemporain destinée au grand public ouvre une antenne à Rouen (Seine-Maritime) pour la première fois du vendredi 7 au dimanche 9 octobre 2016. Trois jours pour découvrir l’art d’aujourd’hui au Parc Expo de Rouen.

source : tendanceouest.com

 

Rodin, l’exposition du centenaire au Grand Palais

web12-auguste-rodin_m_ditation-sans-bras_mus_e-rodin_photo-christian-baraja_largeLe Grand Palais célèbre le centenaire de la mort du sculpteur Auguste Rodin (1840-1917) dans une grande exposition à voir du 22 mars au 31 juillet 2017. À travers 200 travaux du maître, le musée rend hommage à un artiste dont l’influence a été immense, sur ses contemporains comme sur ses successeurs, ici présents en nombre.

À ses côtés, Antoine Bourdelle, Constantin Brancusi, Pablo Picasso, Henri Matisse, Alberto Giacometti, Joseph Beuys, Georg Baselitz, Antony Gormley, en héritiers, successeurs et pourfendeurs. C’est donc à la fois l’oeuvre et le mythe de Rodin qui sont ici étudiés : ambitieux !

Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris
M° Champs-Elysées Clemenceau
Tarif : 13 euros (tarif plein) – 9 euros (tarif réduit)

source : sortiraparis.com

 

Mexique 1900-1950, l’exposition du Grand Palais

Le Grand Palais invite le public parisien à un grand et beau voyage dans le Mexique de 1900 à 1950. À travers un panorama complet de la création artistique (peinture, sculpture, architecture, musique…), l’exposition offre une immersion unique dans un pays d’une créativité sans borne. À voir du 5 octobre 2016 au 23 janvier 2017.  Voir la vidéo.
mexique-1900-1950-video-capture
Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris
M° Champs-Elysées Clemenceau
Tarif : 13 euros (tarif plein) – 9 euros (tarif réduit)

Source : sortiraparis.com

 

Tobeen, poète du cubisme en Baie de Somme

Félix-Elie Bonnet, alias Tobeen, peintre des avant-gardes, a vécu, travaillé et fini son existence à Saint-Valery-sur-Somme, où une conférence va lui être consacrée le 26 novembre.

La nageuse, huile sur toile du peintre Tobeen (45,5 cm X 55 cm)
La nageuse, huile sur toile du peintre Tobeen (45,5 cm X 55 cm)

Alias Félix-Elie Bonnet, né en 1880 à Bordeaux et mort et enterré en 1938 à Saint-Valery-sur-Somme, en Picardie maritime. Il est méconnu, hors les spécialistes, et pourtant auteur d’œuvres tout à fait originales, d’inspiration cubiste, adoucies par «  une tâche mouchetée qui confère à ses œuvres (…) un aspect velouté captant la lumière dans une douce sensualité  », écrit Jean-Luc Destruhaut, du musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Lequel a consacré une exposition à Tobeen, en 2012 : « Tobeen, un poète du cubisme ». Cet artiste a beaucoup représenté le Pays Basque (Pelotaris), le monde du cirque (L’écuyère), les paysages, les travaux des champs, les bouquets de fleurs.

Parcourir ses oeuvres.

Source : courrier-picard.fr

 

Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme
"Renoir", par Bazille
« Renoir », par Bazille

Le musée d’Orsay accueille une remarquable exposition autour du peintre Frédéric Bazille (1841-1870), impressionniste de la première heure au talent certain, mais mort à 28 ans, trop tôt pour laisser dans l’histoire de l’art la même empreinte qu’un Monet ou qu’un Pissarro. Son oeuvre montre toutefois son génie, que l’on découvre avec bonheur du 15 novembre 2016 au 5 mars 2017.

Ouverture de 9h30 à 18h le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche
De 9h30 à 21h45 le jeudi
Tarifs : 12 (plein), 9 (réduit) 

Source :  sortiraparis.com

 

Pissarro, l’exposition au musée du Luxembourg

Le musée du Luxembourg accueille une grande exposition consacrée au peintre impressionniste Camille Pissarro (1830-1903) du 16 mars du 9 juillet 2017. Première grande rétrospective depuis 35 ans en France, elle se concentre sur les vingt dernières années de vie et de création du peintre, une période méconnue mais riche de magnifiques toiles.

19, rue de Vaugirard – 75006 Paris
12 euros (tarif plein) – 8,5 euros (tarif réduit)

source : sortiraparis.com

 

lien court : http://wp.me/p5riis-jz

2016-12 Exposition « Douze au Carré » (Versailles)

flyer-expo-douze-au-carre-la-danse-du-roiDu 13 au 18 décembre 2016, au Carré à la Farine -Versailles, le groupe d’artistes prénommés « Les Douze » présenteront leurs oeuvres : travaux individuels, travaux collectifs sur le thème de la transparence.

La Passerelle des Arts est ravie de vous mentionner cet événement artistique, d’autant que certains de ces artistes ont rejoint l’association pour bénéficier d’un espace de travail, pour partager leurs flyer-expo-douze-au-carre-transparencespassions et explorer leur propre voie.
Place du Marché Notre-Dame
Du mardi au dimanche de 12h à 19h

La salle d’exposition dénommée « Carré à la Farine » située dans la halle à la Farine de la Place du marché Notre-Dame accueille toute l’année (hors vacances scolaires) expositions, conférences et manifestations diverses, exclusivement culturelles ou artistiques.

Elle peut être mise à disposition de tiers, en dehors des périodes d’occupation requises pour les besoins de la Ville de Versailles.

cf. les Modalités d’utilisation de la salle

Lien court : http://wp.me/p5riis-j8

2016-11 Le garage Touloux accueille l’art contemporain (Nozay, Pays-de-la-Loire)

A Nozay, 36 artistes présentent toiles, peintures, sculptures et photographies. Une expo dans un ancien garage de 500 m2, à découvrir dès ce vendredi 11 novembre jusqu’au dimanche 13 novembre. L’association Super, qui organise le rendez-vous, en prévoit deux autres à la fin du mois de novembre et en décembre.

Romain Boulay, président et fondateur de l’association MPVite, invite le public à une balade artistique dans un ancien garage de 500 m2. Trente-six plasticiens présenteront des œuvres diverses : peintures, sculptures, installations, photographies ou vidéos.

Entrée gratuite. Les expositions se déroulent toutes dans l’ancien garage Touloux, 5, rue Prosper-Leroux, à Nozay.

Guillaume Constantin ('Fantômes du Quartz XV', 2014. Papier bakélisé de récupération)
Guillaume Constantin (‘Fantômes du Quartz XV’, 2014. Papier bakélisé de récupération)

Le Voyage à Nantes produit également chaque été un événement qui met en scène un dispositif via un parcours urbain enrichi de propositions d’oeuvres d’art, temporaires ou définitives, dans l’espace urbain. Des touristes venus de toute l’Europe découvrent le Grand Ouest à travers une déambulation mêlant patrimoine et art contemporain. La région voisine, la Bretagne, s’anime également l’été autour de l’art avec un circuit nommé L’Art dans les Chapelles. C’est une association qui regroupe 19 communes et deux communautés de communes du centre- Bretagne.

(wiki) Nozay est une commune de l’Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire. Avant la Révolution, elle faisait partie de la Bretagne historique et de la circonscription ecclésiastique et civile dite archidiaconé de la Mée.

Sources :  découvrir le lieuouest-france.fr ; association MPVite 

Lien court : http://wp.me/p5riis-iC