Archives pour la catégorie Evénements locaux

2019-09 Expo « Ni dans les rouges-gorges ni dans les bisons » (CACC Clamart)

Eva Taulois @cacc

Au Centre d’art contemporain Chanot, Eva Taulois initie un vaste projet pour lequel elle explore des formes collaboratives de travail et où elle continue de repousser les frontières entre art et vie.

EVA TAULOIS-Tete

Signe du soin qu’elle porte au visiteur, Eva Taulois pense une exposition à l’atmosphère chaleureuse, lumineuse et invitant à la détente. Elle déploie cette ambiance estivale via la toile des parasols qu’elle recouvre de ses couleurs éclatantes et révèle par là même son intérêt pour les motifs de la culture populaire, son approche quotidienne de l’art. Pour cette exposition, Eva Taulois ajoute une nouvelle dimension à son processus créatif. Elle invite en effet plusieurs personnes maitrisant d’autres savoir-faire à concevoir avec elle les pièces au cours d’une résidence collective au centre d’art durant l’été.

Du samedi 21 septembre au dimanche 8 décembre 2019 | Centre d’art contemporain Chanot, 33 rue Brissard

  • Mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h
  • Entrée libre

LES RENDEZ-VOUS

  • Vernissage | Samedi 21 septembre 2019 à partir de 17h
  • Rencontre avec l’artiste et des invités | Samedi 12 octobre 2019 à 16h
  • Activation de l’exposition | Samedi 16 novembre 2019 à 16h
Eva Taulois « 2017-MakeYourselfComfortable-2 » @CACC
Publicités

2019-09 L’exposition Bestiaire à Molitor

À l’image de son bâtiment, Molitor nous donne à voir un bestiaire contemporain et urbain autour de travaux de cinq artistes.

« Big Cat-1 » (cmarko93)

Dans un contexte où l’avenir du vivant est menacé, comment observer et placer l’animal? Plus encore, comment l’art peut-il à sa manière préserver la beauté et la préciosité de ces espèces ? Dans un bestiaire contemporain et urbain, cinq artistes nous confrontent à leurs propres émotions et à leur propre parti pris : Antoine Gamard, Marko 93, Mosko, Stom500 et Tim Marsh.

Qu’elles soient engagées, poétiques ou encore géométriques, les œuvres présentées nous saisissent par leurs couleurs détonantes. Du félin à l’ours brun en passant par les oiseaux, chaque animal règne en maître. Les images qui nous sont données contrastent cependant cruellement avec la réalité. Sans doute est-ce là le message fort de cette exposition : interpeller par la beauté.

MOLITOR,  du 13 septembre au 6 novembre 2019

13 rue Nungesser et Coli, 75016 – M°Porte d’Auteuil (9)
Entrée libre dans le lobby de l’hôtel

source : arts-in-the-city

 

2019-09 OEL, participez à l’exposition Oeuvres en Liberté

Notre partenaire Les Amis des Arts organise sa 40ème  exposition-vente du 17 au 29 septembre à l’Atrium de Chaville (92, France).

Un événement attendu, remarqué et remarquable de par la diversité des oeuvres exposées et la découverte de nouveaux talents.

Les dossiers de participation sont à déposer avant le 11 septembre.

 

Documents

OEL_Calendrier OEL 2019

> OEL_Règlement OEL 2019

> OEL_bulletin d’adhesion 2019

 

OEL 2018 – quelques oeuvres exposées – capture d’écran

 

Source : Les Amis des Arts

 

2019-04 Expo photos « A la découverte de la région du Triangle d’Or »

Exposition photos – ville de Chaville

Partez à la découverte de la région du Triangle d’Or et des tribus dans le nord de la Thaïlande, grâce aux photos de Martine Leclercq, du 2 au 26 avril.

On citera les propos de l’artiste-photographe amateur

credit photo – création : Martine Leclercq

 

En 2012, j’ai visité la région du Triangle d’Or dans le nord de la Thaïlande, située à la jonction du Laos et de la Birmanie. Cette appellation subsiste même si l’or vert de l’opium a disparu. Sa culture a été remplacée notamment par celle du thé ou du café. La visite des marchés est captivante et particulièrement en zone frontalière où l’on croise une grande diversité ethnique (marché de Mae Saï, au nord de Chiang Rai, à la frontière birmane).

Les tribus vivent sur les collines et leurs maisons sont réalisées le plus souvent en bois et bambou, recouvertes de feuilles de palmes. Certaines femmes portent encore le costume traditionnel. la chique de bétel donne une bouche rouge et édentée. c’est un monde à découvrir, très éloigné de la vie moderne des villes thaïlandaises.

J’associe deux passions : la photo et le voyage. Je réalise des reportages pour montrer la vie dans d’autres pays, en choisissant une diversité de sujets : monuments, paysages, scènes de rue, portraits…. je nourris avant tout ma pratique en photographiant l’humain. J’aime accueillir, recueillir un regard, saisir une posture, capter des états d’âme. ce sont tantôt des clichés fugitifs, pris à la dérobée, tantôt des instants saisis dans un moment d’échange.

dates :  du 02 au 26 avril 2019 (heures d’ouverture de l’Hôtel de ville de Chaville

localisation : Hôtel de ville

(Re)découvrir ses oeuvres à l’aquarelle, dans la galerie virtuelle.


GoogleMap

Permalien : https://wp.me/p5riis-PT