Les portraits de Luigi Lucioni

Luigi Lucioni (1900-1988) était un peintre italo-américain connu pour ses natures mortes, ses paysages et ses portraits.

Il s’intéresse très tôt à l’art, en particulier au dessin, peut-être sous l’influence d’un cousin de son père, également doué pour le dessin. Les premiers cours de Lucioni étaient en dessin géométrique, et à l’âge de six ans, son talent a attiré l’attention de son professeur, Mlle Gadisco, une femme de Varèse qui avait elle-même une formation artistique, et qui l’a encouragé à poursuivre le dessin et la gravure comme une carrière. Ses parents et ses 3 soeurs émigrèrent aux USA en 1911.

À 19 ans, Lucioni entre à la National Academy of Design de New York, où il découvre le médium de la gravure par l’intermédiaire de son instructeur, William Auerbach-Levy. Il a travaillé dans le département artistique de Fairchild Publications, qui a publié Women’s Wear Daily. Il a également suivi des cours de composition à Cooper Union.

Le portrait de Ethel Waters, première Afro-Américaine à avoir un rôle principal à Broadway et « légende » du jazz et du blues, accéléra sa renommée. La chanteuse lui acheta le portrait, qui fut acquis par le Huntsville Museum of Art (HMA) en 2017.

(de g à d) : « Femme rouge« , portrait d’Ethel Waters (1938) ; « Elizabeth » (1942) ; « Vermont Farm Scene », c. 1930 – D’Antan Art & Antiques

Sources : Wikipedia ; Artnet ; Shelburne Museum ; Artsy ;

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s