2018-03 Le pixel art habille les murs de Bastia

Le pixel art se réveille la nuit pour habiller les murs de Bastia

Les créations à la peinture ou en mosaïque de 8REE, de son nom d’artiste de rue, ne passent pas inaperçues. Elles piquent la curiosité des passants et entretiennent le mystère sur son auteur. Un jeu interdit qu’il entend poursuivre.

Une liberté artistique sans revendication
Photo: Jonathan Mari

Il pourrait en effet être poursuivi pour vandalisme mais qu’importe… « Et puis la nuit, on fait de belles rencontres. Des personnes vous regardent et vous interrogent. C’est intimiste et inspirant. Tout est différent« , confie ce jeune trentenaire bastiais de nature réservé qui a trouvé, dans le pixel art, une façon de libérer sa pensée.  » J’ai toujours été quelqu’un qui respectait les règles et un jour, j’ai eu un déclic en côtoyant d’autres artistes. Je me suis pris au jeu. »

Sans agressivité, ni autre volonté que celle d’entretenir le mystère. Et lorsque certaines de ses oeuvres, préparées avec soin dans son atelier, sont décollées par les services de la Ville, il se promet de recommencer. Ici ou ailleurs.

Source : corsematin.com

Découvrir le « Pixel art »Wikipédia ; vidéo « le monde du Pixel art »…

Wiikipédia

Le pixel art [pik.sɛl.aʁ(t)]1, aussi appelé art du pixel ou art des pixels [aʁ.dy/de.pik.sɛl] au Québec2, désigne une composition numérique qui utilise une définition d’écran basse et un nombre de couleurs limité (même si cette double limitation n’est rigoureuse qu’historiquement parlant). De fait, le matériau de base du pixel art est la représentation plastique du pixel (contraction anglophone de picture element : élément d’image). C’est-à-dire une surface plus ou moins carrée et colorée, comme composante élémentaire de toute création de pixel art. Ces contraintes de moyens minimalistes imposent une stylisation, au cœur d’une recherche esthétique où chaque pixel a son importance3. Ainsi, créer une œuvre où les pixels seraient simplement discernables les uns des autres, n’est pas une condition suffisante pour en faire du pixel art.

La réelle renaissance du pixel art a coïncidé avec l’apparition des appareils mobiles, laquelle réintroduit d’une part les limitations techniques de l’affichage et d’autre part un besoin en contenu abondant et peu cher, lequel entraîne une explosion du marché des développeurs indépendants, qui à leur tour doivent revenir à des techniques de production peu coûteuses et rapides telles que le pixel art.

Lire nos articles sur le Street Art :


Permalien : https://wp.me/p5riis-BP

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s