2017-12 Histoire et art: les cultures de l’islam en Afrique subsaharienne

Trésors de l’islam en Afrique : de Tombouctou à Zanzibar n’est pas tout à fait un catalogue de la passionnante exposition du même nom qu’a accueillie l’Institut du monde arabe, à Paris, entre avril et juillet 2017. L’ouvrage s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la propagation de l’islam en Afrique subsaharienne, à ses modalités de diffusion et à ses conséquences tant sur le plan du vécu que sur celui de la pensée et de la création artistique.

«Masque cimier représentant al-Buraq», Guinée, bois polychrome.
© Musée Barbier-Mueller, Genève

Comme le rappellent les commissaires de l’exposition qui ont participé avec l’éditeur à la préparation de ce catalogue, treize siècles nous contemplent du fond de ces pages. « Dès le VIIIe siècle, écrivent-ils, l’islam se diffuse en Afrique subsaharienne, généralement dans le sillage des marchands et le plus souvent pacifiquement. […] La diffusion de la religion entraîne l’épanouissement de sociétés nouvelles dont la singularité se mesure dans la création artistique. »

Trésors de l’islam en Afrique : de Tombouctou à Zanzibar, ouvrage conçu à l’occasion de l’exposition du même nom présentée à l’Institut du monde arable, à Paris, du 14 avril au 30 juillet 2017. Silvana Editoriale, 205 pages, 25 euros.

voir+ sur e-boutique de l’IMA

source :  rfi.fr

lien court : https://wp.me/p5riis-xU

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s