2016-03 Millet & Van Gogh

Une présentation Powerpoint(c) sur les œuvres de Jean-François Millet (1814-1865) est actuellement diffusée sur le net.  Comment  Vincent Van Gogh (1853-1890) s’en inspire et les interprète. Intéressant comparatif !

La Passerelle des Arts vous propose de la découvrir et vous en livre quelques extraits…

Vincent Van Gogh alors âgé de 22 ans découvrit un peu par hasard le travail de Millet  et son admiration s’accentua par la suite. Van Gogh n’a pas avoué immédiatement qu’il copiait Millet, contrairement à Delacroix qui l’avait fait pour Rubens, Manet, Degas et Velazquez.  “Certains sont copiés d’autres pas, j’ai commencé par hasard, puis j’ai appris et me suis inspiré de ce compagnonnage  » disait-il.
Van Gogh a commencé à copier Delacroix, Rembrandt, Doré, puis il les remplaça par Millet , après avoir connu ses peintures.

La Sieste (Van Gogh - 1869)
La Sieste (Van Gogh – 1869)
La sieste (Millet - 1866)
La sieste (Millet – 1866)

« Millet sera le guide et le conseiller du jeune peintre« , écrivit Théodorus van Gogh,  marchand d’art néerlandais, frère cadet du peintre Vincent van Gogh, dans une de ses lettres. Les 652 lettres que Vincent écrivit à son frère Théo (1) constituent un témoignage unique de la vie et de la pensée de l’artiste.

Théo était l’une des rares personnes à comprendre le tréfonds de l’âme de son frère et à suivre aussi l’évolution de sa maladie psychique. La plupart des lettres de Théo à son frère sont un témoignage aimant d’encouragement.

En 1998, le Musée d’Orsay ouvre les portes d’une exposition temporaire sur les deux artistes.

Parmi les artistes que Van Gogh a admirés tout au long de sa vie, Millet a occupé une place essentielle. Jusqu’à la fin de sa carrière, il représenta pour lui un modèle artistique et un exemple d’honnêteté et de courage, dont il idéalisait la vie rustique et laborieuse. En le copiant librement, Van Gogh réinventait la poésie de la vie rurale et donnait à la couleur une puissance nouvelle. L’œuvre de Millet ne cessa de l’inspirer, depuis les premiers dessins réalisés en Hollande jusqu’aux dernières variations sur Le Semeur exécutées à Saint-Rémy.

Les premiers pas (Van Gogh -1890)
Les premiers pas (Van Gogh -1890)
Les premiers pas (Millet -1853)
Les premiers pas (Millet -1853)

Impressions 2016

du jeudi 7 au 21 avril 2016

La Maison Atelier de Jean-François Millet et l’association Art Puissance 7 Events, en partenariat avec la Mairie de Barbizon, organisent IMPRESSIONS 2016, le Salon de l’Estampe à Barbizon. Ce salon a pour ambition de devenir un rendez-vous annuel des passionnés de cette technique d’expression artistique qui a connu des moments de gloire dans le petit village de Barbizon. Dans cette première édition, 34 artistes contemporains seront en exposition et un espace historique sera dédié aux estampes du XIXe de l’Ecole de Barbizon.

 

(1) Publiées en 1911 et traduites en français en 1960, aux éditions Grasset. Une première sélection de ces lettres est publiée en français en 1937

Sources

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s